Gokicha - Actualité manga
Dossier manga - Gokicha
Sommaire

Publié le Vendredi, 31 January 2020


Malgré les malheurs, de possibles découvertes plus positives ?


Notre mignonne Gokicha a donc fait le choix de partir pour Hokkaidô... donc une île où il n'y aurait soi-disant pas de cafards ! Elle a certes l'espoir de se lier d'amitié avec les humains et de devenir aussi populaire qu'un scarabée-rhinocéros. Dans cet endroit où normalement on ne la connaît pas, et où donc on ne connaît pas sale réputation des cafards. Mais même comme ça, rien ne sera facile pour elle ! Entre les humains de Hokkaidô qui se demandent ce qu'elle est et qui préfèrent tenter de la tuer, les chats et les oiseaux qui veulent la manger, et bon nombre d'autres dangers, sa vie ne tient souvent qu'à un fil, régulièrement sans qu'elle s'en aperçoive comme déjà dit.





Mais ça n'empêche pas la petite blatte de connaître bon nombre d'aventures plus optimistes, entre découvertes du monde humain ou rencontres amicales parfois très étonnantes.

Ainsi, au fil de la série, elle aura l'occasion de découvrir certaines joies de la vie humaine, comme les anniversaires, les feux d'artifice ou les fleurs. De même, même si elle a souvent u don pour s'y mettre en danger, la petite blatte  n'hésite pas à aller découvrir des nouveaux lieux où l'activité humaine est bien présente : une galerie marchande, une salle d'arts plastiques, une maison de poupées, une machine à peluches, un magasin de jouets, un camion de ramassage des poubelles, un terrain de golf, une bibliothèque, un magasin de reptiles (oups!)... Et dans tout ça, même si c'est très souvent à ses risques et périls, elle y trouve du plaisir et du positif, ce que ne fait que la rendre toujours plus attachante et adorable. Et quand elle cherche à voler du haut d'un toit ou qu'elle se retrouve enfermée dans une bouteille, elle semble plus que jamais en danger... Et pourtant, pas question pour elle de se laisser démoraliser ! Elle a beau être repoussée par quasiment tout le monde (quand on n'essaie pas de la tuer), Gokicha ne se laisse jamais décourager. Rui Tamachi propose ainsi, tout du long, des petites mésaventures qui ont aussi (surtout ?) du bon dans l'esprit de la blatte. Et globalement, l'auteur parvient sans mal à se renouveler grâce à son exploitation de petits événements du quotidien (humain ou non) et à la variété des aventures que sa petite héroïne est amenée à vivre.

Et cela fonctionne d'autant mieux qu'au fil de l'oeuvre, d'autres personnages viennent prendre de l'importance à ses côtés.

On peut citer sa congénère Chaba, qui voit d'abord plutôt d'un mauvais oeil l'arrivée de notre héroïne sur son territoire. Ainsi, sous couvert de se rapprocher de Gokicha, tente-t-elle régulièrement de l'amocher... pour un résultat qui se veut avant tout comique. Dans le genre "pire amie", Chaba s'y pose donc au départ, et le résultat apporte pas mal de choses nouvelles à partir de son arrivée dans la série, tant cette dernière a un caractère radicalement différent de la gentille et candide Gokicha. Mais Chaba est aussi une blatte qui évoluera un peu dans sa façon de considérer Gokicha au fil de la série.





Il y a également un cas plus étonnant, car il s'agit de l'un des prédateurs habituels de Gokicha : un gros matou un peu pataud, répondant au nom de Chocolat, qui semble se prendre d'affection pour elle. Il lui vient en aide, la protège un peu d'autres chats... Gokicha se serait-elle trouvée son premier ami ? Alors, même si côté amitié humaine Gokicha galère, cette figure féline est plus que bienvenue pour apporter rapidement dans l'oeuvre un peu plus de positif dans le quotidien de la courageuse blatte. Et au-delà de ça, Chocolat, un peu comme tout bon chat qui se respecte, a une petite tendance à faire des idioties et à se ridiculiser malgré lui par moments, ce qui enrichit encore un peu plus la palette de gags de Rui Tamachi.





Enfin, il y a le cas d'une chercheuse humaine qui n'a pas peur de Gokicha alors qu'elle sait qu'elle est un cafard ! La naissance d'une amitié entre blatte et humain serait-elle alors proche ? L'intérêt de cette jeune femme pour notre minuscule héroïne est-il totalement amical, ou s'ancre-t-il dans une dimension scientifique ? Deux choses sont néanmoins sûres : le caractère décalé de la chercheuse est fort réussi, et elle amène clairement une lueur d'espoir, car enfin Gokicha parvient à se rapprocher d'un humain, même si on ne peut qualifier cela d'amitié ! L'assistant de la chercheuse, lui, s'avère rigolo dans sa phobie totale des insectes et dans la manière dont il se fait un peu mener à la baguette par sa supérieure.







© 2012 Rui Tamachi / Houbunsha

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News