Dossier manga - King's Game - Origin & Spiral
Sommaire

Publié le Vendredi, 16 June 2017


King's Game Origin


Synopsis


Il faut remonter au 4 août 1977 pour connaître les origines du Jeu du Roi qui a frappé la classe de Nobuaki Kanazawa. A cette époque, le village de Yonaki, minuscule hameau perdu au milieu des montagnes, n'était pas encore rayé de la carte. Dans cette bourgade vivait une trentaine d'habitants dont le jeune Kazunari Honda. Lui et sa cousine, Natsuko Honda, vivaient un amour impossible, si bien que leurs voisins les regardait parfois de travers. Quelques jours avant le 4 août, jour maudit, une dispute éclata avec la mère de Natsuko, à ce sujet.

Quelques jours plus tard, une étrange lettre noire, imposée d'une écriture maladroite, commença à faire frissonner les habitants : cette missive invitait les habitants à un Jeu du Roi, et un gage serait attribué si les ordres n'étaient pas respecté. Si Kazunari et sa bande d'amis pensent d'abord à une blague de mauvais goût, ils se rendent compte de la gravité des événements lorsque deux villageois périssent suite au premier ordre. Pour les habitants de Yonaki, c'était le début d'un long cauchemar, un cauchemar qui se soldera par l'anéantissement total du village.







Personnages


Kazunari Honda



Adolescent du village de Yonaki, Kazunari est un jeune garçon droit, aimant envers sa famille et fortement amoureux de Natsuko, sa propre cousine. Si tous deux tentent de vivre un amour décrié par le village, Kazunari reste optimiste et espère que leur idylle sera, plus tard, acceptée.

Lorsque le Jeu du Roi commencera à Yonaki, Kazunari sera souvent sur le devant de la scène. Avec ses amis, ils répondront aux premiers ordres mais lorsque tout le village se rendra compte de l'authenticité de ce jeu macabre, le jeune homme sera le premier à se dévouer pour sauver son entourage, cherchant toujours les solutions pouvant sauver le plus de vies possibles...


Natsuko Honda



Cousine de Kazunari, Natsuko est aussi sa petite-amie, bien que leur relation soit vue d'un mauvais œil par les habitants de Yonaki. Natsuko est une adolescente plutôt réservée et moins entreprenante que son cousin, un trait de caractère qui se remarquera lors du Jeu du Roi où la jeune fille sera régulièrement montrée en position de faiblesse. Natsuko sera la personne que Kazunari cherchera à sauver à tout prix mais tandis que certains mystères subsistent autour de l'adolescente et de sa lignée, Natsuko pourrait bien être l'une des clefs du Jeu du Roi...


Michiko Hirano



Michiko est une adolescente de Yonaki qui fait partie de la petite bande format par Kazunari et ses camarades. Fortement amoureuse de Kazunari, elle se montre très aguicheuse envers ce dernier afin de se faire remarquer, et éprouve un certain mépris envers Natsuko.


Lors du Jeu du Roi, Michiko montrera une personnalité imperturbable. Refusant à tout prix de mourir, sa politique sera le "chacun pour soi". Et quand ce sera nécessaire, elle tentera de séduire Kazunari pour assurer sa propre survie. Avec un tel caractère, Michiko ne pourra que se montrer de plus en plus impitoyables, au fur et à mesure que la partie progressera...

Commissaire Dôjima



Le commissaire Dôjima est envoyé à Yonaki dès que les premières morts auront lieu, au cours du Jeu du Roi. Rationnel, il privilégie la piste de l'assassin dans un premier temps, et n'hésitera pas à soupçonner les habitants de Yonaki. Plus la partie avancera, plus le commissaire Dôjima se rendra compte que la police est sans pouvoir face à des morts quasi surnaturelles. C'est lorsque ce déclic aura lieu que le commissaire de montrera plus proche de Kazunari, l'épaulant le mieux possible lorsque des choix difficiles s'imposeront à lui...


Aux origines du carnage


Le carnage vécu par le village de Yonaki est un événement connu dans King's Game puisqu'il est relaté depuis le premier roman et la première saison du manga. Jusqu'ici, le village à l'abandon était présenté comme un lieu aussi mystique qu’épouvantable, les participants des Jeux du Roi s'y rendant à plusieurs reprises pour faire la lumière sur ces macabres événements. Alors, découvrir le récit de la tragédie a quelque chose d'excitant, ne serait-ce pour comprendre le lien entre Yonaki et le Jeu du Roi à travers une ambiance différente du récit horrifique et scolaire que la saga propose dans ses deux premiers arcs.

Et globalement, le chapitre Origin se montre assez différent, l'ambiance de Yonaki réussissant plutôt bien à ce troisième volet. Exit les lycéens aux tempéraments bien trempés, les habitants de Yonaki sont de toutes tranches d'âges, et comptent aussi bien des adolescent caractériels comme Michiko que des adultes et des séniors plus posés. Globalement, le schéma reste le même et les ordres du Roi se succèdent jusqu'à réduire drastiquement le nombre d'habitants mais par le cadre nouveauté présenté, la saga parvient à se renouveler.




Mais le plus grand intérêt de King's Game Origin réside dans sa manière à relier les différentes pistes de l'intrigue entre-elles. La fin de King's Game Extreme se montrait surprenant, pas forcément dans le bon sens du terme puisque la véritable explication du Jeu du Roi était celle d'un virus intelligent, une information capitale donnée par un personnage sorti d'on-ne-sait-où. L'idée du virus paraissait donc absurde et l'intervention de cet énigmatique individu un poil trop simple, mais Origin vient éclaircir tous ces éléments. A commencer par le chercheur qui a découvert l'information dont l'identité est dévoilée, le personnage ayant aussi son importance ici. Si l'idée du virus intelligent capable de synchroniser les inconscients des infectés parait toujours aussi farfelue, le concept trouve quelques enrichissements, notamment quant à la naissance du germe, afin d'apporter un peu de complexité à ce concept improbable. Mais surtout, c'est considérer les participants du Jeu du Roi comme des infectés qui apportera une autre dimension au titre, à un moment donné. On trouve alors une atmosphère lourde, semblables à des films d'horreur comme REC où les contaminés sont confinés dans un lieu clot, quitte à ce que tout ce beau monde y passe. Sur cet arc, King's Game trouve donc une autre dimension, permettant au lecteur de savourer une expérience nouvelle, un cocktail qui fait peut-être de ce troisième segment le meilleur de la saga.

Il est à noter que tous les éléments glissés dans les deux premiers romans autour de la lignée Honda trouvent une importance clef dans King's Game Origin. Les pièces du puzzle s'emboitent alors véritablement, aussi il paraitrait judicieux de relire les romans dans l'ordre des tomes 3, 1 et 2 afin de voir la chronologie gagner en sens. Seulement, les mangas omettaient parfois ces éléments phares de l'intrigue, surtout en ce qui concerne le père de Chiemi : Kazunari Honda. Aussi, pour ceux qui ne s'intéresseraient pas seulement à la dimension horrifique mais aussi à l'intrigue, la lecture des romans de Nobuaki Kanazawa est plus que conseillée.
  
  
  



Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News