Dossier manga - Rendez-vous au Crépuscule
Sommaire

Publié le Vendredi, 16 April 2021


Le spin-off


Le roman Fragments de Crépuscule nous propose de replonger auprès des principaux personnages de Rendez-vous au Crépuscule, à différentes périodes: avant, pendant, et après.

Après un joli petit prologue de deux pages, les premiers chapitres se veulent assez courts et abordent différents éléments. Ici, on découvrira enfin la façon dont le jeune Akira Kayama a rencontré pour la première fois Mamizu Watarase et a eu le coup de foudre pour elle. Là, on replongera dans de nouveaux instants passés ensemble par Okada et Mamizu à l'hôpital. On y appréciera notamment de revivre quelques événements depuis le point de vue de la jeune fille, histoire de mieux souligner les différents états d'esprit qu'elle a pu avoir vis-à-vis de sa maladie, de l'idée de la mort, de ses proches, et de son lien avec Okada. Le temps de quelques pages, on entreverra également l'un des petits secrets de l'adolescente, renforçant encore un peu plus son lien avec le jeune garçon.





Néanmoins, de façon peut-être un peu surprenante, ce ne sont pas forcément ces différents instants qui occupent l'essentiel du volume, mais bien un chapitre beaucoup plus long que tous les autres et occupant quasiment 80 pages, donc plus de la moitié du livre.

Nommé "Yûri et Koe", celui-ci nous invite à voire ce qu'Akira Kayama devient après la mort de Mamizu. Le temps a continué de passer, le jeune homme est désormais rentré à l'université... mais, encore et toujours, il erre dans une vie à laquelle il peine à donner un sens. Il a choisi une fac d'Art sans trop savoir pourquoi, n'a pas de but précis, préfère sécher les cours pour continuer ce qu'il pense savoir faire de mieux, à savoir enchaîner les conquêtes féminines. C'est alors qu'il rencontre une étrange jeune femme, Yûri, prof de piano et tenant une petite boutique de musique, dont il se se rapproche plus ou moins. Une énième conquête pour lui ? Ou plus que ça, voire un amour ? En réalité, rien de tout ça...

Loin de choisir la voie de la facilité, le romancier offre au fil de ce récit un portrait souvent froid, dur quelque part, voire assez nihiliste de personnages en perdition et peinant toujours à se relever. Très souvent dans cette histoire, on voit un Kayama froid, vide, dépourvu de sentiments, et toujours rongé par les fantômes du passé dont il a d'ailleurs des visions. Et il semble bien en être de même pour Yûri, mais en pire encore, cette femme bien ancrée dans le monde adulte étant en perdition complète, pour des raisons que l'on devine facilement, qui la relieront quelque part au propre passé de Kayama, et qui sont une manière encore nouvelle dans l'oeuvre de percevoir la manière dont peut être vécu le deuil.

L'aspect froid et déconnecté des deux personnages aurait pu avoir quelque chose de similaire, à ceci près que Yûri est plus âgée... et qu'elle est la mère d'une petite fille, Koe, enfant contrainte de "grandir" bien plus vite que prévu face à une mère déphasée, et affichant un sacré caractère qui ne cache qu'en partie le fait qu'elle reste une fillette. Kayama aura l'occasion de beaucoup fréquenter cette enfant, dont il finit par s'occuper bien plus que Yûri elle-même, mais là non plus Sano n'idéalise rien dans la complexité de la relation entre le jeune homme et la fillette, Kayama ne s'attachant pas vraiment. Et pourtant, ce sont bien quelques lueurs d'espoir qui finissent pas apparaître concernant ce garçon errant et sa possibilité d'avancer à nouveau, mais le romancier n'en dira pas plus.





Il faut finalement attendre le tout dernier chapitre, de seulement quelques pages, pour vraiment retrouver Okada. Après avoir entrevu son parcours de temps à autre durant le long chapitre sur Kayama, on a confirmation qu'il continue d'avancer, qu'il s'efforce de continuer à vivre, avec son lot de réussites, de joies et de peines, mais en étant toujours guidé par le souvenir de celle qu'il a aimée, qu'il aime toujours et qui continue de vivre en lui. Classique, mais touchant et joliment écrit.

Au bout du compte, Fragments du Crépuscule est un bon complément à Rendez-vous au Crépuscule. Sans être réellement indispensables à l'histoire, les différentes nouvelles qui le composent complètent ou poursuivent de manière intéressante l'histoire d'origine, ce qui suffit à en faire une lecture recommandable à quiconque a aimé le premier roman et/ou son adaptation en manga.
  
  


© Daichi Matsuse, © Tetsuya Sano, © loundraw/FLAT STUDIO 2019 / KADOKAWA CORPORATION

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News