Dossier manga - Sayonara Football
Sommaire

Présentation



Synopsis


Nozomi Onda, 14 ans, ne jure que par le football. Elle fait même partie du club de son établissement où elle entretient d’excellentes relations avec ses coéquipiers, certains étant ses amis d’enfance et l’un son petit-frère. Seul problème : le club est masculin et si Nozomi participe aux entraînement, sa place lors des matchs n’est que celle d’une remplaçante. Pourtant, à l’approche du Tournoi des Nouveaux qui opposera son établissement au collège Egami-Nishi sur la première rencontre, Nozomi aimerait occuper une place de titulaire, ne serait-ce pour ce premier match. En effet, dans l’équipe adversaire joue Yasuaki Tani, dit « Namek », ancien disciple sportif de l’héroïne, et ce dernier est persuadé d’avoir surpassé son ancienne maîtresse par le simple fait de sa croissance masculine. Nozomi ne compte alors pas passer ça mais les règles étant les règles, ni le capitaine de l’équipe ni le coach ne peuvent lui confier un poste officiel sur le terrain…


Début du match…


Sayonara Football démarre en 2009 dans les pages du bimestriel de prépublication Magazine E-No de l’éditeur Kôdansha, initialement une formule spéciale du Shônen Magazine qui a changé sa recette en 2009, bien que la revue soit désormais stoppée. Composée de huit chapitres, la série impose donc une prépublication sur seize mois avant qu’elle soit condensée en deux volumes sur l’année 2010.

En France, Ki-oon choisit de publier l’œuvre afin de renforcer l’œuvre de Naoshi Arakawa que le groupe a commencé à éditer en 2015 par le biais de Your Lie un April. Ki-oon a ainsi choisi une période propice pour proposer les deux opus : les mois de juin et juillet 2016 qui marquent le déroulement de l’Euro 2016 de football sur le sol français.



A l’arbitrage, Naoshi Arakawa


Auteur discret si bien que peu d’informations à son sujet circulent, l’auteur de Sayonara Football a une carrière plutôt récente et a démontré, par celle-ci, son amour du ballon rond. Outre l’œuvre présente et sa dernière série en date, Sayonara Watashi no Cramer (titre que l’on traduit par « Au-revoir mon Cramer » qui peut faire référence à Dettmar Cramer, ancien joueur et entraîneur de football allemand décédé en septembre 2015 soit quelques mois avant le lancement de la série), on y retrouvait le sport par le personnage de Ryôta Watari dans Your Lie in April, ami du protagoniste Kôsei Arima et talentueux joueur de son établissement.

Naoshi Arakawa a, au compteur, quatre œuvre dont deux que nous connaissons en France. Son premier travail est Tsumetai Kôsha no Toki wa Todomaru, une comédie scolaire en quatre tomes démarrée en 2007. S’en sont suivi Sayonara Football en 2009 et Your Lie in April en 2011, œuvres que nous connaissons bien, avant que l’auteur ne revienne sur le football avec Sayonara Watashi no Cramer en 2016. Gageons que si son travail sur la série musicale a pris tant de temps, c’est aussi parce que le mangaka a garni sa série d’un douzième opus, un recueil d’histoires indépendantes sur les personnages afin d’accompagner la sortie DVD et Blu-ray de l’adaptation animée.


Personnages



Nozomi Onda :



L’héroïne de la série est férue de football, depuis ses plus jeunes années. Dès ses premiers contacts avec le sport, elle constata les discriminations envers le sexe féminin, lui donnant une raison de s’accrocher afin de prouver que même une fille peut exceller au contact du ballon rond. Ses retrouvailles avec Namek feront revivre cette étincelle si bien que pour jouer contre lui elle tiendra à occuper une place de titulaire sur le premier match du Tournoi des Nouveaux. Mais son coach ne semble pas l’entendre de cette oreille, fort heureusement que Nozomi a un tempérament flamboyant et pétille de détermination afin de montrer qu’homme ou femme, il n’y a pas tant de différence…


Tetsuji Yamada :



Capitaine du club de football du collège Fuji-Daiichi, Tetsuji est aussi l’ami d’enfance de Nozomi. D’un naturel très calme, il mène habilement son équipe bien qu’il ne puisse pas donner à son amie le poste de titulaire qu’elle convoite. Néanmoins, Tetsuji reconnait la détermination et la technique de Nozomi si bien que si ça ne tenait qu’à lui, son amie jouerait lors des matchs. Pourvu d’une haute bienveillance envers sa camarade, les sentiments de Tetsuji semblent s’apparenter à bien plus que de l’amitié…


Kaoru Takei :



Ami de Nozomi et ne quittant que rarement Tetsuji, il est aussi membre du club de football du collège Fuji-Daiichi. Toutefois, Kaoru est un élément moins posé : véritable coureur de jupons, il collecte les rencards et les lettres d’amour. Mais ne serait-ce pas pour mieux attirer le regard de Nozomi sur lui ? Car comme Tetsuji, il porte de très bons sentiments à son égard et atteste, lui aussi, les grande qualités de jeu de son amie.


Yasuaki Tani :



Aussi surnommé « Namek » par ses camarades d’enfance, Yasuaki doit ce surnom au jour où il recracha des œufs en tentant de trop en avaler, à l’instar d’un certain Piccolo Daimaô de Dragon Ball.
Namek était, selon Nozomi, un ami et disciple durant leur plus jeune enfance mais l’entraînement au football qu’elle lui infligea était si ardu que les autres voyaient ceci comme de la maltraitance. Autrefois chétif et maladroit, Yasuaki a bien grandi avec les années et a acquis une certaine carrure, principal argument lui permettant d’affirmer qu’il a surpassé son ancien mentor. Pour cette raison, Nozomi souhaite le défier lors du Tournoi des Nouveaux…


Sawa Echizen :



Sawa est assistante au sein du club de football de Fuji-Daiichi mais aussi la meilleure amie de Nozomi. Contrairement à elle, elle s’est résignée à ce qu’aucune fille ne puisse jouer en tant que titulaire mais ne manque pas d’encourager son amie dans ses démarches. Bien qu’elle ne joue pas sur le terrain et lors des entraînements, elle démontre un soutien sans faille envers son équipe.


Junpei Onda :



Petit-frère de Nozomi, Junpei fait aussi partie du club de football du collège Fuji-Daiichi. Contrairement à Tetsuji et Kaoru qui gardent une certaine bienveillance à l’égard de la demoiselle et applaudissent son talent, Junpei se montre plus taquin à l’égard de sa sœur. Plus jeune qu’elle, il reste néanmoins particulièrement bon grâce à l’énergie qu’il déploie sur le terrain, si bien qu’il joue comme un atout dans son équipe.


Kôzô Samejima :



Professeur et coach du club de football du collège Fuji-Daiichi, M. Saejima est un mentor de charisme qui a une certaine autorité auprès de ses élèves. Sévère à première vue, notamment lorsqu’il fait des remontrances aux membres du club, il n’en reste pas moins très juste et sait saluer les efforts de chacun quand ils le mérite. Il prône d’ailleurs un sport noble où chacun doit trouver à s’amuser plutôt que prouver qu’il est le meilleur.
Conformément aux règles dictées quant à la non-mixité des clubs, il refusera à Nozomi le poste de titulaire lors du Tournoi des Nouveaux, ce malgré l’insistance et le chantage de son élève. Néanmoins, il sera le premier à applaudir ses coups de génie sur le terrain…
  
  
  


© Naoshi Arakawa / Kodansha Ltd.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News