World Embryo - Actualité manga

World Embryo

Critique de la série manga

Publiée le Lundi, 15 Febuary 2016

Shonen sans prétention et ne bénéficiant pas d'une grande couverture médiatique, World Embryo est un titre qui mériterait qu'on s'intéresse davantage à lui ce qui ne fut pas le cas lors de sa publication ! En effet, commencée chez nous en 2007, la série World Embryo fait son petit bonhomme de chemin sans pour autant connaître un grand succès, pourtant celle-ci ne manque pas de qualités.



Nous retrouvons avec ce titre un auteur déjà connu des amateurs de shonens, puisque Daisuke Moriyama est également à l'origine de Chrno Crusade, une série intéressante surtout connue pour son animé fortement appréciable. Et en ce qui concerne le trait de l'auteur on le reconnaît aisément, pas de surprises ici, il est agréable sans briller pour autant par son originalité.


Riku Amami est un lycéen sans histoire qui reçoit un message sur son téléphone de la part d'une amie...jusque là rien d'anormal, à ceci prêt que cette dernière est morte depuis plusieurs années. Il se rend dans un ancien hôpital, lieu où ils ont des souvenirs communs et va découvrir un monde dont il ignorait totalement l'existence : des créatures horribles, les Kanjus, s'en prennent à lui, mais elles-mêmes sont traquées par des humains aux capacités spéciales : les porteurs de Jinkis… Il en réchappe miraculeusement et semble avoir tout oublié le lendemain...à ceci prêt qu'il a récupéré un œuf étrange duquel va sortir un bébé tout aussi étrange…
Riku va à peu pénétrer ce monde qui lui était inconnu et va devenir un pilier parmi les manipulateurs de Jinkis. Il va tout faire pour tenter de stopper la source de contamination, mais ne sera confronté à bien des surprises, notamment venues de son passé !

A première vue rien de bien original dans le scénario qui nous est proposé dans un premier temps : un lycéen banal entraîné dans une histoire qui le dépasse, des créatures vivantes cachées aux yeux du monde, une sorte de groupe / société secrète qui les chasse eux aussi en secret...c'est du déjà vu. Et pourtant l'histoire ne va pas cesser d'évoluer et de prendre de l'ampleur, le lecteur va aller de surprise en surprise jusqu'à une conclusion forte et maîtrisée.

Le ton du titre est assez intrigant également, et ce dès le départ : bien qu'étant un shonen, la série se trouve être assez violente, autant visuellement que psychologiquement, ce qui lui confère une certaine maturité assez plaisante.
Et contrairement à la plupart des shonens où l'action prédomine, souvent au détriment du reste, ici chaque tome est d'une densité incroyable en nous offrant de très nombreux dialogues, quitte à justement sacrifier l'action. Et ce n'est nullement dérangeant, tant l'intrigue s'avère finalement complexe, l'auteur prend le temps de nous distiller les informations et les révélations qui vont s'avérer très nombreuses, et surtout particulièrement utiles.


C'est ce qui pourrait s'avérer frustrant dans un premier temps, il faut accepter de lire le récit sans en comprendre les tenants et aboutissants, et il va falloir se montrer patient à ce niveau-là avant d'avoir enfin toutes les cartes en main pour justement maîtriser toutes les intrigues et sous intrigues...jusqu'au tout dernier tome pour être précis. Mais cela reste suffisamment bien fait pour qu'on prenne malgré tout du plaisir à découvrir le titre petit à petit avec ses nombreuses surprises !
Ainsi au début il faudra s’accrocher, au point de se demander si la lecture fut agréable ou non, mais cela permet aussi de placer le lecteur dans la même situation que le personnage principal, lui aussi totalement perdu, ne comprenant rien à la situation...de ce point de vue cela s'avère être un procédé narratif intelligent...mais perturbant.

En ce qui concerne les créatures on pourrait presque faire un parallèle avec les anges de Evangelion si ce n'est qu'elles possèdent une taille « humaine ». Design ressemblant, bouclier protecteur renvoyant à l'AT Field, société rappelant la NERV...la référence apparaît presque évidente. Même l'intrigue se montre presque aussi complexe...la plus grande différence étant qu'à la fin, on a compris !

Une série vraiment, prenante, intéressante sur bien des points, mais il faut tout de même s'accrocher tant chaque tome se montre dense et nous perd parfois.
Un titre qui mérite largement qu'on lui laisse sa chance ; vous ne le regretterez pas !


Chroniqueur: Erkael


Note de la rédaction
Note des lecteurs
18/20







Evolution des notes des volumes selon les chroniques:

14.50,14.50,16.00,17.00,17.00,18.00,16.00,16.00,15.00,16.00,15.00,16.00,16.00

Reviews of the volumes

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News