Femme Fatale - Actualité manga
Dossier manga - Femme Fatale
Sommaire

Publié le Vendredi, 31 July 2020


Introduction


Synopsis

Étudiant qui suit un cursus universitaire classique, Hajime Saitô est une tête particulière de son club. Ses camarades voient en lui un jeune adulte un peu trop gentil, et aiment le taquiner. Parmi les membres de ce cercle, il y Yukari Ebisawa. Femme aux cheveux courts et portant des lunettes, elle a un tempérament innocent, si bien qu'il suffira qu'elle écorche le nom de Saitô pour l'affubler d'un terrible surnom dont il ne pourra plus se séparer : Tiret.

En couple, dans une relation à distance, le jeune adulte ne tardera pas à être quitté par sa petite-amie, et pour cause. Le garçon passe beaucoup de temps avec Ebisawa, ce qui a suscité la jalousie de sa désormais ex compagne. Il faut dire que Saitô n'est pas indifférent aux charmes de sa camarade, il en tombe même progressivement amoureux. Pourtant, leur relation teintée de naïve amitié ne semble pas se rapprocher de celle d'un couple. Pire encore, Ebisawa sort avec Takashi Ishiwatari, un ancien même du cercle...


Autour de la parution japonaise

Femme Fatale ~ Unmei no Onna ~ (sous-titre que l'on peut traduire par « La femme du destin ») est la deuxième série de Kaya Shigasawa, et la seule qu'elle publiera aux éditions ASCII Mediaworks. Lancé en 2007, le titre est publié dans le magazine seinen Dengeki Kuro Maoh, et ce jusqu'en 2010. La série tire sa révérence au bout de 12 chapitres, qui furent compilés en trois volumes.

Il est amusant de noter que les trois volumes paraissent à un an d’intervalle à chaque fois, jour pour jour : Le 1er opus est publié le 27 août 2008, le second le 27 août 2009, et le troisième et dernier le 27 août 2010. On peut noter qu'en parallèle à Femme Fatale, Kaya Shigasawa a publié d'autres travaux notamment des histoires courtes. Mais nous auront le loisir de développer son œuvre globale un peu plus tard...


Une publication française des plus laborieuses

C'est le 22 janvier 2014 que les éditions Soleil Manga lancent la parution de la série, raccourcissant son titre à Femme Fatale. Il s'agit là de la première incursion de Kaya Shigasawa dans nos contrées, et la seule à ce jour. Chose qui n'est pas forcément un hasard, puisque la parution de la série sera difficile chez nous, preuve d'un manque de succès du titre.

Car si le premier opus paraît début 2014, il faut attendre dix mois pour pouvoir lire le second, qui paraît le 19 novembre 2014. Preuve d'un engouement du public plus que limité : Le troisième et dernier tome est publié presque deux années après, soit le 24 août 2016. Via des commentaires sur les réseaux sociaux, l'éditeur ne cachait d'ailleurs pas que le titre n'avait pas eu le succès escompté. Pour Soleil, très habitué aux romances adolescentes, la tentative d'une comédie sentimentale plus mature et tiraillée n'a pas fait mouche.


Un sacré casting d'étudiants

Hajime Saitô



Depuis que sa camarade de club Ebisawa a écorché son nom, Saitô écope d'un surnom plutôt ridicule : Tiret. Depuis ce jour, il développe une certaine méfiance envers la jeune femme... Mais aussi un attachement particulier. Parce qu'il se rapproche d'elle, sa petite-amie à distance choisira la rupture. Les sentiments de Saitô ne feront alors qu'évoluer, et l'étudiant devra se rendre à l'évidence qu'il est amoureux d'Ebisawa. Sauf que cette dernière est en couple, n'a pas un tempérament facile, et ne semble pas voir le garçon avec les sentiments.

Yukari Ebisawa



Camarade de club de Saitô, Ebisawa aime beaucoup faire tourner ce dernier en bourrique. C'est elle qui, en prononçant maladroitement son nom, lui attribuera le sobriquet de « Tiret ». Dès lors, elle se rapprochera énormément du jeune adulte, sur le plan purement amical. Car Ebisawa semble considérer Saitô comme un petit frère, sachant que la demoiselle est déjà en couple avec Takashi Ishiwatari, un ancien membre de leur cercle d'universitaires. Pourtant, leur relation ne semble pas être la plus épanouie qui soit...

Takashi Ishiwatari



Ishiwatari est un ancien membre du club auquel appartiennent Saitô et Ebisawa. Mais, plus âgé, il a quitté des bancs de la fac et œuvre maintenant dans la vie active, dans une boîte de développement. Son travail lui prend énormément de temps, si bien qu'il n'a guère l'occasion de profiter de moments conviviaux avec Ebisawa, sa petite-amie. Une certaine glace s'est installée entre les deux, ce qui ne démotive pas Ishiwatari à oeuvrer à corps et âme pour son boulot.


Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News