Junjo Romantica - Actualité manga
Dossier manga - Junjo Romantica

Note des lecteurs 16 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 30 Août 2012


Présentation



Résumé

 
Misaki est un lycéen dont les résultats scolaires ne sont pas franchement excellents, voire assez mauvais. Le seul problème est que le jeune homme souhaite entrer dans une université assez renommée pour suivre la voie que son frère n’a pas pu mener à bien, obligé de veiller sur Misaki à la mort de leurs parents. La solution ? Le faire étudier avec Usami Akihiko, vieil ami secrètement amoureux du frère de Misaki, écrivain célèbre de romans boy’s love à succès et gosse de riche au bord de la rupture d’ennui. Une fois découvert le secret d’Usami concernant son amour secret pour son frère, il va tout d’abord paraitre scandalisé mais apprendra finalement à le connaitre, s’installant même avec lui pour arranger tout le monde. Misaki va bien devoir s’adapter et faire avec s’il veut réaliser son rêve d’étudiant, et ne pas embarrasser son frère. Mais comment faire pour vivre avec quelqu’un qui nous ressemble si peu ? L’enfer commence pour Misaki, qui se retrouve embarqué de force dans une relation qu’il ne peut même pas définir. Et s’il n’y avait que ça, comme problème lui tombant sur la tête !

On découvre aussi les histoires de deux autres couples, dont le résumé ne sera pas fait ici mais dont nous reparlerons plus tard.
 
 

 
 



Fiche signalétique

 
Junjo Romantica
(純情ロマンチカ - 純情 ロマンチカ) est un yaoi de Shungiku Nakamura, prépublié depuis 2002 dans le magazine Ciel Tres Tres, au Japon. La série compte actuellement vingt et un tome disponibles chez l’éditeur Kadokawa Shoten, qui sort la série depuis l’année 2003. 
   
En France, c’est Asuka qui s’occupe de la commercialisation du manga à partir de janvier 2011, dans sa collection Boy’s Love. Pour l’instant, 20 volumes sont disponibles, le 21 étant prévu pour septembre 2017. La série est également la lauréate de notre tournoi yaoi 2011 !
 
 
  
 
 

Auteur et œuvres

 
Shungiku Nakamura (中村春菊) est née un 13 décembre au Japon. La mangaka fait ses débuts avec le manga Touzandou Tentsui Ibun publié par Kadokawa Shoten dans le magazine spécialisé dans le yaoi Asuka Comics. Mais c’est en 2002, avec Junjo Romantica, qu’elle va réellement se faire connaitre au vu du succès de la série qui sera aussitôt adaptée en animée. L’auteur a écrit de nombreux yaois, dont quelques dojinshis bien connus, mais elle a aussi essayé d’autres genres, comme le shonen.

Sa première série, Touzandou Tentsui Ibun (东山道转坠异闻) est un yaoi contenant deux tomes, publiés en 1998 par Outou Shobou et prépublié dans le magazine GUST, avant d’être repris par Kadokawa Shoten dès l’année 2005. Elle y raconte l’histoire d’amour entre un samurai et son garde du corps.

 


Vient ensuite Tsuki wa Yamiyo ni Kakuru ga Gotoku (月は闇夜に隠るが如く) est un one shot yaoi lui aussi basé sur l’histoire des samourais. Sorti en 1999 chez Outou Shobou et prépublié dans le magazine GUST, ce manga aussi sera repris par l’éditeur phare de l’auteur, Kadokawa Shoten.
 



Umi ni Nemuru Hana (海ニ眠ル花) est une série yaoi terminée en cinq tomes qui se place encore dans un autre temps et un contexte historique. Le manga sort dès 2001 chez l’éditeur Outou Shobou et raconte la rencontre entre un samurai et un pirate, avec des trésors, des héritages …
 
   


Mangetsu Monogatari (満月物語) est un one shot historique plutôt à orientation shojo et comédie, paru en 2001 chez Biblos et dans le Magazine Zero. Mais le côté « Gender Bender » rend un caractère yaoi au manga, qui joue sur l’amour porté à la plus belle femme du monde qui serait … un homme ?




W.P.B. (ルート・ダブリュー・ピー・ビー) est une petite série terminée en deux tomes. C’est le premier shonen de l’auteur, paru en 2003 chez Square Enix et pépublié dans le magazine GFantasy. Au lieu de la romance habituelle, on y retrouve de l’action et de la fantaisy. L’histoire est celle de Suzuri, qui un jour trouve une pêche géante flottant à la surface d’une rivière. N’ayant pas mangé depuis des jours, elle en conclut que c’est un cadeau du ciel et s’apprête à la manger au moment où un jeune homme jaillit de la pêche !

 
 
 
Hybrid Child est un one shot shonen ai au context un peu surnaturel malgré l’aspect historique. Le manga, sorti en 2005 chez Biblos puis reprit par Kadokawa Shoten en 2008, contient plusieurs nouvelles toutes centrées autour d’une poupée capable d’émotions …


 
 
Junjou Mistake (純情ミステイク) est un one-shot yaoi sorti en 2008 chez Kadokawa Shoten, reprenant certains personnages secondaires des séries populaires de l’auteur comme Junjo Romantica ou Sekaiichi Hatsukoi.




Sekaiichi Hatsukoi (世界一初恋 ~小野寺律の場合~) est un yaoi encore en cours, avec pour l’instant huit volumes parus chez Kadokawa Shoten, par l’intermédiaire de leur magazine, Asuka Ciel. La série a commencée en 2008 et c’est le second grand succès de l’auteur, qui a lui aussi été adapté en anime, d'ailleurs diffusé en France par le biais de KZPlay. C’est l’histoire de Ritsu Onodera qui a quitté son travail et est transféré à la compagnie de publication Marukawa Shoten. Malheureusement, il est assigné au département shojo de l’entreprise, et Ritsu qui s’était juré de ne plus jamais tomber amoureux, travaille entouré d’histoires d’amour à l’eau de rose. Mais quelqu’un va vite le faire changer d’avis …

 


L’auteur a également participé à l’illustration de plusieurs romans. On peut ainsi citer Restaurant Games, un roman de Tobita Moe paru en 2003 ; Picturesque of a Mask écrit par Romeo Hanamoto en 2004 ; et deux romans tirés de son manga à succès, Sekaiichi Hatsukoi. Le premier, Yoshino Chiaki no Baai, a été écrit par Miyako Fujisaki, un artiste très proche de Nakamura. Il est paru dès 2007 chez Kadokawa Shoten et compte quatre tomes. Le second, Yokozawa Takafumi no Baai a également été écrit par Fujisaki et publié chez Kadokawa Shoten, en 2011.
  
 
   
  
 

Personnages

 
Couple 1 : Junjo Romantica

Misaki Takahashi



A 18 ans, Misaki est orphelin depuis dix ans déjà, ce qui fait qu’il n’a que de vagues souvenirs d’enfants en ce qui les concerne. Celui qui l’a élevé, nourri, éduqué, c’est son grand frère Takahiro. Il lui doit tout et lui est éternellement reconnaissant. D’autant plus que ce dernier a dû renoncer à faire des études pour travailler rapidement et s’occuper de Misaki. Le jeune homme souhaite donc intégrer une prestigieuse université pour réaliser le rêve auquel son frère a dû renoncer. Il fera tout pour ça, et pour le laisser vivre sa vie avec la femme qu’il aime et qu’il compte épouser. Il a donc décidé de toujours être joyeux pour ne jamais l’inquiéter, de rester positif mais aussi de s’occuper de lui, d’être rapidement autonome. Ce passé lui a valu d’être très altruiste, de beaucoup s’inquiéter pour les autres et de souvent faire passer ce qu’il veut après tout le reste. Il sait également s’occuper de lui et d’une maison seul, que ce soit dans le ménage ou dans la cuisine où il excelle. D’un tempérament dynamique mais, au demeurant, plutôt calme, il ne s’énerve vraiment que contre Akihiko à qui il en veut tout le temps pour autant de bonnes raisons : son bordel, son comportement de pervers, son métier d’auteur érotique qui le met en scène trop souvent … Dernier détail, Misaki refuse catégoriquement d’avouer ses sentiments, même s’ils sont évidents puisqu’il reste auprès d’Usami malgré tout ce que ce dernier lui fait subir.


Akihiko Usami



Du haut de ses dix ans de plus que Misaki, Usami alias Usagi, fait un peu pédophile sur les bords. En même temps, il a des antécédents pas forcément très nets. Auteur de romans érotiques à succès, il écrit des boys love surtout pour son plaisir, puis également dans le travail. Au début, c’est Takahiro, le frère de Misaki, le héros de ses délires. Parce qu’il en est amoureux depuis toujours, sans que cela ne lui soit jamais rendu. Mais la rencontre avec le petit frère de son premier amour va doucement lui faire abandonner ses espoirs, et ses sentiments. Il tombe finalement amoureux de Misaki, même si au début il le torture surtout pour le plaisir et pour l’amusement que cela lui procure. Notamment en le mettant en scène dans ses histoires et en le lui faisant bien comprendre … Au départ, il ne fait qu’aider Misaki pour que celui-ci rentre à l’université de ses rêves, mais au final il en vient à lui sauter dessus assez régulièrement. Et il faut dire que la présence du très organisé Misaki dans sa vie va faire du bien à son quotidien, lui qui ressemble à un vieux garçon qui ne sait ni cuisiner ni faire le ménage ni se débarrasser de ses ours en peluche qu’il collectionne de manière peu raisonnable. Malgré ses airs de balourds, surtout le matin où il tire un visage de déterré, Usagi est un très bon petit ami qui veille sur Misaki, malgré les pulsions sexuelles qui dérangent quelque peu ce dernier. Il le protège, essaye de le rassurer et lui transmet son amour par tous les moyens possibles, jusqu’à ce qu’il l’accepte.


Couple 2 : Junjo Egoist

Hiroki Kamijô



Hiroki a bien connu Usami depuis qu’ils sont petits, et leur amitié n’était, pour le jeune homme, pas tout à fait innocente. Il était en effet amoureux de son compagnon, sans que celui-ci ne le lui rende jamais. Mais les choses finissent par changer, quand il rencontre Nowaki et son caractère diamétralement opposé au sien. En effet, Hiroki est susceptible, orgueilleux, et totalement exagéré dans ses faits et gestes. Il s’énerve pour un rien, en ayant la fâcheuse habitude de jeter des objets, essentiellement des livres puisqu’il travaille dans une université. Ce personnage est colérique, démarre au quart de tour et prend tout de travers, ce qui n’est pas arrangé par sa mauvaise confiance en lui. Mais derrière ce comportement terriblement froid et distant, Hiroki est très sensible même s’il ne le montre jamais. Il est souvent plus triste qu’il n’y parait, et les choses le touchent de très près, surtout quand il s’agit de Nowaki. D’ailleurs, si au début tout va bien entre eux, tout se casse la figure quand Nowaki part aux Etats-Unis pendant un an, sans prévenir l’homme qu’il aime, pour ses études. Autant dire que Hiroki est totalement dévasté et pleure toutes les larmes de son corps, jusqu’à ce qu’il tente de l’oublier, sans aucun succès puisque son amour pour lui se rappelle à son bon souvenir un peu trop souvent.


Nowaki Kusama



C’est donc le contraire parfait d’Hiroki. Nowaki est un jeune homme qui fait plus vieux que son âge, de par son caractère calme, posé et très réfléchi. Il est également attentif aux autres, altruiste, serviable, propre sur lui … Mais il ne comprend pas si bien que ça son Hiroki, puisqu’il parvient à le blesser et à ne pas savoir quoi dire pour le rassurer. Un autre de ses défauts, son franc-parler. Il avoue ses sentiments à Hiroki quelques jours seulement après leur rencontre, ce qui déstabilise ce dernier et crée un malentendu lors du départ surprise de Nowaki. Pourtant il aimerait le faire sourire au lieu de le rendre triste, mais sa décision de partir étudier loin de lui n’était pas la meilleure chose à faire. Quoique, Hiroki a ainsi pris conscience de ses sentiments et a réalisé qu’il était prêt à tout pour le garder près de lui. Mais c’est avant tout une cause noble, même si stupide, qui l’aura poussé à partir. En effet, Nowaki se sent inférieur à son petit ami malgré son travail de pédiatre, tout ça parce que leur différence d’âge est significative. Il fait alors tout pour remonter au niveau d’Hiroki, essayant d’être digne de son petit ami malgré le complexe d’infériorité qu’il fait sans cesse.


Couple 3 : Junjo Terrorist

You Miyagi



Du haut de ses 35 ans, Miyagi est le personnage le plus vieux des trois couples. Il est professeur de littérature à l’université dans laquelle Misaki va en cours. C’est aussi et surtout le directeur ou du moins supérieur d’Hiroki, avec qui il travaille mais qu’il passe surtout beaucoup de temps à embêter. Il aime en effet tout particulièrement le faire tourner en bourrique, le mener par le bout du nez et le mettre dans des situations embarrassantes qui déplaisent fortement à Nowaki. Pourtant, Miyagi s’inquiète pour la situation amoureuse de son subordonné, qu’il aimerait aider plus souvent. Mais il n’est pas bien placé, puisqu’il vient de divorcer même si cela ne l’affecte pas le moins du monde, étant même plutôt surpris que leur couple ait duré si longtemps. Mais le frère de son ex-femme débarque au Japon alors qu’il faisait des études à l’étranger, et lui déclare son amour avec un entrain et une détermination qui ne peuvent être feints. Mais la fougue de cette jeunesse insouciante et amoureuse ne lui rappelle que trop bien son propre comportement quand il était amoureux d’une de ses professeur. Miyagi arrivera-t-il à se détacher de ces ombres du passé pour prendre soin du gamin qui lui répète inlassablement son amour ?


Shinobu Takatsuki



Avec ses 18 ans, Shinobu n’est vraiment qu’un gamin face à Miyagi. C’est le frère de l’ex-femme de ce dernier, et c’est une des raisons qui l’avait poussé à partir étudier en Australie. Parce que depuis toujours, il est amoureux de celui qui était devenu son beau-frère. Persuadé de devoir le laisser à sa sœur, Shinobu revient immédiatement au Japon en apprenant le divorce. Il est en effet persuadé que c’est un coup du destin qui souhaite enfin les réunir puisqu’ils sont faits l’un pour l’autre, malgré leur énorme différence d’âge. Malgré son amour inconditionnel, Shinobu a vraiment un caractère de cochon. Il est grognon, difficile, susceptible et extrêmement colérique. Pourtant il essaye de faire des efforts, en s’installant chez Miyagi puis à côté de chez lui, et même de lui offrir son corps … en tremblant de peur. C’est aussi un gosse pourri gâté, ce qui énerve passablement Miyagi qui en profite pour essayer de le remettre dans le droit chemin et de corriger son tempérament qu’il juge insupportable et immature. 
      
    
  
  

© Shinjuku NAKAMURA / KADOKAWA SHOTEN

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News