Berserk - partie 1 - Actualité manga
Dossier manga - Berserk - partie 1

Reader Rating 19.50 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 11 May 2018


L’âge d’or de la troupe du faucon


Guts, le guerrier noir, se remémore son passé. Puck virevolte autour de lui, mais il ne l’entend déjà plus. Les yeux du guerrier se plissent, se troublent, puis se durcissent. La douleur est vive. Quelque chose le ronge de l’intérieur. Il porte en lui une fracture irréparable. Il ne veut pas y penser, mais rien n’y fait. Un feu noir le brûle de l’intérieur. Les souvenirs se forcent à lui. Déjà, il entend et se rappelle les murmures du passé.


Guts, l’enfant-mercenaire


Guts a poussé son premier cri en survivant submergé dans la mare de fluides sous le cadavre de sa mère. Il sera récupéré par la femme de Gambino, le chef d’un groupe de mercenaires. Elle mourra quelques années plus tard de la peste. Gambino se chargera de son éducation, notamment en lui apprenant à se battre. Il sera sévère mais lui apprendra la dure réalité des mercenaires. Dès ses six ans, Guts apprendra à manier une épée adulte. Ce qui forgera sans aucun doute la force démesurée du guerrier noir.

Un soir fatidique, Guts sera amené à tuer accidentellement son père de cœur, après que ce dernier lui ait révélé qu’il l’avait vendu à un mercenaire pour le violer. Déjà considéré comme un porte-malheur, il sera traqué par tous les mercenaires après son parricide. Désespéré, Guts aurait pu mourir cette nuit-là. Pourtant, pour une raison obscure, quelque chose en lui le poussera à continuer : sa rage de survie.

Quatre ans après cette tragédie, Guts se mettra à son propre compte en tant que mercenaire. Agé d’à peine 13 ans, il sera capable de manier une épée qui fait presque le double de son poids. Il s’illustrera dans les batailles et les capitaines de troupe essaieront de se l’arracher, sans succès. Un jour, après avoir touché sa paie, Guts se fera attaquer par quelques mercenaires appartenant à une troupe dirigée par un certain Griffith, le faucon blanc.

Il les battra tous, sauf Griffith.





Le rêve du faucon


« Tu me plais. Je te veux. Guts. »

De longs cheveux d’un bleu d’azur, des yeux semblables à la clarté de l’eau sublimés par un visage délicat et des traits fins. D’une beauté androgyne irréelle, d’une élégance certaine, Griffith, le chef de la troupe du faucon, se présente à Guts. Son armure étincelle à la lumière du jour. Sa fine épée clique tique sur son plastron au fur et à mesure qu’il se rapproche de Guts. Ce dernier est troublé par cette apparition surnaturelle. Tout semble les opposer. De son regard déterminé, Griffith le désire et a bien l’intention de gagner leur confrontation. Vaincu, Guts lui appartient à présent. A partir de maintenant, le guerrier à la lourde lame devra se battre pour la troupe du faucon.

La troupe de Griffith est composée principalement de mercenaires très jeunes, venant de tout horizon. C’est ainsi que Guts fera la connaissance de la belle et sévère Casca, du raisonnable Judo, du juvénile Rickert, du hargneux Carcus ou encore du grand Pippin. Il s’intégrera assez rapidement à ce nouveau groupe. Malgré la jeunesse et l’inexpérience de la troupe, ses membres semblent vouer une loyauté et un respect sans borne envers leur charismatique leader. Avec un nouveau membre de taille, la troupe du faucon va continuer son parcours et poursuivre sa longue liste de victoires. C’est au travers des différents combats et des diverses victoires que Guts va se rapprocher de l’énigmatique Griffith.

Il remarquera d’emblée que celui que l’on surnomme le faucon blanc semble touché par la sagesse, tout en ayant l’apparence d’un gamin. Un instant il vous jette un regard à glacer le sang, l’instant d’après, il vous sourit comme un bébé né de la dernière pluie. Guts ne saurait dire s’il est mature ou irresponsable, s’il est foncièrement bon ou la pire des racailles. Il sent au plus profond de lui que Griffith est à part, pas comme eux. Au-delà d’être un bretteur et un chef militaire exceptionnels, le faucon blanc possède quelque chose que les autres n’ont pas. Une forme de confiance absolue ?

Guts et Griffith vont se rapprocher alors que tout les oppose. Griffith est lumineux, beau, noble et rapide dans ses gestes. Il a de l’ambition. Il est jeune et sans soutien, mais il a la confiance de ses hommes. C’est en outre un brillant tacticien. Guts, pour sa part, se contente de sa force brute pour survivre. Tout les oppose. Pourtant, ils vont devenir amis. Griffith va pour la première fois s’ouvrir à quelqu’un, comme il ne l’a encore jamais fait.

Le faucon blanc révèle à Guts son rêve, ses ambitions. Autour de son cou, il a une beherit, un objet que l’on appelle un « œuf du conquérant ». Ceux qui la possèdent seraient destinés à un destin de conquérant du monde, par leur chair et leur sang. Le faucon lui dira ceci :

« Je vais prendre possession de mon pays. Et tu te battras pour moi. Parce que tu es mien. C’est moi qui déciderai où et quand tu devras mourir. »

Kentaro Miura introduit avec Griffith un second personnage hors du commun au sein de son œuvre. C’est à ce moment-là que l’on peut se rendre compte que Berserk ne tourne pas uniquement autour de son héros, mais qu’elle est bien plus riche et complexe que cela. Et si le faucon blanc semble très rapidement éprouvé un intérêt tout particulier pour Guts, pour les lecteurs ce sera l’inverse. En effet, Griffith nous apparait comme fascinant dès son introduction. Et son évolution, au côté des autres figures de proue du récit, ne fera que renforcer cet état de fait.


L’ascension


Plusieurs années plus tard, la troupe du faucon dirigé par Griffith, le faucon blanc, a encore pris davantage d’envergure. Ils ont même acquis le nom de « faucheuses des champs de bataille ». Guts est à présent à la tête de son propre groupe, la troupe de choc des faucons. Casca, de son côté, est devenue le commandeur aux mille soldats. Guts et Casca forment ainsi à eux deux les deux piliers de la troupe du faucon. Pour ce qui est de leur entente, ils s’engueulent toujours comme chien et chat… Casca a en effet du mal à comprendre que Griffith laisse passer toutes les actions libres de Guts.

La troupe du faucon n’aura jamais été aussi fière et glorifiée. Mieux, elle est actuellement au service du roi du Midland. Après bon nombre de mérites sur le champ de bataille, Griffith a été promu plusieurs fois. De chevalier, il est devenu vicomte. Il peut même espérer gravir encore davantage de galons. Ce que compte bien faire le faucon blanc. Cependant, le chemin est encore long et ardu avant d’atteindre le sommet.

Griffith devra continuer à se montrer incontournable sur le champ de bataille, tout en s’imposant à la cour du Midland. Ce qui ne sera pas chose aisée entre les complots politiques à son encontre et les ennemis redoutables que la troupe du faucon rencontrera face à lui. C’est dans cette période délicate que Guts va devenir indispensable à Griffith afin de déjouer les attentats internes et de vaincre le redoutable Zodd l’immortel. Cette confrontation contre Zodd a d’ailleurs bien failli coûter la vie à la troupe du faucon. Avant de partir, le monstre en profitera pour mettre en garde Guts.

« Si ce qui te lie à cet homme est une véritable amitié, fais bien attention car le jour où son ambition s’effondrera, ta mort t’attendra ! »

Malgré toutes ces difficultés, la troupe du faucon s’en sortira à chaque fois, dorant encore un peu plus son palmarès et son prestige. Griffith monte socialement, devenant plus seul. Il a moins l’opportunité de parler avec ses hommes. C’est pourquoi Guts deviendra encore plus important aux yeux de Griffith, évoluant comme son bras droit, telle une ombre qui vient renforcer la lumière. Un faucon plus corrompu se dévoile aux yeux de Guts. Les circonstances pousseront aussi Casca et Guts à se rapprocher. Le faucon a peut-être moins de contact avec ses hommes, mais il forme un trio solide avec ses deux commandants.

Guts semble avoir trouvé sa raison d’être et semble se mouler à l’image qu’en veut Griffith. Un jour cependant, le leader de la troupe du faucon formulera, lors d’un banquet, des mots qui viendront fracturer cet équilibre fragile. De simples et malheureux mots qui auront un impact énorme sur Guts, et plus tard sur la troupe toute entière.

« Celui qui n’asphyxie pas les rêves. Celui-là est un ami, celui à qui l’on ne doit pas imposer sa vue, qui a su trouver sa propre raison de vivre. Et si quelqu’un s’y opposait, il se dresserait contre lui, même si ce quelqu’un s’avérait être moi. Pour moi, c’est cela un véritable ami. Il est mon égal. »

Ces mots ébranleront suffisamment Guts pour qu’il se pose des questions à l’encontre de son propre rêve ainsi qu’à l’encontre de son amitié envers Griffith. Sont-ils réellement amis ?





Le rêve de Guts


« Chacun d’entre nous, nous nous sommes rassemblés ici, apportant avec nous notre petite flamme. Et chacune d’elle, qu’un souffle suffirait à éteindre, se trouve projetée dans un feu plus grand : un brasier du nom de Griffith. Malgré tout, il n’y a aucune flamme qui m’appartient. Je n’ai fait que me réchauffer auprès de ce foyer. »

Guts continue à participer aux faits d’armes de la troupe mais est de plus en plus résolu à voler de ses propres ailes, une fois que la troupe aura atteint la consécration. Cet instant ultime de gloire arrivera lorsque la troupe du faucon récupérera la citadelle de Dordray. Cette dernière victoire semble mettre un terme à la guerre centenaire entre le royaume du Midland et l’empire de Tudor.

Le chemin vers le sommet n’aura jamais été autant accessible à Griffith. Le roi du Midland prévoit de l’anoblir en tant que général du phœnix blanc ainsi que tous les autres membres de la troupe. Il ne reste plus qu’au faucon blanc à assurer sa position auprès de la princesse Charlotte, héritière du trône du Midland.

La fête bat son plein. Les rires, les verres et les bavardages se font entendre. Griffith, habillé noblement, sourit aux femmes de la noblesse, conquises par sa beauté et son aura irrésistible. Dehors, dans la nuit enneigée, une grande et imposante silhouette encapuchonnée est prête à s’en aller, décidée à trouver sa propre voie. Guts sent que son rôle dans la troupe du faucon s’arrête là, considérant que Griffith n’a plus besoin de lui pour atteindre son rêve.

Alarmée, Casca préviendra Griffith. Si Guts veut partir de la troupe, il devra reconquérir ce qu’il a perdu à l’épée en battant Griffith. D’un coup net, le faucon blanc sera vaincu. Guts est enfin libre, se convainquant qu’il fait le bon choix.

« Je ne le contemplerai plus d’en bas, perdu dans son rêve. Je veux obtenir quelque chose par moi-même et me tenir à ses côtés en égal. De tous, c’est de lui que je ne tolèrerai jamais qu’il m’accorde de la condescendance. »

Guts regarde droit devant lui, ses pas s’incrustant dans la neige. Sa détermination est limpide et sûre. Griffith, un genou à terre, semble paralysé. Sur les joues de Casca, des larmes s’écoulent.

« Ce que tu veux atteindre est bien plus grand, bien plus haut. Alors tout va bien. Tu te redresses… et tu commences à marcher. Tout de suite. »

Guts ne semble pas douter un seul instant de l’aptitude de son ami à se remettre de son départ. Toutefois, il néglige un détail important. Pendant les trois années qui se sont écoulées, Griffith n’a eu de cesse de se reposer sur lui. Peut-être trop d’ailleurs.

Le jour où Guts est parti, le monde du faucon blanc s’est écroulé. Guts a fini par le dévier de son rêve.

Avec tous ces éléments désormais mis en place, on peut se rendre compte que Berserk creuse sa place comme un récit complet, profond et d’envergure. L’auteur nous démontre toute sa dextérité et tout son talent. Cela se retranscrit bien entendu au travers de scènes d’action superbes, mais aussi de par les intrigues politiques complexes et entremêlés. A présent, la série est posée sur des piliers solides et conséquents et nous plonge au sein d’un univers crédible où évolue nombre de personnages. Ce n’est pas un hasard si l’arc de l’âge d’or est souvent considéré comme une pépite. Dans tout ce qui l’y entreprend, le mangaka se montre diaboliquement bluffant.
  
  
  


BERSERK © 1989 by Kentaro Miura / HAKUSENSHA, Inc.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News