Dossier manga - Coeurs à coeurs
Sommaire

Publié le Vendredi, 03 June 2016


Cœurs d’artichaut


Autant les cœurs qui parsèment l’œuvre de Mayu Minase sont nombreux, autant les raisons qui poussent ceux-ci à battre la chamade se rejoignent toutes en un seul et unique point de convergence. De quoi s’agit-il ? De l’amour, bien évidemment ! De l’amour naïf, partagé, passionné, refoulé, à sens unique, à cause perdue, il y en aura de toutes sortes et de tous types ! De quoi ravir les amateurs du genre, sans le moindre doute. De quoi, également, nous proposer une jolie palanquée d’intrigues au point de mire commun mais au cheminement toujours différent. Quoi qu’il en soit, l’important, dans le cas présent, est avant tout de parvenir à toucher le lecteur, d’une manière ou d’une autre. Et indéniablement, la mangaka y parviendra à plus d’une occasion. Tantôt en nous amusant, tantôt en nous laissant songeur ou triste face à l’une ou l’autre situation, elle parvient à dépeindre une quantité conséquente de quotidiens non dénués de bonnes idées.

Comme cela avait déjà été évoqué précédemment, il arrive de temps à autre que certaines histoires soient un peu voir nettement moins intéressantes que d’autres. Dans ces cas-là, du coup, on est bien entendu pressé de passer à autre chose, n’ayant de toute façon pas grand-chose de pertinent à nous mettre sous la dent. Mais revenons-en à cette autre chose, justement. Cette autre chose, ce sont des scenarii suffisamment accessibles que pour ne pas rebuter le chaland. L’auteur y intègre assez d’humour et de légèreté que pour éviter à la série de ne pas délivrer ce qu’elle se doit de faire.  Et, dans le même temps, il ne manque pas d’y ajouter des éléments plus sérieux et plus propices à quelques développements bien sentis. L’un des exemples les plus parlants est sans conteste celui d’Himari. Battue par son père étant jeune, elle en garde des séquelles psychologiques profondément ancrés en elle. Et ce n’est que grâce à l’aide d’Hiro et au travers d’une acceptation des hommes qui l’entourent (et plus particulièrement de son beau-père), qu’elle parviendra à évoluer dans le bon sens du terme. Ces évènements, l’auteur les relate via quelques chapitres qui allient avec facilité plusieurs séquences permettant non seulement de bien mettre en avant non seulement la problématique actuelle qui se pose avec la demoiselle, mais aussi de comprendre le pourquoi de la situation dans laquelle elle se trouve. Ne nous emballons pas outre mesure, le traitement ici proposé reste relativement simple et sans réelle prise de risque ou surprise majeure. Toutefois, malgré le côté « happy end » qui accompagne chacune de ces histoires entremêlées que nous sommes invités à suivre, ces dernières parviennent à produire leur petit effet et laissent un sentiment des plus agréables.





En effet, Cœurs à cœurs ne manquera pas de nous démontrer qu’il est parfaitement possible de conserver les aspects typiques du shonen un peu sexy sur les bords sans pour cela que le lecteur ne soit délaissé en terme de thématiques un chouia plus creusées. Au contraire, en découvrant l’œuvre, on sent presque immédiatement une volonté bien réelle de proposer quelque chose de plus travaillé. Aucun personnage ne donne l’impression d’être là uniquement pour faire du remplissage indigeste ou plus simplement d’être perdu au milieu de beaucoup d’autres sans posséder le moindre atout dans sa manche. Jouant à contre-courant de ces pratiques excessivement lassantes, la mangaka prend toujours le temps de développer un tant soit peu le background des protagonistes qu’elle met en scène. Mais au-delà de ça,  la plus belle preuve de réussite à ce niveau-là vient probablement de l’attachement (très) rapide que l’on éprouve pour les multiples têtes d’affiche de la série. Dès lors, leur histoire de cœur et d’amourette printanière nous rendent curieux, certes, mais aussi et surtout, elles parviennent même à nous surprendre de temps à autre et à nous laisser échapper une petite larme ou un bref fou rire.

Bref, les protagonistes nés de la plume de Mayu Minase parviennent à nous faire vibrer, d’une manière ou d’une autre, que ce soit au travers de leurs histoires d’amour ou de leur évolution propre. Mais justement, la question se pose de savoir quelle est cette évolution. Quelle est-elle d’un point de vue personnel et quelle est-elle dans leurs rapports amoureux, affectifs. C’est précisément pour y répondre que la troisième partie du présent dossier existe !
  
  
  


© MINASE Mayu / Mag Garden

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News