Dossier manga - Par-delà les étoiles
Sommaire

Publié le Vendredi, 21 June 2019


Personnages


Hana Manabe



Jeune femme ordinaire en apparence, Hana a la malchance d'avoir aimé un homme plus âgé qu'elle de bien des années, rendant toute relation impossible. Lorsqu'elle apprend que ce dernier se marie, ça sera la goutte d'eau qui fait déborder le vase.
Sans rien attendre de son quotidien d'étudiante, elle s'enthousiasmera en découvrant l'astronomie. Cette passion nouvelle l'amènera à se rapprocher d'Izumi, garçon plutôt imperceptible. La jeune fille assistera aussi aux déboires sentimentaux entourant le reste de l'équipe du club.

Izumi



Difficile de cerner Izumi, un garçon plutôt solitaire, ne jurant que par l'astronomie, et qui rêve de découvrir une comète encore inconnue. Élevé par son oncle, Izumi est en fac de médecine, une filière qui ne semble pourtant pas l'intéresser plus que ça. En prime de ça, il nourrit un dégoût particulier des enfants.
Mais ce caractère bien trempé, Hana pourrait l'adoucir peu à peu. Car la jeune femme pourrait être l'une des rares personnes à intéresser Izumi.

Asahina



Membre du club d'astronomie et ami d'Izumi, Asahina est le parfait reflet de Hana. Si la jeune femme est parvenue à tourner la page suite à une histoire d'amour impossible, Asahina s'enfonce dans cette idylle maudite. Amoureux d'une femme marié, il ne peut se résoudre à l'oublier, et ce n'est pas l'amour de Chikori pour lui qui changera les choses. Peut-être que Hana aura son rôle à jouer dans l'histoire du garçon ?

Chikori



Étudiante, Chikori est aussi membre du club d'astronomie. Elle est amoureuse d'Asahina, chose qu'elle peine à cacher, mais souffre de voir ce dernier insister dans une histoire sentimentale impossible. Douce et attentionnée, elle se confiera notamment à Hana.

Narita



Jeune recrue du club d'astronomie, Narita est sans doute l'élément le plus sage de la bande. Bienveillant et souriant, il incarne la bonne patte du club, et nouera même une certaine complicité avec Hana. Mais Narita est aussi sujet à une histoire d'amour délicate : en couple avec une fille, celle-ci a dû retourner chez ses parents suite à un travail à mi-temps, et tous deux semblent vivre une histoire d'amour à distance. Alors, sous ses airs guillerets, Narita se montrera parfois mélancolique.


Amour et astronomie


Comme de nombreuses tranches-de-vie, Par-delà les étoiles aborde un sujet de fond qui fera l'originalité du titre, un thème qui dépend évidemment des goûts de l'auteurs. Pour sa première œuvre, Rie Aruga aborde l'astronomie, thématique qui va servir de toile de fond à une comédie romantique garnie de nombreuses interactions entre une poignée de personnages.

Dans ce one-shot, l'astronomie n'a pas qu'un rôle de faire-valoir pour les personnages, puisque c'est cette activité qui va permettre une consolidation de leurs liens et guider chacune de ces péripéties. A chaque chapitre, la mangaka ne s'éloigne pas du sujet et communique à ses personnage son amour pour les rendre un peu plus passionnés à chaque fois. A ce titre, on peut légitimement penser que Hana, l'héroïne de l’œuvre, est un miroir de l'artiste. L'astronomie est un sujet totalement inconnu pour la protagoniste, en début d’œuvre, et celle-ci va développer un intérêt méticuleux, au point d'en acquérir les grandes notions assez rapidement. Un rendu pas forcément incohérent puisque l'échelle de temps n'est pas très précise au sein du récit, et il peut très bien s'écouler des semaines comme des mois entre le premier et le dernier chapitre.


Voir l'astronomie façonner le quotidien de cette petite bande apporte donc une toile de fond particulièrement plaisante, pour peu que le cosmos ne soit pas un sujet qui nous rebute totalement. Rie Aruga n'hésite d'ailleurs pas à ponctuer son histoire de pas mal d'anecdotes et de données pour rendre les activités du club d'astronomie plus crédible. Pour Hana, Izumi et les leur, il ne s'agit pas de juste observer les étoiles dans un télescope, mais de les comprendre et de connaître les grandes recherches qui ont eu lieu sur le sujet. Ainsi, quelques explications sont distillées ça et là dans le récit. Rien de scolaire ni plombant, heureusement, l'autrice amenant des explications intéressantes et faciles à ingérer sans jamais rompre le rythme du récit. Elle parle ici avec son cœur et avec passion, et parvient alors à communiquer habilement l'intérêt que les personnages portent pour l'observation des astres.

Rien de trop poussé, donc. D'ailleurs, il ne faut pas s'attendre à un récit hautement exigeant dans le registre scientifique. Le rêve d'Izumi de découvrir une comète inconnu servira alors surtout à développer le caractère du personnage et appuyer ses ambitions débordantes pour l'astronomie, mais ne constituera pas un enjeu capital. Car le cœur de Par-delà les étoiles, c'est les histoires humaines de chacun, chose que nous aborderont dans la prochaine partie. Car par-delà les étoiles, sur notre planète bleue, il se trouve des humains souffrant de tourments qui peuvent paraître misérable à l'échelle cosmique, mais qui façonneront justement l'humanité de ces quelques individus. Le one-shot de Rie Aruga nous parle d'astronomie, mais c'est avant tout une tranche de vie romantique.
  
  

© by ARUGA Rie / Kôdansha

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News