Dossier manga - Yukito

Reader Rating 20 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 11 September 2015


Lorsque le mystère se mélange à l’amour


Après toutes ces précisions, place à un autre élément important du manga Yukito, l’amour au sens large. Après tout, on ne fait pas un bon polar sans une bonne pointe de romance. Akiko Monden, la mangaka, n’est d’ailleurs pas tout à fait étrangère en la matière. Il n’y a qu’à voir la manière dont elle a traité Professeur Eiji ou encore l’époque où elle faisait des yaois. L’auteure aime exploiter son intrigue mais pas que. Ce qui rendra la chose d’autant plus savoureuse est le fait que la mangaka exploite avec réalisme et sans excès les relations qu’elle met en place. Des relations qui ne se limitent pas à être amoureuses, bien au contraire. Elle développe autant l’amitié, le respect, le lien filial que la fraternité. Si en plus on ajoute à cela que ce sont des personnages extrêmement bien approfondis et exploités, cela ne peut que rendre les relations crédibles et réelles.

C’est dès lors dans une trame policière très obscure et dangereuse que vont se construire des liens forts et inimaginables. On ne parle même pas de l’attache entre Yukito, Miyamoto et Sae. Tout cela a été en partie traité dans les parties précédentes. Nous pensons ici surtout à des protagonistes tels qu’Ann, Tamao ou encore Niijima.

Ann est au départ une jeune fille, encore mineure (il faut tout de même préciser que la majorité se situe à 21 ans au Japon), qui semble avoir mal tourné. En effet, accompagnée de son amie, elle piège des jeunes hommes naïfs en les arnaquant. C’est en faisant de Yukito sa victime que la vie de la jeune fille va changer du jour au lendemain. Ann sera d’emblée attirée par l’étrange aura qui se dégage du héros, notamment par ses yeux qui paraissent translucides telle de la glace. Ainsi, elle sentira d’instinct que Yukito n’est pas une personne comme les autres. Et elle n’aura pas tort. Le petit fils de matagi ne se laissera pas piéger et s’en sortira comme il pourra. Yukito, de son côté, va considérer Ann comme sa première amie à Tokyo, malgré le fait qu’elle a essayé de lui faire un coup-bas. De manière surprenante, ce duo atypique va se former et partir au secours de l’amie d’Ann, qui s’est faite attraper par un yakuza. C’est à partir de cet épisode qu’il va se former un lien fort entre les deux jeunes gens. Sans jamais être lourde, la relation entre Ann et Yukito se voudra simple, touchante et mature. Que les lecteurs allergiques aux romances ne s’inquiètent pas, l’aspect amoureux de l’œuvre intervient de manière pertinente, sans jamais se surimposer.





A côté de cette relation, on pensera aussi à celle qui unit Miyamoto, le yakuza charismatique mais déchu, et Tamao, sœur de Koji Karibe. Tamao est veuve et marquée par la vie. Miyamoto, de son côté, est célibataire et tout aussi marqué par la vie. C’est un amour qui évoluera sur le tard et de manière brève. Mais, parfois, ce sont les petites histoires se révèlent être les meilleures. Tout cela paraît peut-être subsidiaire, mais cela a pu se concrétiser de par un récit loin d’être hasardeux. Tout cela a pu se cristalliser par bon nombre de rencontres aussi périlleuses que vitales. En effet, par exemple, Ann qui connaissait un certain Kamoshita va permettre à Yukito de faire avancer son enquête, en faisant la connaissance d’un homme surnommé Niijima. Ce dernier à lui tout seul représentera la clé de bon nombre d’énigmes. Ce Niijima est un homme qui peut faire tout le sale boulot en échange d’argent. Ann ignorera que cette rencontre va la propulser tout droit dans les embrouilles qui lient bon nombre de personnes. C’est là que Niijima s’apercevra qu’Ann est un être cher à Yukito. Une information précieuse et de taille pour pouvoir éventuellement faire pression sur Yukito un jour ou l’autre.

Niijima est l’un des protagonistes les plus mystérieux et controversés de l’œuvre. Au premier abord, on a l’impression que c’est une machine à tuer sans cœur et sans âme. Mais, au fur et à mesure que l’on se plongera dans le récit, on découvrira au contraire un homme malheureux fait de sentiments mais à l’humanité brisée. Un homme dont le hasard l’amènera à connaître des gens importants mais aux ambitions obscures. Des connaissances qui sont directement reliées à l’affaire qui intéresse Yukito.

On voit ainsi que rien n’est fait au hasard, que d’une manière ou d’une autre tout se relie. Tout le monde s’influence sans qu’il ne s’en rende compte. Chaque relation façonne les autres. Le passé est la cause du présent. Le futur est la conséquence du présent. A nouveau, il n’est plus question ici de policiers ou de yakuzas, simplement d’humains qui tentent de faire converger leurs différents intérêts ensemble. Nous assistons ici au phénomène du papillon.
  
  
  

© 2012 Arimasa OSAWA & Akiko MONDEN / SHOGAKUKAN

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News