Re/Member - partie 3 - Actualité manga
Dossier manga - Re/Member - partie 3
Sommaire

Publié le Vendredi, 06 December 2019


Les mystères, et réponses de la chasse au corps


Alors que la chasse au corps aurait pu devenir redondante au bout de 3 parties de Re/Member, il n'en est rien, car Welzard et Murase savent toujours apporter de nouvelles choses, et d'ailleurs ils démarrent leur troisième arc de façon particulièrement inattendue. Car une première énigme se pose d'emblée: en voyant que celle dont il faut retrouver les parties de cadavre n'est pas Miyuki mais une autre fille, Asuka est en plein doute. Pourrait-il y avoir plusieurs parties de chasse au corps en même temps ? Qu'est-ce qui se cache derrière ça ?

Le cas de Yukie est une véritable énigme pendant un bon moment: pourquoi est-ce elle qui est apparue au lieu de Miyuki ? Que recherche-t-elle ? D'après Miki Onoyama, cette adolescente ne semble pas beaucoup aimer les 6 adolescents qu'elle a plongés dans la partie de chasse au corps... Et puisque l'on parle de Miki, c'est bien elle qui finit d'intriguer à partir du tome 13, en adoptant un comportement étonnant envers Asuka, et en installant un problème supplémentaire à résoudre au sein même du manoir des Onoyama. Un problème qui, par la suite, pourrait expliquer bien des choses... La jeune fille sait désormais alors où elle doit se tourner pour essayer d'en apprendre plus sur la malédiction: le manoir abandonné des Onoyama, où se terrerait un mystérieux "monstre de ténèbres"... Toute la première partie du volume 14 se déroule alors de jour, permettant à Asuka et ses compagnons d'avancer un peu plus vers certaines vérités... parfois horribles. Epaulée par Takahiro et Yashiro, l'adolescente commence son exploration du manoir abandonné, où le mangaka Katsutoshi Murase parvient à nouveau à faire ressortir une atmosphère très lugubre. Et ce que le trio va découvrir va permettre d'éclairer encore un peu plus certaines choses sur l'origine de la malédiction de Miko et sur ce que pourrait bien être la fameux "monstre de ténèbres", un être voué à devenir l'un des principaux antagonistes de la fin de série... Les hypothèses qui se dessinent, bien que très classiques de ce genre de récit horrifique, sont efficaces et cohérentes avec le reste, en plus d'installer en ce "monstre de ténèbres" un adversaire d'horreur supplémentaire très efficace dans son design... Dans la foulée, un autre mystère s'ajoute, dès lors que Hinako, tuée le jour, revient alors en zombie et donc en ennemie la nuit suivante pendant la chasse au corps. Qui est le meurtrier ? Yuto ? Un simple désaxé ?





Quoi qu'il en soit, dès lors qu'elle a visité le manoir plus en profondeur, Asuka sent bien qu'elle a fait un nouveau pas vers la vérité, mais aussi que la situation s'est encore compliquée puisque désormais, elle est marquée par l'odeur de la créature ténébreuse, ce qui fait que lors des parties de chasse-au-corps la Rouge-Sang peut la traquer plus facilement en étant attirée vers elle ! Pire encore, le monstre de ténèbres, qui est visiblement capable de posséder la Rouge-Sang, montre des capacités de plus en plus inquiétantes: prendre d'autres apparences, ce qui lui a permis de piéger Asuka lors de la précédente nuit en se faisant passer pour Takuya. L'adolescente comprend alors que pour s'en sortir, faire face aux étranges pouvoirs de ce monstre voire briser les malédictions de Miko et Miki Onoyama, il va plus que jamais falloir que tout le monde s'entende et coopère parmi les 6 victimes du jeu sanglant. Mais suite à ce qui s'est passé précédemment, est-il encore possible de réconcilier Haruka et Hinako ? Haruka et Asuka elle-même ? Takeshi, Takuya et Yuto ? On vous laisse le découvrir, mais en tout cas une chose est sûre : les auteurs ne manquent pas de petites idées comme celle-ci afin de renouveler les dangers et de rendre la situation toujours plus délicate !

Reste pourtant un problème dans ce divertissement bien huilé : le cas de Yukié, dès lors que l'on découvre enfin les origines de sa haine pour les autres... et... comment dire... c'est un peu ridicule. Balancées très vite dans le tome 16, les explications sur Yukié reposent sur des éléments très simplistes et caricaturaux, défauts qui ressortent encore plus au vu de la rapidité de ces révélations. Il s'agit clairement, de l'une des principales fausses notes de la série, tant Yukié semble alors n'avoir été qu'un bouche-trou pour justifier la troisième chasse au corps, car le travail effectué sur elle est rushé et dépourvu d'inspiration. Dommage.

Au-delà de ce problème, pourtant, la lecture sait rester addictive dans la dernière ligne droite de la 3e chasse au corps, dans la mesure où les auteurs prennent bien le temps de nous préparer à ce final. Des moments de quotidien se passent, certains personnages continuent doucement d'avancer et de montrer leurs bons côtés, Asuka et certains de ses camarades prennent certaines décisions concernant notamment Miko... Cela peut paraître parfois un brin longuet au vu du rythme souvent trépident qui a précédé dans la série, mais ça nous prépare au mieux pour la dernière ligne droite, centrée sur le fameux réveil de Miyuki et sur sa possible solution pour mettre fin à tout ceci, et surtout sur de nombreuses perspectives concernant l'avenir de nos héros, de leur entourage, et tout simplement du monde. La solution envisagée par Miyuki est-elle la bonne, ou va-t-elle détruire le monde ? Qu'adviendra-t-il de la jeune fille ? Faut-il faire confiance à la fillette ? La famille de Miyuki et la soeur de Takeshi reviendront-elles à la vie ? Tout redeviendra-t-il comme avant ?

Autant d'interrogations qui trouveront toutes leur réponse dans le dernier tome, qui règle tout ce qu'il faut après la fin de la 3e chasse au corps. Même quand celle-ci est finie, les ennuis sont loin d'être terminés pour Asuka et ses compagnons d'infortune, et la situation est en effet critique, notamment car c'est désormais dans le monde réel que la Rouge-Sang erre, parce qu'il faut trouver comment mettre fin à la deuxième malédiction des jumelles Onoyama, et espérer que le monde ne soit pas détruit et que tout le monde reste en vie ou ressuscite... Nos malheureux héros vont devoir mettre les bouchées doubles, tous coopérer et peut-être se sacrifier une dernière fois pour accomplir tout ce qui doit l'être afin de mettre définitivement un terme à toute forme de malédiction.





Dans cette toute dernière étape, le récit va donc conserver un rythme haletant, en se divisant autour de plusieurs étapes, et pour lesquelles nos héros vont devoir se diviser en groupes, se faire totalement confiance les uns envers les autres...et, bien sûr, se confronter aux ultimes incertitudes. Pourront-ils échapper à la Rouge-Sang, qui traque celles et ceux en possession du coeur, et vaincre le terrifiant monstre de ténèbres veillant sur le sous-sol du manoir ? Etant donné que tout se passe désormais dans le monde réel, quiconque mourra pendant cette ultime quête sera-t-il ressuscité, ou est-ce une mort définitive qui les attend ? Si tant est qu'ils parviennent à mettre fin à la malédiction, est-ce la fin du monde ou le retour à des jours heureux et normaux qui sera au rendez-vous ? On peut dire sans souci qu'avec tous ces dangers, toute cette urgence dans la situation, et toutes ces interrogations, le divertissement est très facilement assuré jusqu'au bout, d'autant plus que les auteurs cherchent comme il se doit à apporter un vrai rôle à la majorité des principaux personnages. Certains, comme Yuko, restent plutôt inutiles, d'autres sont mis en avant de façon un peu rapide (comme Kenji), mais dans l'ensemble chacun des personnages trouve sa place dans cette ultime épreuve. Et ce qui en ressort, c'est aussi la confiance qu'ils ont appris à consolider les uns envers les autres, une confiance allant souvent jusqu'à l'amitié.

Reste alors le dernier chapitre... Malheureusement, celui-ci manque un peu d'explications, que ce soit dans les choix faits autour de la fin du monde ou non, ou dans ce qu'ont montré certains personnages dans ce dernier tome (notamment Rumiko et Takeshi). Néanmoins, on a bel et bien droit à une vraie fin, qui se paie même le luxe de s'offrir un ultime petit rebondissement autour d'un personnage en particulier, et qui laisse le temps de dire au revoir aux personnages en concluant ce qui devait l'être dans leurs relations.

Au bout du compte, tout ce qui devait être bouclé l'est bel et bien.



KARADASAGASHI © 2014 by Welzard, Katsutoshi Murase / SHUEISHA Inc.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News