Dragon Quest - Emblem of Roto - Actualité manga

Dragon Quest - Emblem of Roto

Critique de la série manga

Publiée le Lundi, 21 March 2016

Dragon Quest est une institution! En particulier au Japon, mais également en France où le phénomène prend de plus en plus d'ampleur avec les années. Considéré sans nul doute comme l'un des pères des RPG avec la saga Final Fantasy, la saga Dragon Quest a, en plus d'une belle série de jeux, tous des succès publics et critiques, donné naissance à des adaptations en manga, elles aussi de qualité.


On connaît depuis bien des années "Dragon Quest – La quête de Dai", plus connu sous le titre de "Fly", notamment grâce à son adaptation en animé diffusée dans le célèbre « Club Dorothé », mais on connaissait moins "Emblem of Roto" une autre adaptation qui a déjà failli traverser les frontières il y a quelques années avant que cela ne tombe malheureusement à l'eau. Mais les plus patients d'entre nous ont enfin été récompensés par Ki-oon qui a édité le titre tant attendu, après une belle campagne promotionnelle et une mise en avant plus que méritée ! 


Le monde est en paix depuis que les héritiers du héros Roto ont triomphé du mal. Chacun d'entre eux a fondé son propre royaume à son nom: Carmen et Loran. Mais après un siècle de tranquillité, le mal refait surface et un mauvais esprit s'empare du roi de Carmen qui entraîne son royaume à sa perte... Le prince héritier, Arus, est sauvé par une jeune guerrière qui le cache pendant dix ans avec l'aide de deux sages. Mais un jour ils sont retrouvés par les forces du mal...commence alors une quête où notre jeune héros va devoir assumer son destin et, avec les alliés qu'il va rencontrer, il devra, comme son ancêtre, vaincre le mal à son tour...mais le chemin est long et parsemé d’embûches!
Il va alors entamer une longue quête initiatique qui lui permettra de croiser la route des « trois seigneurs » devant l'accompagner selon la légende, ainsi que d'autres alliés d'importance ; mais il va surtout croiser la route de nombreux monstres et démons, tous à la solde du Dieu des Ténèbres… Le destin du monde est en jeu !


Pour beaucoup Dragon Quest c'est la série de jeux sur laquelle on trouve la patte de Akira Toriyama, le père de Dragon Ball qui y est character designer, mais c'est bien plus que ça ! Il s'agit d'une institution, une saga où chaque épisode est indépendant des autres, mais possédant de nombreux points communs, tels le bestiaire, les sorts, les artefacts...l'univers en général.
Pour ces raisons, ceux qui ont joué à un ou plusieurs épisodes ou même ceux qui ont lu "La quête de Dai" (ou "Fly") ne seront pas perdus et retrouveront des éléments connus, les plongeant immédiatement dans un univers reconnaissable (et donc rassurant).
D'ailleurs pour ce qui est des surprises, il faut reconnaître qu'elles seront peu nombreuses, l'aventure est quasiment cousue de fil blanc. On retrouve les grands clichés du shonen et des RGP Japonnais… Un héros solitaire accompagné de mentors dont il va devoir se séparer pour s'émanciper, une quête initiatique au cours de laquelle il va rencontrer ses alliés, une course à l'équipement l'amenant dans des lieux reculés où il devra vaincre les gardiens, une augmentation de ses forces et de sa magie (le mana)… Rien de bien original.

Et plus que jamais dans ce titre on ressent vraiment l'inspiration RPG avec la multitude de personnages, dont la grande majorité qu'on devine être des « PNJ », nous proposant les quêtes (principales ou secondaires) et nous fournissant des renseignements pour aller trouver des sorts, des alliés ou de l'équipement… Les joueurs habitués aux RPG Japonais ne seront pas perdus.
Même dans le déroulement de l'aventure on ressent cet aspect RPG. « Il faut trouver une nouvelle épée pour le héros...allons dans tel pays pour rencontrer un forgeron légendaire ! Celui-ci a besoin de tel métal se trouvant uniquement dans tel pays...mais il est gardé par un monstre légendaire... »
C'est évidemment cliché et c'est dans ce sens que cela ne surprend pas, que le lecteur ne sera jamais surpris, pour autant cela n'empêche pas la série d'être vraiment prenante et passionnante. Notamment grâce à une mise en scène remarquable rendant véritablement l'action intense et vivante, mais aussi et surtout grâce à des personnages vraiment attachants et charismatiques, qui bien que clichés eux aussi, vont connaître pour la plupart une grande évolution !
Les points communs avec "La quête de Dai" sont même extrêmement nombreux (sans parler  ici de l'univers, mais de la construction du récit). Le début est très semblable à celui du titre précité, mais au-delà de ça, l'évolution de l'aventure s'en rapproche également : les généraux de l'armée du mal à vaincre un par un, avec des affrontements dignes des boss de fins de niveaux.
La principale différence, et ce qui apporte une grande partie de l’intérêt (bien que cela ne soit pas original en soi) c'est la présence d'un rival qui connaîtra le destin inverse de celui de notre héros. L'héritier du royaume de Loran, contrairement à Arus, n'a pas échappé aux forces du mal, et lui au lieu d'être un héros de lumière se présente comme un roi du mal. Deux héritiers d'un ancêtre commun opposés par le destin se livrant une lutte quasi fratricide. Un beau symbole sur lequel le titre repose en partie...

On est donc en terrain connu, on plonge rapidement dans un univers de Fantasy où fées et dragons se côtoient, où mages et guerriers sont légion, où le bien lutte intensément contre le mal...un univers peut être un peu cliché, mais sympathique.


Graphiquement le titre va connaître une évolution incroyable. Si au départ le dessin est vraiment léger et un peu faible, il va évoluer pour donner vie à des personnages charismatiques équipés d’artefacts au design magnifique. Ce qui est amusant c'est de reconnaître les créatures issues de l'imagination de Akira Toriyama.

Si au départ l'aventure n'est pas la plus passionnante qui soit, elle s'avère très rapidement épique et grandiose. Et il ne faut pas s’arrêter à ce manque d'originalité, certes flagrant, mais plutôt s'attarder sur tous les points qui font de ce titre un grand classique du genre, et nous propulse dans une aventure absolument magique !


Chroniqueur: Erkael


Note de la rédaction
Note des lecteurs
16.07/20







Evolution des notes des volumes selon les chroniques:

14.00,13.00,15.00,16.00,16.00,15.00,17.00,18.00,17.00,17.00,13.00,16.00,16.00,16.00,16.00,15.00,17.00,17.00,17.00,17.00,18.00

Reviews of the volumes

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News