Histoire d'un couple - Actualité manga
Dossier manga - Histoire d'un couple
Sommaire

Publié le Vendredi, 19 June 2015


Les affres de la ville...


Dans Histoire d'un couple, tout part d'un constat simple, mais bien réel : la sensation d'étouffement d'une jungle urbaine où l'on ne se sent plus vivre, et où l'on n'a plus le temps de se poser et de simplement profiter du quotidien et des choses qui nous entourent. Une réalité qui semble particulièrement véridique en Corée du Sud, comme en témoignent de nombreux exemples d'oeuvres inscrites dans cette lignée. On pourrait citer, dans une moindre mesure, Le Parfum des Hommes chez Atrabile qui mettait en exergue les terribles pressions du géant Samsung, et, plus encore, Moi, jardinier citadin de Min-Ho Choi (chez Akata) qui suit un peu la même idée.

Des visions de la ville, nous n'en aurons pas de très longue dans Histoire d'un couple, mais elles sont amplement suffisantes pour cerner tout le malaise qu'elle crée chez l'auteur. Sans cesse bruyante, polluée, malodorante, la ville est stressante, d'autant plus que Yeon-Sik Hong doit y subir directement les nombreuses pressions de ses responsables éditoriaux qui le dérangent dès 8h du matin pour savoir comment ses travaux de commande avancent. Une vie sans réel repos, qui finit par avoir raison de lui, tout comme elle pourrait avoir raison de n'importe qui.





... et l'apaisement de la campagne


Dans un pays qui ne cesse de se surdévelopper, l'auteur nous offre donc à travers sa propre expérience un joli retour à la terre, une sorte de retour aux sources qui permet au couple de se ressourcer, en prenant tout simplement le temps de faire les choses et de les observer.

Car c'est bien de ça qu'il s'agit dans cette nouvelle vie en pleine campagne, dans une maison isolée où les passages sont rares.
Pour Yeon-Sik Hong, l'heure est venue de redonner une valeur à sa vie en apprenant à faire nombre de choses par lui-même : élever et sortir ses animaux (chien, chat, poule...), découvrir les vertus du jardinage et le bonheur de parvenir à faire pousser par soi-même ses légumes, ou tout simplement trouver le bon endroit pour réussir à capter la liaison pour le téléphone portable. L'auteur n'est d'ailleurs pas avare en petites explications et petits conseils sur la culture des légumes : à quelle période et comment faire pousser tel légume, ce qu'il faut éviter de faire, comment reconnaître certaines plantes... On sent bien, à travers tout ceci, que l'auteur a réellement appris de nombreuses choses gratifiantes pendant sa vie en campagne.

Cette vie paraît clairement avoir quelque chose de plus sain, ce qui transparaît encore plus via l'apaisement que lui procure la simple observation de la nature, des montagnes, de la forêt, des animaux sauvages... le tout à travers des vues et paysages assez contemplatifs que l'auteur s'applique à retranscrire avec un grand soin afin d'en faire ressortir toute la beauté.





Oui, ce changement radical de vie se présente comme un véritable renouveau, et comme une redécouverte d'un mode de vie qui ne peut guère s'exprimer dans l'étouffante jungle urbaine.
  
  
  

© by HONG Yeon-Sik

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News