Dossier manga - Full Ahead! Coco

Reader Rating 17.50 /20

Sommaire

Publié le Lundi, 14 January 2008


La comparaison inévitable

   

Luffy et son équipage voguent sur les flots. One Piece est un bon manga.
Bart et son équipage voguent sur les flots. Full Ahead! Coco est un bon manga.
Voilà en quelques mots les seules ressemblances entre les deux séries, le thème de base étant le même, la piraterie. Inutile de vous dire que Coco a commencé quelques mois avant One Piece, vous le savez sans doute déjà. Je pourrais également vous dire que pirate est un mot dérivé du grec qui signifie « tenter sa chance à l'aventure », mais non.

 

 
Si les auteurs ont choisi un thème semblable, ils le traiteront de manière totalement différente, chacun tirant son épingle du jeu. One Piece est un shônen nekketsu du style que l'on connaît bien maintenant dans nos contrées, Coco ne rentre pas tout à fait dans ce moule plaçant aventure et action devant combat et pouvoirs spéciaux.
 
 

Les Pirates dans la bande dessinée

   


Depuis toujours, les pirates ont inspiré les auteurs, que ce soit Robert Louis Stevenson et son île au Trésor, ou bien Dorison & Lauffray avec le récent Long John Silver, chez Dargaud. D'ailleurs l'île au trésor revient à la mode avec la sortie, en plus de la série de Dorison, de la version dessinée de Simon et Chauvel chez Delcourt.

On trouve du pirate à toutes les sauces que ce soit :
– dans une version réaliste, violente voire historique (H.M.S. et Pirates chez Casterman)
– matinée de fantastique (Lune d'ombre aux Humanoïdes associés -version totalement féminine de la piraterie, Nelson Lobster chez Delcourt, Le Sang du Dragon chez Soleil...)
– ou bien sur un ton bien plus léger, souvent comique (Ratafia chez Treize étrange, James Boon 07 chez Bamboo, Polly et les Pirates aux Humanoïdes associés...)
– sans compter les multiples versions du roman mythique de Stevenson et les versions revisitées de pirates imaginaires (Dread MacFarlane chez Clair de Lune, qui prend place de l'univers de Peter Pan).



Pour finir, n'oublions pas Black Lagoon, premièrement édité chez Kabuto, puis chez Kazé Manga, qui nous offre une version moderne de la piraterie dans les mers asiatiques. 
De quoi contenter tout le monde!

       

 
 

© YONEHARA Hideyuki / Akita Shoten / DOKI-DOKI

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News