The Arms Peddler - Actualité manga
Dossier manga - The Arms Peddler

Reader Rating 18.50 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 18 September 2015


Brouillard de guerre...

  
 
L'exploration et la découverte forment donc le socle de The Arms Peddler, et dévoilent diverses pistes scénaristiques intéressantes. En vérité, les trois protagonistes mènent chacun une quête différente, tout en suivant pourtant la même route : Sona est habité par son désir de vengeance, même s'il semble encore bien trop faible pour pouvoir parvenir à ses fins. Airi désire rentrer dans son pays, et symbolise le climat guerrier et les enjeux politiques qui animent le monde. Quant à Garami.... pour ne pas trop révéler le sel de l'histoire, disons simplement qu'elle est en quête d'objets légendaires, afin de sceller leurs pouvoirs. Les autres personnages se greffent plus ou moins directement à l'une de ces trois pistes narratives.
    
Avec Arms, Kyoîchi Nanatsuki nous avait habitué à un scénario particulièrement maîtrisé, où tous les rebondissement étaient prévus dès le départ, et il ne s'agissait alors que de décider dans quel ordre régler le feu d'artifice. Ici, l'auteur semble se laisser aller à une certaine improvisation. Son but est de nous faire ressentir l'idée d'un brouillard qui se dissipe peu à peu, d'une carte qui se dessine au fur et à mesure de l'avancée de ses héros, comme dans un vieux rpg dont il fallait dessiner les plans soi-même. Cet aspect se ressent notamment dans les premiers chapitres auto-conclusifs, avant que l'on embraye sur des aspects plus denses via la rencontre avec Airi. Par la suite, les histoires se succèdent sans se ressembler, mais l'auteur parvient à ne jamais se contredire. La relative liberté de ses personnages et de ses structures scénaristiques encore un peu floues lui permettent de laisser son esprit vagabonder, et imaginer des terres encore pus inattendues. Et c'est cette fraîcheur qui nous permet de toujours être surpris, de tome en tome...
 
 
 
 
La surprise vient également des petites histoires dans la grande, l'auteur aimant nous amener vers des fausses pistes pour nous offrir des révélations savoureuses. On pensera ainsi à ses soldats qui ignorent leur propre mort, aux rapports unissant la reine vampire à son fils, ou encore à la véritable identité d'un monstre géant... Ainsi, nous sortons de nos a-priori pour nous confronter à une réalité inattendue et souvent bien cruelle, ce monde-là ne laissant aucune échappatoire à ses survivants. Mais derrière le simple effet narratif, Kyôichi Nanatsuki amène une réflexion plus profonde sur l'Homme. Si le genre humain est remis en cause d'une manière générale pour avoir engendré l'apocalypse qui a failli le mener à sa perte, le monde foulé par Garami est empli de revenants et d'esprits errants, qui ne peuvent se détâcher du monde sans rattraper les erreurs commises de leur vivant. En parallèle, l'humain est désacralisé, descendu de son piédestal d'espèce dominante, tandis que d'autres races s'en servent comme bétail, sans oublier le retour de l'esclavage. Ainsi, après avoir atteint son apogée, l'humanité est revenue à son point départ et répète, inlassablement, les mêmes erreurs...
  
  
 

© Kyoichi Nanatsuki, Night Owl / SQUARE ENIX CO., LTD

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News