H3 School - Actualité manga
Dossier manga - H3 School

Reader Rating 20 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 24 June 2011


Des personnages atypiques


L’éventail de personnages a beau ne pas être très développé en nombre, chacun d’entre eux est la source d’une attention toute particulière de l’auteur, qui joue de clichés ou d’originalité pour leur construire une personnalité à la fois pertinente et crédible. On retrouve ainsi tous les éléments indispensables au bon fonctionnement d’un shojo digne de ce nom. Au lieu d’en faire une présentation succincte, on s’attardera avec un peu plus d’attention sur ces figures emblématiques qui portent à elles seules le récit, puisque l’histoire n’a strictement, en lui-même, aucun intérêt. Et si on prend H3 School comme un conte de fée, voilà ce que cela donnerait ...
  
   
Hanabi Ozora
   


Hanabi, Ozora, ou l’indéfinissable princesse tant elle s’éloigne de l’image qu’on s’en fait la majorité du temps. C’est l’idole de son lycée, par sa force de caractère et sa volonté de punir les comportements masculins répréhensibles comme regarder sous une jupe ou faire du rentre dedans à une de ses camarades. Vrai garçon manqué au début de la série, elle ne voit pas vraiment l’intérêt de se féminiser jusqu’à sa rencontre avec Yasuaki. Contrairement aux héroïnes que l’on a l’habitude de rencontrer dans ce genre d’histoire, Hanabi n’a rien de la jeune fille candide, pure, limite aveugle et ignorante du monde extérieur. Quand celles-ci se complaisent dans des rêves merveilleux quant au grand amour, sont naturellement magnifiques, avec un corps parfait et un caractère doux, serviable et timide, Hanabi laisse éclater une véritable personnalité. Elle est impulsive voire explosive, ses cheveux en pétard et sa petite taille cassent immédiatement toute image de princesse. Il en va de même pour son honnêteté, sa franchise et son discours très direct malgré une certaine fraicheur teintée d’ignorance, par un désintérêt complet, au début de la série, pour ses congénères masculins. Notons aussi son absence apparemment totale de féminité qui heurte souvent son grand amour propre, mis à mal par des réflexions sur sa coiffure, principal reproche qu’elle ne pardonne pas au très courageux auteur de la remarque. On l’apprécie beaucoup pour tous ces critères, mais parfois la pitié prend le dessus, notamment devant sa fragilité, indéniable, résultant d’une méconnaissance accrue en matière de relations amoureuses. En effet, on voit bien dans le tome 1 qu’Hanabi n’a aucun jugement en regard des propositions que certains de ses camarades lui feront. De même, quand son ami d’enfance revient, la jeune fille a bien du mal à voir clair dans ses sentiments, et dans les intentions de ce dernier. Un peu naïve, ce qui fait la différence d’avec les autres filles, c’est sa grande volonté, son discours franc et sa personnalité merveilleusement impulsive. Ce qui lui jouera d’ailleurs bien des tours dans les premiers tomes de la série, lui faisant croire à un malentendu en moins de temps qu’il n’en faut pour l’énoncer, et sans explications claires la jeune fille aura du mal à faire la part des choses. Pourtant, elle grandit au fur et à mesure que la série progresse et une de ses plus grandes découverte sera l’importance de rester soi-même, pour se sortir de n’importe quelle situation, que ce soit de la jalousie, un manque de confiance, ou même dans l’affirmation de ses sentiments amoureux dont elle en est fière. Ce qui, parfois, nous permettra de découvrir l’émotion qu’elle véhicule malgré son côté jovial et insouciant.
    
   
Yasuaki Garaku 
   


Yasuaki Garaku, ou le prince charmant incontesté. Vice-président de l’association des élèves de Meibi, il le restera lorsque les deux établissements fusionneront. Sa première rencontre avec Hanabi sera épique, sans qu’un mot ne sorte de sa bouche, et il sera le premier à s’opposer aux changements du règlement lorsque la jeune fille viendra représenter son école à l’association des règles pour rétablir le droit de flirt. Son comportement a toutefois une explication assez simple, quoiqu’étrange pour un garçon de son âge : il ne supporte pas les filles, elles sont son pire cauchemar et il les voit toutes comme un amas de poussins piaillant et batifolant sous ses yeux pour lui plaire. Il a en effet beaucoup de succès auprès de la gente féminine, ce qui a le don d’énerver ses camarades au vu de son désintérêt manifeste pour la chose. D’abord taciturne et réservé, Yasuaki n’ouvre la bouche que pour dire des choses sensées, au contraire d’Hanabi qui parle beaucoup pour ne rien dire. Celle-ci, malgré ses nombreux défauts ou peut-être grâce à eux, notamment sa persévérance et son côté garçon manqué, sera la seule fille que Yasuaki considérera comme telle, horrifié devant les autres mais rassuré à son contact. Son abord, ténébreux et mystérieux, peut sans nul doute nous faire penser à Minato dans la précédente série de l’auteur, Akari. Toutefois, il se montre plus nuancé et intéressant que le fiancé d’Akari, notamment par ce détail amusant et original qui le définit et guide ses réactions. Figure emblématique dans les shojos, ce genre de personnages procure généralement un ennui profond et une antipathie prononcée par leur perfection et leur linéarité complète. Pourtant, Yasuaki se révèle plutôt sympathique, sans qu’on puisse bien l’expliquer. Sans doute est-ce du au développement qui lui est consacré. En effet, on en apprendra plus au fur et à mesure de la série sur son passé, sa famille, la source de son traumatisme envers les filles. Et cela justifie et donne du crédit à son attitude envers Hanabi : respectueux, attentionné et attentif malgré son incompréhension des réactions féminines, il est le genre de garçon à faire quelques compliments ciblés plutôt qu’une déferlante de banalités ridicules. Son côté séducteur lui donne alors du charisme et de l’épaisseur, au contraire de ses congénères qui bien souvent son relégués au rang de héros plats et inintéressants.
   
    
Tokihisa Aïdo 
     

    
Tokihisa Aïdo, ou le valet fidèle. Egalement membre de l’association des élèves, ce jeune homme occupe la place d’éternel numéro 2. Il se qualifie d’ailleurs lui-même de second de Meibi, arrivant après Yasuaki. En études, en sport, en amour, Aïdo est toujours le rival de son ami d’enfance, et passe son temps à le défier dans des compétitions sportives organisées pour eux. Essayant un à un tous les sports mis à sa disposition, il rêve de voir un jour le visage de marbre de son ami admiratif à son égard. Contrairement à ce que son apparence laisse penser, c’est un garçon qui s’entraine beaucoup et accorde beaucoup de soin à la préparation. Néanmoins, au fil des défaites, il revoit à la baisse ses objectifs et c’est en jouant avec Hanabi contre Yasuaki qu’il se vantera d’avoir gagné ... un seul point, contre lui. Il est d’ailleurs également le rival de Yasuaki dans la lutte pour l’amour d’Hanabi, puisqu’il apprécie son caractère qui ressemble beaucoup au sien. Complices et proches, Aïdo et notre héroïne forment un beau couple d’amis, toutefois il lui manque cette dose de passion et de classe pour séduire la femme qui habite le corps de la jeune fille. Ses sentiments sont pourtant dignes d’attention, et sa persévérance remarquable, quand on voit tous les plans tous plus ridicules les uns que les autres qu’il élabore pour obtenir ce qu’il veut. Et le plus impressionnant, c’est qu’au fil des années il n’a pas changé d’un iota.
 
 
Yoshimoto Kuon 
     


Ensuite, Yoshitomo Kuon ou la sorcière angélique. C’est le président de l’association des élèves de l’école, montrant l’exemple par ses brillants résultats scolaires et son intransigeance quant à l’absentéisme en cours. Hanabi et Yasuaki en feront d’ailleurs les frais à la fin du premier tome ... C’est celui qui mettra des bâtons dans les roue de notre petit couple, tout en montrant patte blanche et sourire innocent. Sous ses dehors mystérieux et évasif, il se révèle juste mais impitoyable et extrêmement manipulateur, et ce depuis son enfance. Sa plus grande déception aura sans douté été le jour où quelqu’un apprit à ses admiratrices encore enfant que la monogamie existait en tant que loi dans les pays dits civilisés. A partir de là, il perdit son statut de maitre de harem et en voulut toujours au responsable de cette cruelle révélation ... Un seul regret quant à ce personnage : si tous les autres ont eu leur heure de gloire et un développement adéquat par rapport à leur rôle dans la série, Kuon restera mystérieux et inatteignable jusqu’au bout.
  
   
Takeru Sono 
      

   
Enfin, Takeru Sono ou le concurrent. C’est l’adversaire direct, et le plus dangereux, de Yasuaki. Ce serait, dans le conte, un riche prince voisin le défiant en duel. Ami d’enfance de Hanabi, représentant l’inévitable cliché que cela entraine, il revient de l’étranger après 10 ans d’absence. A son retour, il croit avoir encore des droits sur la jeune femme simplement en annonçant être l’homme qui l’a fait grandir. Abordant à son actif une beauté comparable à celle de Yasuaki et une assurance à toute épreuve, il fait encore rêver Hanabi dans le sens où c’est lui qui l’aura rendue forte et confiante, qui l’aura construite dans son enfance. Mais Takeru se montre également provoquant, hautain et manipulateur. C’est la face d’ombre du héros qui fait ressortir la passion et la jalousie de celui-ci, jusqu’alors totalement inhibée par les réactions d’Hanabi. Il complète alors magnifiquement le décor du quatuor amoureux formé de l’héroïne, son petit ami, le fidèle valet et l’amoureux transi. On voit bien, à travers ces portraits, combien les protagonistes sont stéréotypés mais aussi leurs particularités intrinsèques leur permettant d’exister au-delà de leur rôle et de nous émouvoir en bonne et due forme. D’autant que, quoiqu’on en dise, H3 School n’a rien du conte de fée et la nuance apportée à chacun d’entre eux est bien plus forte qu’on ne pourrait le décrire.
     
     
      

© 2004 by Rie TAKADA / Shogakukan Inc.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News