Genshiken - Actualité manga
Dossier manga - Genshiken

Reader Rating 19 /20

Sommaire

Publié le Mardi, 17 June 2008


Une panoplie de personnages plaisants



  
Kanji  Sasahara
Personnage principal officiel. De par son caractère discret, il est souvent relégué à la place de personnage secondaire, tandis que Saki apparaît plus importante. Reniant au début sa nature d'otaku, Sasahara va finir par s'accepter et trouver sa place parmi les membres de Genshiken. N'ayant pas de préférence particulière pour les mangas, les animes ou les jeux, il apparaît comme un personnage polyvalent, qui dispose de grandes connaissances sur tous les sujets. Il est le type même d'otaku qui achète des jeux sans avoir le support pour les lire, un réel collectionneur. Plus tard dans le manga, Sasahara se verra confier la tâche de président du Genshiken. Il pourra alors pleinement s'affirmer. Sa première décision sera de participer à une convention célèbre, le ComiFes, en produisant un dôjinshi. Sa nomination à la tête du Genshiken permet de diversifier considérablement les activités du club. La deuxième partie du manga et de l'anime sont beaucoup plus axées sur lui.
 
  



 
Harunobu  Madarame
Très mince, affublé d'une paire de lunette ronde gigantesque, d'une coupe au bol et d'une mâchoire proéminente, Madarame est l'archétype du look otaku, personne qui ne se soucie guère de son apparence. Fan de Gundam, il sera le deuxième président du Genshiken. Hilarant par son discours passionné et ses poses burlesques, il est l'emblème des otakus allant jusqu'à négliger leur alimentation et leur apparence vestimentaire pour pouvoir acheter ce qu'ils affectionnent. Il demeure le personnage le plus drôle de la série. On pourra déceler une certaine évolution psychologique du personnage face à la présence de Saki.
  
  

 
Saki  Kasukabe
Petite amie de Kosaka. Intéressée essentiellement par la mode, elle n'est pas une otaku, et mieux vaut ne pas lui soutenir le contraire ! Agressive mais tolérante, elle finira par se joindre officiellement au club à la suite d'un chantage du premier président. Prenant part aux activités du Genshiken malgré elle, elle va expérimenter un univers qui lui est inconnu, ce qui nous permet de voir l'immersion d'une non-otaku dans cette culture particulière. Tout au long de la série, elle finira par comprendre les membres du Genshiken et s'en fera des camarades. Ceux-ci auront d'ailleurs pour habitude de lui demander son point de vue. Par bien des aspects, elle s'avère être le personnage principal des premiers volumes du manga.
  
  


Makoto  Kosaka
Petit ami de Saki. A l’opposé de Sasahara, il assume dès le départ ce statut d’otaku. Imbattable aux jeux vidéo, notamment ceux de combat, il est constamment sollicité par les autres clubs. Il se distingue pour être un grand amateur de jeux érotiques («eroge» pour erotic games), ce qui contraste avec l'attrait qu'il exerce chez la gent féminine. En effet, Kosaka conserve un intérêt pour son apparence et s'avère beau gosse, chose qui donnera lieu à des interrogations au sein du Genshiken pour savoir s'il est réellement un otaku ou non. Le personnage de Kosaka donne l’impression d’une grande naïveté, affichant un sourire en permanence. Dans le même temps, il peut sortir de sa candeur soudainement en parlant de thèmes pour le moins crus. Indéfinissable, Kosaka peut apparaître assez creux au début du manga mais est nécessaire dans l'illustration d'une problématique récurrente: concilier des activités d'otakus et des activités de couple, s'adonner à sa passion sans tendre vers l'excès en conservant un intérêt pour d'autres sujets.
  
  

 
Mitsunori  Kugayama
Sa timidité maladive le fait bégayer, si bien que Kugayama s'est résigné à avoir une vie sociale restreinte. Malgré tout, il possède une qualité franche : un talent pour le dessin. Ce talent est gâché par un manque cruel de motivation et une abnégation certaine. La nomination de Sasahara à la présidence du Genshiken va lui permettre de s'afficher comme dessinateur pour le dôjinshi produit par le club. Kugayama représente l'otaku qui ne s'accepte pas et qui se renferme sur lui-même. Son personnage demeure intéressant puisqu'il formule des remarques pertinentes sur les activités otakus. Passionné de maquettes et de figurines, il cherchera très tôt à entrer dans la vie active.
 
 


Sôichirô  Tanaka
Fan de cosplay, c'est un spécialiste dans la fabrication de costumes et de maquettes. Il connaît ainsi toutes les ficelles pour fabriquer un costume inspiré d'un anime ou d'un manga, dont les designs sont souvent complexes et originaux. Tanaka a la faculté de déterminer les mensurations de quelqu'un d'un simple coup d'oeil. Personnage quelconque en-dehors de sa passion pour le cosplay, il ne va prendre de l'importance qu'avec l'arrivée d'Ohno, dès le début du manga. Ces deux personnages vont très vite être complémentaires: le costumier et le modèle... et plus si affinités...
  
  


Kanako Ohno
Ayant passé plusieurs années aux Etats-Unis, elle adhère au Genshiken dès son retour dans une faculté japonaise. Fan de cosplay, elle se lie avec Tanaka. Elle voue une seconde passion pour les yaoi, mangas mettant en scène des relations homosexuelles entre personnages masculins idéalisés et efféminés. Confidente de Saki, elle va entretenir une relation conflictuelle avec Ogiué, qui ne semble supporter ni le cosplay ni le yaoi. Belle brune à forte poitrine, elle fait office d'idéal sexuel pour otaku : une fille séduisante se livrant à des activités d'otakus. Timide de prime abord, elle change du tout au tout en cosplayant, prenant le caractère du personnage joué. Elle a d'ailleurs cette expression dont devraient s'inspirer bon nombre de cosplayers : «Le cosplay, ce n'est pas seulement revêtir l'apparence du personnage mais aussi son caractère». Avis aux amateurs...
  
  


Kuchiki Manabu  
Otaku exubérant, démonstratif, survitaminé, il tente d'adhérer au Genshiken une première fois, mais est refusé par Saki. Après une année peu festive passée au club anime, il finit par être accepté au sein du Genshiken. Il dispose de connaissances développées dans maints domaines d’otaku et a une manière de s'exprimer pour le moins déroutante, mêlant des citations en anglais à des mimiques hilarantes. Kuchiki fait penser à un otaku qui revêt volontairement une personnalité enjouée, une carapace, pour être accepté au sein d'un groupe en tant que bouffon. Kuchiki demeure très attachant par son physique torturé et sa volonté de bien faire. Il rend beaucoup de services aux membres du Genshiken. 
  
  


Ogiué  Chika
Rejetée du club manga, Ogiué est plus ou moins forcée d'adhérer au Genshiken. Sa première phrase «Je m’appelle Ogiué et je hais les otakus!» montre à quel point ce personnage est insaisissable. Là où tous les membres assument leur nature d'otakus (même si cela semble difficile pour Sasahara au début et plus complexe pour Kugayama), Ogiué se renie littéralement, alors qu'elle a tout d'une otaku. Un look particulier, un don pour le dessin (elle participera d'ailleurs à l'élaboration du dôjinshi)... et une relation au yaoi entre passion inavouée et expérience traumatisante. En refoulant ses prédispositions pour le cosplay et son intérêt pour le yaoi, Ogiué entre en confrontation avec Ohno. L'auteur a voulu en faire un personnage au caractère vraiment tranché : soumise à des situations honteuses, Ogiué a tendance à fuir... en voulant se jeter par les fenêtres.

  
  

Au final, on se retrouve face à des personnages variés qui montrent fidèlement les divers profils otakus. Les personnages de Genshiken se complètent inexorablement, tous jouent un rôle dans le club et aucun n'est moins attachant qu'un autre. Peu souvent l'on a droit à une palette de personnages aussi hilarants, attachants, et représentant fidèlement un phénomène de société. En matière d'invention de personnages, Kio Shimoku tend sans conteste vers le sans faute!




GENSHIKEN by Shimoku Kio originally serialized in the Afternoon published by Kodansha Ltd.in the Afternoon published by Kodansha Ltd. © 2004 Shimoku Kio, KODANSHA/GENSHIKEN PARTNERSHIP

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News