Dossier manga - Cat's Eye

Reader Rating 16.50 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 31 January 2008


L'histoire et ses protagonistes

 
Les trois sœurs Kisugi (Chamade dans le dessin animé francisé), Rui (Cylia), Hitomi (Tam) et (Alex) tiennent le café "Cat's Eye". Mais la nuit, elles cambriolent les musées pour s'emparer des œuvres de la "collection Haintz", sous le même nom que leur café. (Note : le prénom "Hitomi" signifie d'ailleurs "œil", d'où le mot "eye" dans le titre)



Cat’s Eye a une réputation de voleuse professionnelle préférant se déjouer de la sécurité par la malice que par les armes, après avoir annoncé ses intentions par l’envoi théâtral d’une carte de visite. 
 
Si ces cambrioleuses exclusives ne s'intéressent qu’à cette collection, c'est pour retrouver leur père disparu après la Deuxième Guerre mondiale. Fait étrange qui confirme que leur père n'est pas mort, de nouveaux tableaux ont continué à apparaître après sa disparition (son enlèvement ?).

Leurs plans tenteront régulièrement d'être contrecarrés par le maladroit inspecteur Toshio Utsumi (Quentin Chapuis), rapidement secondé par la très stricte et suspicieuse Mitsuko Asatani (Odile Assaya) sous l’autorité du toujours colérique commissaire Kacho (Bruno).




Une histoire type de Cat's Eye

 
Les sœurs Kisugi apprennent qu'un tableau ou une sculpture de la collection de leur père est à leur portée, par le biais des journaux, de Toshiro ou de M. Nagaishi (M.Durieux), ami proche du père Haintz, gestionnaire de la fortune Haintz et soutien logistique à l’équipe (que nous découvrons au 4ème tome).

Elles mettent en émoi la police en lui envoyant une carte de visite avec la date et l’heure de leur méfait. L'inspecteur Toshio Utsumi, fiancé de Hitomi, étant étonnamment toujours chargé de sécuriser la cible de Cat's Eye, s’épanche au café des sœurs leur offrant nombre de détails utiles.

Le plan du vol élaboré, elles jouent les « monte-en-l’air » en combinaisons moulantes et s’emparent de l’objet convoité en laissant une nouvelle carte pour signer leur passage et finissent par échapper de justesse à la police au grand désespoir du commissaire Kacho abreuvant Toshiro (et Mitsuko Asatani) d’insultes ^^.



Développements de l'intrigue, amours et jalousies

  
Hitomi est le personnage principal (c'est autour d'elle que se focalise toute l'attention masculine et elle est en général la main qui subtilise l'objet convoité). Elle est très amoureuse de Toshio (bien qu’elle le nie au début) qui de son côté a juré d'arrêter "cat's eye". Les efforts de Toshio sont, bien sûr, sabotés par ses indiscrétions au café Cat's Eye. Le couple amoureux devient ainsi progressivement un triangle quand Toshio s'éprend de "Cat's Eye" (donc de Hitomi en combinaison sexy), ce qui va provoquer quiproquos et jalousie (envers elle-même) d'Hitomi. Par la suite, Mitsuko s'attachant à Toshio transformera sa quête de vérité en vendetta personnelle en cherchant à identifier Hitomi comme étant réellement "Cat's Eye".



Les relations de Rui et Ai ne sont pas en reste puisque poursuivies des assiduités de 2 personnages qui ont disparu du dessin animé : Takeuchi et Hirano.

La série se développe donc sur 2 plans :
Sur le plan sentimental, Toshio (roi de la gaffe) et Hitomi vont parcourir toutes les étapes (disputes, jalousies, petites attentions, réconciliations ...) jusqu'au dénouement prévisible.
Sur le plan de l'intrigue policière, le manga offre un dénouement absent de la série animée. Les trois sœurs découvriront le fin mot de l'histoire à force de réunir les œuvres de papa Haintz.

C'est une série longue et qui a des défauts, mais de bonne tenue (moulante de préférence).
Si le dessin de Hojo au début des années 80 est encore empâté, il va en s'améliorant (en témoigne également son évolution dans City Hunter).  Les intrigues rappellent Fantômas et Arsène Lupin, mais aussi pas mal d'influences importées des vieilles séries américaines.

Cette série vaut surtout pour offrir des réponses à toutes les questions laissées en suspens dans le dessin animé. Pour les nostalgiques (comme moi), les fans d'Hojo et amateurs de combinaisons moulantes.
     
   

© 1981 by Tsukasa Hojo / Shueisha / Tonkam / Panini © 1984 by TMS Entertainment / IDP Home Video

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News