Samurai Deeper Kyo - Actualité manga
Dossier manga - Samurai Deeper Kyo

Reader Rating 19.50 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 13 December 2012


L’apologie du samouraï

 
 
Apologie du samouraï oui, mais pas de n'importe lequel. On parle ici du samouraï fictif, tel que l'on se plaît à l'imaginer dans son auréole de noblesse et de puissance, bien loin du samouraï historique. Bien sûr, celui-ci est fortement inspiré de ces anciens guerriers japonais, mais les traits principaux de ces derniers subissent en général une déformation des plus hyperboliques.

Ce samouraï fictif a un sens de l'honneur à toute épreuve, préférant encore mourir plutôt que de trahir ce en quoi il croit (sauf s'il fait partie des « méchants »), et possède un esprit de sacrifice des plus nobles, faisant généralement passer la sécurité des autres avant la sienne. Cet être idéalisé possède un charisme écrasant, un respect immodéré pour son arme (un katana, dans la majorité des cas), et par dessus tout, il vit pour combattre. Dans Kyo en particulier, un combat au sabre contre un adversaire de taille relève de la jouissance la plus extrême, c'est le but de l'existence et qu'importe si l'on y trouve la mort. De cette activité anagogique découle une volonté de devenir sans cesse plus fort, de manière à affronter des adversaires de plus en plus puissants, pour se sentir en vie à un point à la limite du transcendant.

À noter que cet aspect est essentiellement présent dans les premiers volumes du manga et se perd malheureusement au fil des tomes, au profit de techniques surhumaines où l'art du sabre n'intervient plus que de manière superficielle. On saluera tout de même la volonté de l'auteure de réintroduire ce parti pris dans l'ultime volume, inscrivant ainsi le point finale de son œuvre de façon plus traditionnelle, en abandonnant la démesure qui s'était emparée de sa plume.
 
 
  
 
   

Observez un silence couleur or

 
 
S’il y a un point qui met tout le monde d’accord, même parmi ceux qui n’apprécient pas le manga, c’est qu’Akimine Kamijyo dessine merveilleusement bien et à partir du volume 10, plus encore.
 
Son trait extrêmement fin et précis renforce encore le charisme de certains personnages et nous offre des illustrations absolument splendides. Tout le talent de l’auteure s’exprime pleinement sur les couvertures du manga, toutes plus belles les unes que les autres.
Par ailleurs, Kamijyo représente à la perfection les scènes d’action et de combats, ceux-ci sont extrêmement fluides et immersifs, l’impression de mouvement est palpable.
 
Chaque volume contient ainsi sont lot d’images marquantes et de prouesses graphiques. À savourer, en silence.
 
 

SAMURAI DEEPER KYO © Akimine Kamijyo / KODANSHA Ltd.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News