Le Perce Neige - Actualité manga
Dossier manga - Le Perce Neige
Sommaire

Publié le Vendredi, 20 September 2019


L'édition d'Omaké Manga


Deuxième manga des éditions Omaké, Le Perce Neige a droit à deux épais volumes. Le piège dans ce genre d'ouvrage, c'est une reliure maladroite qui forcerait à maltraiter le tome pour avoir accès aux cases les plus proches des bordures internes. Fort heureusement, le résultat est réussi. L'ouvrage est rendu souple grâce à un papier pourtant pas spécialement fin, mais de très bonne facture. Avec leur tonalité blanche épurée, chaque tome apparaît assez classe, la charte graphique faisant honneur aux couvertures dessinées par Rensuke Oshikiri pour l'édition deluxe japonaise, qui sert de base à notre version française.

On saluera aussi la traduction de Florent Gorges, très juste et qui rend habilement toute la violence du texte, à travers les propos de certains personnages.


L'adaptation live


Les adaptations en prise de vue réelle de mangas n'est pas chose rare au Japon, loin de là. Si le phénomène semble récent du fait de communications plus poussées, à travers les réseaux sociaux notamment, ce genre de transpositions existe depuis les années 80.

Sorti le 7 avril 2018 dans les cinémas japonais, le film live Misu Misô (titre original du manga) est dirigé par Eisuke Naito, un réalisateur qui avait quelques projets à son actif, aussi bien dans le film que la série live.
Côté casting, on trouve là aussi des acteurs habitués à ce genre de productions, ou tout simplement inconnus. Anna Yamada et Hiroya Shimizu, incarnant respectivement Haruka et Mitsuru, sont de la premières catégorie : on les a vu dans quelques projets, qui sont régulièrement des adaptations live. Concernant Rinka Otani, l'actrice derrière le personnage de Taeko, elle n'a simplement jamais rejoué nul part, pour l'heure, après ce premier rôle.

Sur près de 2h, le film retranscrit très fidèlement le manga de Rensuke Oshikiri. Nous parlions un peu plus tôt de « transcriptions » et non d'adaptations car il est malheureusement fréquent que ce type de métrage ne serve qu'à promouvoir un matériau d'origine sans apporter de vision de réalisation. La version cinéma de Misu Misô en est l'exemple typique puisque Eisuke Naito n'apporte que très rarement une vision à cette mouture. Très fréquemment, le film colle case par case au manga. Ceux qui veulent trouver une version live correspondant plan pour plan au récit d'origine seront sans doute satisfait, mais ceux qui attendent un peu plus de personnalité repartiront déçus.


Il arrive pourtant que le métrage s'éloigne du manga, pour des facilités de mise en scène. Parce que le récit original est particulièrement violent, certains choix plus doux sont fait, ce qui a essentiellement pour but de limiter les effets gore. Il faut dire que ce n'est pas le fort du film, loin de là. Avec des giclées de sang totalement exagérées et qui manquent de réalisme à chaque fois, on se retrouve avec une production qui atteint le niveau nanar des films gores. Et c'est sans doute le plus gros point noir du long-métrage : Retranscrire de la sorte le manga pourtant si sérieux de Rensuke Oshikiri dénature totalement la tonalité initiale, et les intentions du mangaka. D'une histoire cruelle qui doit provoquer le malaise puis la tristesse, on se retrouve avec un résultat qui fait rire, et qui nous empêche forcément de prendre le tout au sérieux. La fameuse scène autour de la prof résume à elle-seule le film : sa mise en scène, en plus d'être absurde, est si surréaliste qu'elle devient un des moments les plus drôles de cette adaptation. En réalité, plus que de retranscrire le message d'origine, le film Misu Misô a voulu retranscrire du gore, et juste du gore. Mais ceci couplé au manque de moyens, aux bruitages aussi ridicules que les effusions de sang et au jeu d'acteur souvent caricatural des comédiens, on se retrouve avec un résultat fidèle au manga dans son déroulé, mais qui le trahit au niveau de ses intentions.



© Rensuke Oshikiri 2013 First published by Futabasha Publishers Ltd. in 2013 All Rights Reserved.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News