Saga Tales of - partie 6: Les cas Zestiria et Berseria - Actualité manga
Dossier manga - Saga Tales of - partie 6: Les cas Zestiria et Berseria
Sommaire

Publié le Vendredi, 07 August 2020


Le cas Tales of Zestiria


Tales of Zestiria est le quinzième jeu de la licence, sorti en 2015 que ce soit au Japon ou en Occident, et il fête également les 20 ans de la série. Cet opus est sorti sur PS3 et PS4. C'est un jeu qui aurait pu être spécial, marquant, qui va plutôt avoir l’effet inverse, et devenir le mouton noir de la série, à l'instar de son prédécesseur « Tales of Legendia ». Mais si celui-ci avait le mérite de diviser à cause de choix qui tranchaient avec les codes de la série, celui-ci... Est simplement d'une fadeur assez triste. Surtout pour un jeu anniversaire.





Cet opus nous raconte l'histoire de Sorey, un jeune Berger qui a vécu entouré de Séraphins, des esprits protecteurs qui ont la forme d'humains, mais qui sont invisibles pour la plupart des gens. Il vit dans ce village reculé, heureux, mais un jour, une jeune princesse, Alisha, va apparaître devant lui, alors qu'il explore des ruines en compagnie de son amie d'enfance Mikleo. Il part donc en compagnie de celle-ci pour parcourir le monde et tenter de découvrir d'où vient toute cette malveillance qui commence à affecter son village natal, et qui pollue le reste de l'humanité. Sorey sera-t-il l'espoir qui sauvera ce monde ?

Alors la, je dois vous avouer que j’ai un petit soucis. Parce que je ne vais pas être objective, tout simplement parce que... je n’ai pas aimé ce « Tales of ». Je ne l’ai pas détesté non plus, mais j’ai plusieurs problèmes avec cet opus. J’aimerais déjà dire au fan de celui-ci :ce n’est pas un mauvais jeu, loin de la, mais il a quand même pas mal de défauts comparés à d’autres jeux de la licence. De mon expérience personnelle de jeu sur cette licence... c’est le plus mauvais Tales of auquel j’ai joué et je vais vous expliquer pourquoi.

En fait, mon plus gros problème avec l’histoire de ce jeu... c’est que je n’ai pas été intéressé un seul instant. Que ce soit par l’intrigue qui est une des plus bateaux qu’il nous est servi depuis un petit moment, ou par les personnages. Heureusement qu’on avait Rose pour sauver les meubles ! Et dieu merci, ce n’est pas Alisha qui est devenu le « female lead » parce que ça aurait été encore pire. D’ailleurs, ceux qui ont râlé parce qu’Alisha n’était pas une des personnages jouables... vous êtes sérieux ? Vous auriez vraiment voulu avoir Alisha tout du long au lieu de Rose ? Alisha est un des pires, si ce n’est le pire personnage de tous les Tales of auquel j’ai joué. Elle ne sert à rien, elle ne fait que subir ce qui se passe. Ce personnage n’a aucune saveur. Alors peut être que le DLC lui donne plus d’épaisseur, mais désolé, je ne vais payer un DLC pour en apprendre plus sur un personnage que je n’aime pas. Et le rendre gratuit les premiers mois après la sortie du jeu n’excuse pas le fait que ce développement de personnage se trouve sur un DLC, désolé. Pour ma part, je suis plutôt triste du sort qui a été réservé à Rose. Il n’y a quasiment pas eu de voisins sur elle, a croire qu’elle est totalement oubliée. Et c’est un personnage tellement plus intéressant pourtant. Quelle tristesse... je crois que Rose sera la grande sacrifiée de la saga Tales Of. Et quand on voit au profit de qui... c’est désolant.





L’histoire... en fait, je ne sais pas si c’est moi qui ai eu un problème de compréhension mais j’ai jamais trop compris quel était ce délire de séraphins et humains (parce qu’il était considéré comme « humains » quand on les combattait en tant que boss). j’ai trouvé l’intrigue hyper simpliste par moment, débilement compliqué à d’autres mais surtout, totalement décousue. Je ne sais pas si c’était à cause d’une volonté de monde ouvert, mais j’ai l’impression d’avoir passé mon temps à faire des aller retour interminables pour deux trois cinématiques qui font avancer l’intrigue. Le pompon étant ces phases où on part rencontrer le seigneur des calamités à chaque petit coin de ce monde, et que celui-ci nous laisse repartir vivant... PFFF... arrêtez de nous faire ce coup là s’il vous plaît, cela n’a aucun sens qu’un méchant laisse s’enfuir la seule personne capable de le tuer, enfin...

Le système de combat... il est pas mal, très dynamique, surtout quand on intègre Rose dans l’équipe, mais... qu’est-ce que c’est que cette caméra bon sang ?!!! La plupart du temps vous êtes dans des ruines ou dans endroits clos, et je peux vous dire que dans ces conditions, la caméra devient complètement folle et vous ne distinguer plus rien du combat. C’est atroce. Surtout que c’est ruines n'ont pas grands intérêts à explorer, les énigmes sont souvent les mêmes, pas très intéressantes, et d'un... Vide. Heureusement que les autres donjons et villes sont un peu plus sympas, car les ruines, qui sont sensés être la passion de nos deux amis, Sorey et Mikleo.

Et ce boss final. Je vais être honnête : je ne l’ai pas battu, je ne comprends rien à cette version avec armature. J’ai vu des stratégies sur le net, et je comprends encore moins la volonté derrière ce boss de fin (et je ne suis d’ailleurs pas sûr d’avoir compris ces stratégies). Je dois dire que si j’avais été vraiment impliqué dans le jeu, j’aurais sans doute fait un peu de farm pour monter en niveau et tenter à nouveau de réussir à le vaincre. Mais là... non merci. Pourquoi ce donner tant de peine a s'acharner sur sa manette, quitte à la lancer à travers sa chambre, pour un boss comme ça, surtout quand on ne s’est pas senti impliquer dans le jeu. Autant j’ai vraiment souffert dans Code Vein ou Star Ocean 3, mais j’étais un minimum impliquée dans le jeu, l'histoire, et je peux vous dire qu’en arrivant à battre leurs boss finaux, j’ai ressentie une véritable délivrance, mais surtout un immense sentiment de satisfaction. Désolée Tales of Zestiria, je ne te finirai sans doute jamais, et je ne le regretterai pas...





En bref, que dire de plus ? Tales of Zestiria est un mauvais Tales of. Car il ne fait que prendre les clichés de la série et il n'y rajoute rien, n'en fait absolument rien. Niveau gameplay, il y a eu des tentatives, mais assez ratées pour la plupart, car cela enlève pas mal de challenge par moments, alors que dans d'autres il devient bien trop dur. Le jeu est en gros assez mal équilibré, et d'une platitude à mourir. Visuellement, ça ne casse pas trois pattes à un canard, mais ayant joué à la version PS3, je lui laisse le bénéfice du doute, et je vous conseille de jouer à la version PS4, qui doit être plus fluide et plus propre. Niveau bande-son... Rien de mirobolant non plus. Mais est-ce que tout cela en fait un mauvais jeu ?

Et bien non. Oui l’histoire est hyper bateau bien que parfois un peu confuse, il y a des problèmes de gameplay mais le tout tient malgré tout la route. On est loin d'un mauvais jeu pouvant finir star d'un épisode de Joueur du Grenier. L'histoire reste cohérente, certains personnages sont assez sympathiques, et les environnements sont sympas... Quand on ne va pas dans toutes ces ruines qui se ressemblent toutes à l'infini... Bref, ça reste un bon JRPG dans l’ensemble, et un jeu correct à jouer. Mais la fan de la saga que je suis ne peut pas apprécier ce jeu a sa juste valeur. Car c’est une trop grosse déception pour moi. Car au vu de ce qu'on a eu avant, on pouvait s'attendre à beaucoup, beaucoup plus. Mais que voulez-vous... Les créateurs ont peut-être eu peur, ont peut-être été paresseux, qui sait quelles sont les circonstances qui ont pu les pousser à en arriver là. Dieu merci, ils corrigeront le tir par la suite. Et on regrette un peu qu'ils aient dû trébucher ainsi pour arriver à Tales of Berseria. Même si, je le reconnais volontiers... Le résultat aurait pu être bien... Mais aussi tellement mieux. Désolée Sorey, désolé Alisha... Mais je préfère vous oublier plutôt que de continuer à ressasser de mauvais souvenirs à votre égard !

  


Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News