Le Patron est une copine - Actualité manga
Dossier manga - Le Patron est une copine
Sommaire

Publié le Vendredi, 10 January 2020


L'auteur


Petite biographie


Né le 1er août 1993 à Tôkyô où il vit toujours, Nagabe a pour vrai nom Ayumu Yoshida (吉田渉).

Souhaitant au départ devenir illustrateur, il n'a pas suivi de cursus pour devenir mangaka, et ce sont plutôt ses expériences et contacts qui l'ont finalement amené vers le monde du manga. Tout a commencé quand, en troisième année d'université, il a posté ses illustrations sur Twitter et Pixiv, et un beau jour un éditeur, Akaneshinsha, a repéré ses dessins et lui a demandé s'il ne voulait pas faire un manga à partir des illustrations de personnages qu'il avait postées. Il a répondu « pourquoi pas », et c'est ainsi qu'il est devenu mangaka professionnel. Un an et demi après ce premier contact avec l'éditeur, il a ainsi pu prendre en mains pour la première fois un livre relié écrit et dessiné par lui-même : Buchou wa onee/Le Patron est une copine. Il était alors très ému, et en même temps un peu déçu et frustré par la qualité de ses dessins. Il est alors dit qu'il ne pouvait pas quitter le milieu du manga après cette unique œuvre qui ne le satisfaisait pas entièrement, et c'est seulement à ce moment-là qu'il a vraiment décidé de devenir mangaka sur la longueur.



De par son parcours un peu atypique, Nagabe est un mangaka qui n'est pas influencé par le milieu du manga, comprendre par-là qu'il n'y a pas de mangakas et de mangas ayant influencé son style ou son choix de carrière. Bien sûr, quand il était adolescent  il lisait des mangas comme tout le monde, mais pas plus que ça. C'est donc hors du manga qu'ilf aut chercher les artistes l'ayant le plus marqué et influencé, les 4 noms à retenir étant Norman Rockwell, Alfons Mucha, Edward Gorey, et Tove Jansson (l'autrice des Moomin, une œuvre dont il adore le style visuel, au dessin assez simple mais dégageant une atmosphère  mystérieuse et assez sombre).

Nagabe est pas mal présent sur le net :

Sur Tumblr, où toutefois il ne poste plus depuis début 2019.
Sur Pixiv, où on retrouve plusieurs travaux sympathique.
Sur Twitter, où il est plutôt très actif et partage notamment pas mal de croquis/illustrations.


Bibliographie non-exhaustive


Parutions en volumes papier :

2013-2015: Buchou wa onee/Le Patron est une copine, one-shot, éditions Akaneshinsha au Japon et Komikku en France.

2015-2018: Wizdoms no Kemonotachi, one-shot, éditions Akaneshinsha. Une comédie shônen-ai dans une école de magie.

2015-?: Totsukuni no Shoujo/L'Enfant et le Maudit, série en cours, éditions Mag Garden au Japon et Komikku en France. Il y a très longtemps, dans une contrée lointaine, existaient deux pays… “L’intérieur” où vivaient les humains, et “l’extérieur”, où habitaient des créatures monstrueuses qu’il ne fallait surtout pas toucher, sous peine de subir la malédiction. Cette histoire commence le jour où se sont rencontrés deux êtres qui n’auraient jamais dû se croiser… Ils sont aussi différents que le jour et la nuit… Et malgré tout ce qui les sépare, malgré les ténèbres qui les entourent, ils vont écrire petit à petit une fable tous les deux…

2015-2017: Nivawa to Saitou, série finie en 3 tomes publiée au éditions Futabasha. Une tranche de vie narrant le quotidien entre un NEET et une étrange créature fantastique.

2019: Nagabe Tanhenshuu - Hentekona ai, un recueil regroupant les histoires courtes que Nagabe a dessinées entre 2016 et 2019 pour le magazine Comic Zero-sum des éditions Ichijinsha.



Autres travaux :

Il a participé aux 5 premiers volumes d'Ishu Renai Monogatarishuu, une anthologie collective surnaturelle/fantastique lancée en 2016 par les éditions Ichijinsha et où continuent de se succéder de nombreux artistes.

En 2017 il a signé Kanwa Mahou Tsukai no Yome, un court récit autour de The Ancient Magus Bride, vendu en booklet au Japon en tant que bonus de l'édition limitée du tome 10 de la série de Kore Yamazaki.

Toujours en 2017, il a participé, pour les éditions Libre, à Kemono/Jingai BL Special, une anthologie collective de yaoi fantasy, aux côtés de célèbres artistes du genre comme Ike Reibun, Hinako Takanaga ou Billy Balibally.

Et en 2018, il a dessiné 10 courts mangas ayant servi à promouvoir la sortie du jeu vidéo Usotsuki Hime to Moumoku Ouji (Liar Princess and the Blind Prince).
 
 
  


© Nagabe / AKANESHINSHA

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News