Dossier manga - Atsushi Kaneko

Reader Rating 19 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 12 January 2012


Ink on the reel


Ce qui apparait comme une évidence à la lecture d'une oeuvre de Kaneko, c'est l'influence massive qu'a imprimé le cinéma américain sur celui-ci mais aussi, et de manière plus générale, toute une culture artistique propre aux Etats-Unis de l'époque à laquelle il a grandi jusqu'à aujourd'hui. Ceci dit, et de manière peut-être quelque peu étonnante, Atsushi Kaneko, s'il apprécie certains auteurs tels que Paul Pope, ne s'intéresse pas plus que cela aux comics et à tout ce qui va avec. Comme mentionné auparavant, ce qui le passionne avant tout c'est le grand écran et des réalisateurs tels que Tarantino ou Sam Raimi auquel il ne manque d'ailleurs pas d'associer Bambi du fait de son côté décalé, exagéré, comique. En fait, cela rejoint et précède en quelque sorte la mouvance Grindhouse gore  qui refait surface depuis quelques années maintenant. Tout est poussé à de telles extrémités que l'horrible, doublé d'un côté cheap et de situations, protagonistes, révélations surréalistes devient humour et orgasme sensoriel. D'ailleurs, on pourra noter pour l'anecdote que Bambi a eu droit, par l'intermédiaire de quelques artistes qui s'étaient entichés du personnage, à une bande son sous forme de deux cds illustrés par Kaneko en personne. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que cette dernière, sans forcément proposer des compositions inoubliables, s'inscrit à merveille dans le ton et l'atmosphère de l'oeuvre tout en parvenant à offrir des visions différentes de la série en variant les styles musicaux.
     
 

 
 
Pour poursuivre cette petite analogie avec le cinéma, il est également intéressant de constater la manière avec laquelle le style de l'auteur a évolué avec le temps. Si en lisant Bambi on a l'impression de se retrouver dans un bolide lancé furieusement dans un road trip totalement déjanté et imprévisible, la lecture de Soil nous amène davantage à penser qu'Atsushi Kaneko a trouvé un certain équilibre dans sa manière de procéder et que ce qu'il perd en folie avec le temps, il le gagne en précision, en propreté dans sa narration et dans son dessin. Bien entendu, tout cela reste très relatif dans la mesure où les évènements contés dans Soil restent des plus inattendus et mystérieux. La chose n'étant pas sans rappeler un certain Twin Peaks, de David Lynch. Mais il n'empêche que ces évènements prennent forme de manière plus posée. Cela démontrant au passage la faculté de l'auteur à changer de style et à varier ses sujets sans difficultés aucunes. Mais nous reviendrons la dessus un peu plus tard. Pour en revenir à cette façon de narrer les choses avec une maîtrise accrue, je ne peux que vous renvoyer aux trente premières pages de Soil qui sont tout simplement hallucinantes. En l'espace d'un prologue, Kaneko pose son décor, son background, les bases de son récit et une ambiance à tomber par terre. C'est très, très fort.
  
 
      
   
Enfin, n'oublions pas non plus qu'Atsushi Kaneko a pu réaliser en 2005 ce qu'il souhaitait depuis le départ, à savoir passer derrière la camera. C'est donc via Rampo Jigoku que cela va se faire. Rampo Jigoku étant un hommage à Edogawa Rampo découpé en 4 segments durant chacun entre 30 à 40 minutes. Kaneko y adapte "mushi", l'histoire d'un homme, un chauffeur, obsédé par l'actrice qu'il reconduit chez elle tous les soirs. S'il est compliqué de se faire un avis définitif sur les talents de Kaneko dans ce rôle inédit, du fait de la difficulté à adapter du Rampo et de la durée relativement courte de l'ensemble, on retrouve en tout cas clairement une empreinte affirmée, des images fortes, une patte évidente. Il y a une volonté de titiller nos sens, de lier les différents composants entre eux, de produire une ambiance propre et unique. En ce sens, on peut considérer son travail comme une réussite.
 
  

© ATSUSHI KANEKO / ENTERBRAIN INC.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News