Slam Dunk - Actualité manga
Dossier manga - Slam Dunk

Reader Rating 20 /20

Sommaire

Publié le Mercredi, 27 March 2013


De sacrés personnages !!

 
 
Même traité d'une excellente manière, le basket ne pouvait pas être le seul vecteur qui a permis à Slam Dunk de rencontrer un tel succès au Japon et dans le monde. Il fallait un autre ingrédient, et cet ingrédient n'est autre que les personnages de la série...

Slam Dunk est un récit plutôt classique (un shonen sportif prônant les vertus habituelles du genre) mettant en scène des personnages qui ont une personnalité qui, reconnaissons-le, ne sort pas des sentiers battus. Pourtant, au fil des tomes, quelque chose va se produire et les interactions entre ces personnages, couplées au basket, vont créer une alchimie qui va donner ce caractère inoubliable au récit d'Inoue...
  
Dans l'équipe de Shohoku, trois personnages vont particulièrement se distinguer : Sakuragi bien-sûr, mais aussi Akagi et Mitsui.

En tant qu'héros, Sakuragi est l'élément central de la série, et il est plus exposé que ses coéquipiers. Au début du récit, sa personnalité est assez banale et ne se distingue pas de celle des protagonistes des autres titres publiés à l'époque. Sakuragi est le prototype du héros classique de shonen : il est naïf, s'enflamme pour pas grand chose, amuse la galerie, parvient à se dépasser lorsqu'il le faut grâce à ses capacités exceptionnelles... Mais qu'est-ce qui le rend si attachant ? Réponse : le basket !!
En effet, c'est le sport qui va sublimer notre héros. Le basket induit des rivalités entre joueurs et une volonté constante de se surpasser. Si Sakuragi peut compter sur ses capacités physiques exceptionnelles, il n'est pas pour autant un surhomme. En tant que héros, on le voit un peu plus que ses coéquipiers mais pour autant, ces derniers ne s'effacent pas face à lui, bien au contraire ! Ils sont également développés, essentiels à l'équipe, ont des traits de caractère qui leur sont propres (même si certains sont moins intéressants que d'autres) et au final, ils se complètent tous pour former une équipe très intéressante. Et le basket est idéal pour cela : il y a peu de joueurs dans une équipe, il est donc plus facile pour un auteur de développer le caractère de chacun avec le basket plutôt qu'avec un autre sport collectif où l'équipe est plus imposante (foot, base ball...), et où il risque in extenso d'avoir beaucoup de personnages un peu sur le carreau par rapport à d'autres.

A côté de Sakuragi, on retrouve Akagi et Mitsui, deux personnages qui selon moi sont plus essentiels et intéressants que Rukawa et Miyagi.

Akagi, en tant que capitaine de l'équipe, est le leader naturel de Shohoku. A part sa grande taille, il n'a pas de capacité innée et a donc dû redoubler d'efforts pour atteindre le niveau qu'il a dans le manga. C'est également un élève studieux, calme, qui évite les bagarres... une espèce de force tranquille sur laquelle on peut s'appuyer en cas de coup dur. Il lui manque peut-être ce petit grain de folie qu'on peut retrouver chez Sakuragi, mais en contrepartie on peut le qualifier de héros exemplaire. Il est en effet un modèle à suivre pour tous les jeunes lecteurs de la série, et incarne de façon réaliste et vraisemblable le joueur de basket type.

Mitsui, quant à lui, est sans doute le personnage qui évolue le plus dans Slam Dunk. De joueur adulé au collège, il devient un haïssable yankee au lycée pour finalement se relever et revenir sur les parquets. C'est un personnage très attachant, car il incarne en quelque sorte cette idée de rédemption par le sport : c'est bien la pratique du basket, sport qu'il adore par dessus tout, qui va le ramener sur le droit chemin. Un chemin qui ne sera pas de tout repos d'ailleurs, car revenir au sport de haut niveau après des années de relâche n'est pas facile !
Enfin, soulignons que c'est via Mitsui qu'Inoue va aborder la thématique de la blessure et du découragement qu'elle induit. Un sujet cher à l'auteur vu qu'on le retrouvera dans sa troisième longue série, Real, mais de façon beaucoup plus aboutie.
   
 
 
   
   
Face à ces trois piliers de la série, deux protagonistes sont un peu en dessous : Miyagi et Rukawa.

Commençons par Miyagi. Ce dernier est un personnage très attachant et drôle, mais le souci c'est qu'il est un peu le faire-valoir de ses camarades. Sur pas mal de points, il ressemble beaucoup à Sakuragi, ce qui le dessert un peu : c'est un vétéran des bastons, il a le coup de poing très facile et le verbe haut. Et puis comme notre héros, il souhaite par le basket plaire à celle dont il est fou amoureux, en l'occurrence Ayako, la manager du club de basket.
De plus, lors de son entrée en scène dans le manga, il est un peu éclipsé par Mitsui, qui débarque au même moment. Dans ce passage, si les moments de baston et d'humour lui sont réservés, ceux qui dégagent le plus d'émotion et qui retiendront le plus notre attention sont consacrés à Mitsui. Au final, on pourra un peu reprocher le traitement ingrat de Takehiko Inoue pour ce personnage pourtant très sympathique, mais à l'image de son poste sur les parquets : Miyagi est un arrière meneur qui doit construire le jeu pour que ses coéquipiers marquent. Il est en quelque sorte l'homme de l'ombre qui permet à ses camarades de jeu de briller.

Enfin, évoquons le cas Rukawa. Je risque de fâcher certains lecteurs de Slam Dunk, mais pour moi ce personnage est le moins intéressant de la série. Au lycée, il est presque plus adulé pour sa beauté que pour son jeu. Et s'il est vrai qu'il est particulièrement doué pour le basket, il revêt très souvent le rôle de "sauveur des parquets", réalisant d'étonnantes performances durant un chapitre pour être ensuite totalement absent dans le chapitre suivant. Ne parlant pas ou très peu, jouant de façon très personnelle voire égoïste, il apparaît comme quelqu'un d'assez antipathique face à ses camarades de Shohoku. On a également l'impression que son rôle est de stimuler Sakuragi, qui le considère comme son grand rival. Mais si Sakuragi progresse rapidement, aussi bien humainement que sportivement, Rukawa, lui, fait du sur place.
Son évolution sera tardive mais bienvenue, elle arrivera lors du dernier match de la série, lorsqu'il rencontrera quelqu'un de plus talentueux que lui. Un déclic surviendra alors chez lui, le rendant beaucoup plus humain et accessible aux yeux des lecteurs.

Sur la route de nos cinq héros, de nombreux autres personnages feront leur apparition dans la série et participeront eux aussi, plus ou moins fortement, à la construction du bel édifice Slam Dunk. Ils ne sont que des seconds rôles, certes, mais certains seront particulièrement travaillés par Takehiko Inoue et parviendront même, parfois, à voler la vedette à nos amis.
Parmi les personnages secondaires les plus emblématiques, on pourra bien évidemment citer Sendo du lycée Ryonan, grand rival de Rukawa, qui incarne aussi bien l'esprit sportif qu'une espèce de "coolitude" qui ne laissera personne indifférent. Du même lycée, on peut aussi retenir Uozumi, pivot qui donnera du fil à retordre à Akagi, qui n'hésitera pas à le soutenir dans ses matches contre d'autres équipes...

Ce qu'il faut retenir, c'est qu'aucun personnage dans Slam Dunk n'apparait comme foncièrement mauvais sur les parquets. A une ou deux reprises dans la série, un joueur aura une attitude anti-sportive, mais il finira pas faire amende honorable. Si la rivalité est le moteur fondamental de Slam Dunk, elle reste toujours particulièrement saine et est utilisée comme un moyen de progresser, de se dépasser. Tous les joueurs, qu'ils soient de Shohoku ou des autres équipes, ne perdront jamais de vue cela. Et c'est justement ça qui les rend "sacrément" attachants !!



© 1993 by Takehiko Inoue and I.T. Planning, Inc. All rights reserved

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News