Dossier manga - Voyage au bout de l'été
Sommaire

Publié le Vendredi, 15 Febuary 2019


Présentation


Synopsis


Makoto Nakagawa est un fonctionnaire menant un quotidien à peu près basique, et nourrit un rêve inavouable. Il adore dessiner des mangas, et plus particulièrement des shôjo, chose peu commune pour un homme. Ainsi, régulièrement, il se rend au même café, scrutant ses planches terminées, mais n'arrivant pas à se décider à contacter un éditeur. Les choses vont changer quand une lycéenne, cliente régulière de l'établissement et fumeuse malgré son jeune âge, repère Makoto. Son nom ? Kureha Kôzuki, et celle-ci parvient à lire les planches du jeune adulte, restant alors ébahie par le talent de ce dernier et la puissance émotionnelle de son travail. Coup de chance pour Kureha : les vacances d'été viennent de débuter, et elle ne compte pas retourner chez elle. Aidé par son fort caractère, elle décide de pousser Makoto à livrer ses planches à un éditeur. Tous deux prennent alors la route pour Tokyo...


Fiche signalétique


Voyage au bout de l'été paraît en 2008 dans le magazine Flowers des éditions Shôgakukan, revue qui a vu paraître quelques pépites comme Kamakura Diary, Kids on the Slope ou 7 Seeds, mais qui reste trop peu exploité dans nos contrées.

Publié sous le titre original Kame no Naku Koe (littéralement « La voix sanglotante de la tortue »), le récit, court, ne totalise que six chapitres, compilés dans un unique volume le 26 juin 2008.

En France, ce sont les éditions Akata, toujours friandes de savoureux one-shot à publier, qui annoncent le titre en novembre 2017. Le récit paraît dans les librairies le 11 janvier 2018, sous l'appellation « one-shot de l'hiver 2018 ».



La mangaka, Keiko Nishi


keiko-nishi.jpg

Keiko Nishi est une mangaka plus que prolifique au Japon. Née en décembre 1966 à Kagoshima, elle publiée pour la première fois en 1988 avec Matteiru yo, dans le magazine Petit Flowers. Dès lors, elle restera une autrice prolifique de l'éditeur Shôgakukan et sera publiée dans les revues Rinka, Flowers et Petit Flowers, cumulant plus d'une cinquantaine de travaux, depuis le lancement de sa carrière.

On peut dire sans mal de Keiko Nishi est une grande autrice de shôjo contemporaine. Pourtant, en France son succès est plus que limité. En 2013, l'éditeur Panini tente de présenter la mangaka dans nos contrées avec Ane no Kekkon, titre terminé en 8 tomes au Japon. Mais la malédiction Panini frappe une nouvelle fois, et la série est mise chez nous « en pause » après parution du troisième volume, fin 2013. A l'heure où ces lignes sont écrites, c'est à dire en février 2019, la suite de la parution n'a jamais été envisagée, ce qui n'a malheureusement rien d'une grande surprise quand on connaît l'éditeur. Ainsi, la tentative des éditions Akata de présenter de nouveau l'autrice en France, avec Voyage au bout de l'été, sonne comme une excellente nouvelle, et une justice qui devait être rendue à Keiko Nishi, bien trop absente dans le paysage éditorial francophone du manga.

A noter que si elle est au Japon une artiste prolifique et incontournable, Keiko Nishi aurait bien pu ne jamais devenir mangaka. En effet, elle devient enseignante suite à la volonté de son père qui l'était aussi, et commence à lire du manga tardivement, son géniteur lui ayant toujours refusé ce plaisir. Mais le destin la rattrape finalement : Avec ses débuts d'autrice en 1988, elle combine ce nouveau travail à celui d'enseignante, pendant six mois. Le manga lui demandant trop de temps, elle cesse d'enseigner à ce moment là, devenant une autrice à part entière.


Personnages


Makoto Nakagawa



Makoto est un jeune fonctionnaire qui aspire à un rêve plus grand. Aimant dessiner, il souhaite devenir auteur de manga, et plus précisément de shôjo. Plutôt réservé et peu confiant en lui, il ressent ce rêve comme une sorte de gêne, ce qui ne l'a pas empêché de préparer quelques planches. C'est en rencontrant Kureha que son destin se réalisera. Cette dernière, bouleversée par le manga du jeune adulte, l'emmènera de force vers un éditeur...

Kureha Kôzuki



Lycéenne à l'apparence d'une poupée, Kureha est régulièrement approchée pour sa beauté. Elle ne n'a pas de véritable attache, pas même pour sa famille qu'elle cherche à fuir le plus possible. Pourtant, elle sera d'abord intriguée par la présence récurrente de Makoto au café du coin, puis hypnotisée par ses planches. C'est elle qui prendra les devants et poussera son nouvel ami à se rendre auprès d'un éditeur pour présenter son travail, le début d'un voyage d'été plein de rebondissements.
  
  

© by NISHI Keiko / Shôgakukan

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News