Dossier manga - Secret Service - Maison de Ayakashi

Reader Rating 17 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 25 October 2019


L'acceptation de l'autre et de soi


Voilà un thème qui est assez récurrent dans de nombreuses œuvres, notamment le manga. Combien de shônen tournent autour d'un héros différent des autres qui devra se battre pour gagner la reconnaissance de ses pairs, mais surtout de l'estime ? Ici pourtant point de sang mais seulement des larmes et des sourires pour traiter de cela.

En effet, toute la relation de Miketsukami et Ririchiyo dans Secret Service tourne autour de l'acceptation de soi. Miketsukami ayant connu Ririchiyo au travers de leur correspondance l'acceptera comme elle est, et ce malgré sa langue de vipère. Le fait qu'il l'accepte inconditionnellement (tout en n'oubliant pas de souvent dépasser les bornes) permettra a Ririchiyo de s'accepter comme elle est tout en s'ouvrant au monde qui l'entoure. Elle se liera d'abord à son Secret Service mais aussi aux autres habitants de la maison. Cette Maison de Ayakashi où elle voulait y trouver la solitude tout en s'éloignant de sa famille deviendra en réalité un véritable foyer. Un foyer doux et chaleureux dans lequel elle se sent à l'aise et où elle coule des jours. Des jours qui lui laisseront un goût amère dans sa prochaine vie d'ailleurs... Du côté de Miketsukami, c'était une coquille vide avant d'ariver chez Kagerô. Il n'était mu que par son désir de liberté, se contentant par la suite de se laisser vivre aux côtés des personnes les plus enclines à lui offrir ce dont il rêve. Alors quand il devra correspondre avec la fiancé de « maître », il continuera de jouer parfaitement son rôle. Et pourtant, petit à petit, alors qu'il ne cherche qu'à plaire à cette jeune fille, il commencera à se « remplir », à trouver en elle une solitude qui lui fait écho. Et alors que leur correspondance aurait du prendre fin, il se décidera à se livrer complètement à elle, envoyant cette lettre telle une bouteille à la mer, à celle qui lui a appris tant de choses, qui a su réveiller ses émotions.

« J'ai l'impression de t'avoir vu vraiment pour la première fois. »

Et il suffira de ces quelques mots pour que Miketsukami se dévoue totalement à sa bien-aimée « Mademoiselle Ririchiyo »... Comme quoi, il ne faut pas grand chose pour changer un homme !





Cette question de l'acceptation de soi est également abordée au travers de tous les personnages. Celui qui est l'exemple parfait de soi, c'est bien évidemment Kagerô, « ami d'enfance » de Miketsukami et Zange. C'est un personnage haut en couleurs qui voit le monde au travers d'un prisme assez spécial : pour lui, tout est S ou M (traduction : sadique ou masochiste). Cette vision qu'il a choisi d'avoir du monde lui permet d'accepter à bras ouvert les autres. Et s'il est capable d'une si grande ouverture d'esprit, c'est bien évidemment parce qu'il s'accepte pleinement comme il est. C'est une leçon qu'il donnera d'ailleurs à Zange alors qu'ils n'étaient qu'adolescents.

Je ne m'arrêterai pas sur tous les personnages de la série qui suivent un parcours similaire tout en étant bien différents. Une chose est sûr, c'est qu'en se consacrant à nouer des relations fortes entre ses personnages, Cocoa Fujiwara s'est attelée à créer un véritable groupe d'amis dont on a l'impression de faire partie au fur et à mesure des pages. Même quand l'histoire deviendra plus tragique, ces huit personnages resteront là, fidèle au poste. Les peines, les souffrances qu'ils vivront nous seront presque palpables car les deux premiers tomes, plus légers et drôles, on été très efficace. Il nous ont rapidement appris à connaître les personnages et surtout à nous attacher à eux. On a pu voir, même très succinctement, certaines de leurs forces et de leurs faiblesses. Et si on pouvait les trouver un poil caricaturaux au début de l'histoire, pensant que leur trait de caractères servaient uniquement à l'humour, c'est finalement ce qui fait qu'ils nous marquent autant. Kagerô et ses « petites cochonnes », Zange et ses surnoms à la mords moi le nœud... Comment les oublier ? Et comment ne pas finir par les aimer ?



© Cocoa Fujiwara / SQUARE ENIX CO., LTD.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News