actualité manga - news illustration

Manga Sélections annuelles 2022, partie 1/2 : ce que l'équipe de Manga-news retient des nouveautés de l'année écoulée

Vendredi, 30 Décembre 2022 à 16h00 - Source :La rédaction

Depuis 2010, chaque année, les membres de l'équipe MN s'appliquent, fin décembre/début janvier, à effectuer leur podium de l'année écoulée, présentant leurs meilleures lectures de l'an passé. Pour la 13e édition, on garde la formule installée l'année dernière !

Au vu du nombre d'excellentes sorties (nouveautés comme suites) en 2022, nous étions plusieurs à ne pas du tout réussir à ne retenir que 10 titres... si bien que, une nouvelle fois, le choix a été fait de proposer un top 10 des nouveautés (tomes 1 ou one-shot sortis en 2022) à découvrir cette semaine, et un top 10 des suites/fins qui sera à découvrir vendredi prochain. Selon leurs lectures, certains membres de l'équipe ont retenu moins de 10 titres.

Cette année, 6 chroniqueur(se)s ont participé: Erkael, Hinae, Jojo81, Kayukichan, Koiwai et Takato.



Erkael




1. Clevatess: En ce qui me concerne, cette année 2022 a été assez pauvre en terme de découvertes...il y en a eu certes, mais des vraiment marquantes, pas tant que ça! Mais celle qui fut pour moi un énorme coup de cœur c'est sans hésiter Clevatess! Etant fan de fantasy et de dark fantasy, quel plaisir de découvrir un univers qui retourne les codes où les "héros" meurent dès les premières pages, tués par un roi démon qui n'est autre que le personnage principal! Profitant du savoir faire de Yuji Hiwahara, autant au niveau de la narration que du trait reconnaissable, Clevatess est, pour ma part, sans nulle doute la meilleure nouveauté de l'année!

2. Frieren:
Et puisqu'on est dans la fantasy, et qu'on parle de titre récent comment ne pas mentionner Frieren? Titre qui fera sans aucun doute beaucoup plus l'unanimité que Clevatess, on à là encore une approche différente de la fantasy; genre qu'on pouvait croire moribond et qui n'avait plus rien à offrir...et bien ici encore les codes sont totalement retournés! On commence par la fin et la suite nous propose le périple d'une elfe blasée qui se rend compte qu'elle est peut être passée à coté des plus beaux moments de sa vie au cours des siècles qui ont précédés. C'est beau et touchant, amusant et pertinent! Un chef d’œuvre? Aucun doute!

3. Ranking of Kings:
Encore un titre orienté fantasy, mais là encore comment ne pas citer ce titre dans ce top? Et pourtant je ne l'attendais pas du tout, j'étais passé totalement à coté, j'ai eu le premier tome presque par accident et je n'avais pas l'intention de le lire...et puis finalement je l'ai lu, un jour où j'avais épuisé mon stock de nouveautés et qu'il ne me restait plus que ça! Mais quel idiot j'ai été! Proposant un univers aussi amusant que touchant, la légèreté de la série faisant rapidement la place à un ton beaucoup plus dur et cruel! Certes le trait donne un effet enfantin à la série mais ce qui nous est proposé est d'une cruauté étonnante! Comment ne pas s'attacher à ce petit prince sourd et incroyablement faible qui lutte de toutes ses forces (qu'il n'a pas) pour être reconnu par sa famille qui le rejette? J'ai failli passer à coté, mais j'ai été conquis immédiatement!

4. Four knights of the apocalypse:
Allez promis, après j’arrête avec la fantasy, c'est le dernier de cette sélection (et donc oui, j'aime la fantasy)!
Celui là par contre je l'attendais impatiemment, grand fan de Seven Deadly Sins, y compris de la dernière partie qui est rejetée en bloc par beaucoup, et pourtant les premiers opus m'ont déçu! Je ne retrouvais pas l'esprit, je n'arrivais pas à faire le lien avec son aîné...et au fil des tomes j'ai fini par me laisser conquérir, à grands coups de fan service, de personnages qui font leur retour (oui je suis faible), et maintenant, comme Seven Deadly Sins, j'attends chaque nouveau tome avec impatience!

5. Bizarre Adventure:
En tant que grand fan de Jojo depuis de longues années, et par extension de son auteur génial, Hirohiko Araki, comment ne pas être heureux d'avoir la possibilité de découvrir ses premiers pas en tant que mangaka (autrement qu'en scan)?! Alors certes ce sont des premiers pas maladroits, les différents récits de ce coffret sont très inégaux, mais quel bonheur de pouvoir constater l'évolution d'un auteur aussi talentueux, qui malgré des faiblesses, débordait d'originalité dès ses débuts! Un coffret indispensable!

6. No longer rangers:
A l'instar de Kaiju n°8 qui revisitait à la sauce shonen un genre très codifié l'an dernier, cette année, la très bonne surprise, bien que moins attendu (mais pas moins intéressant et prenant) est venu d'un titre qui revisite le genre sentai! Si chez nous ce genre est bien moins apprécié qu'au Japon, tout le monde le connaît sans forcément savoir ce que c'est! Et même si les titres où le "méchant" est le héros sont de plus en plus nombreux, l'approche proposée par ce titre est vraiment ingénieuse! Un soldat, totalement sacrifiable, d'un groupe de vilains extraterrestres, décide de se rebeller et de renverser l'ordre établi depuis toujours. Il compte bien éliminer les forces rouge, bleu, et autres! Idée de départ intrigante pour une série totalement séduisante!

7. Darwin's Incident:
Encore un titre que je n'attendais pas spécialement, mais difficile de passer à coté cette année. Et là encore ce fut une sacrée surprise! Ne m'y étant pas du tout intéressé je m'attendais à un titre plus léger, presque comique, pour au final me retrouver avec une œuvre qui aborde des problématiques tellement contemporaines! C'est certes un peu maladroit mais l'auteur tente au mieux d'éviter de tomber dans les caricatures, et nous propose un récit étonnant et qui ne cesse d'intriguer! Après seulement deux tomes il est difficile de prédire ce qui nous attend avec ce titre mettant en scène un hybride homme - chimpanzé qui se retrouve mêlé à des enjeux qui le dépassent et surtout ne l'intéressent pas!
Sans aucun doute la nouveauté la plus originale de l'année!

8. Sweet Home:
Ayant lu et apprécié le titre précédent des deux auteurs (lui même présent dans mon top nouveauté de l'an dernier), j'étais content de pouvoir découvrir leur nouvelle série! Changement total de cadre mais pas forcément d'ambiance! Le thriller laisse place à l'horreur mais le coté malsain et dérangeant est toujours là! On sent une prise de maturité des auteurs qui semblent moins dans le sensationnalisme et plus dans la pertinence et c'est d'autant plus efficace! Ce huis-clos dans un immeuble rempli de créatures étranges et meurtrières nous interroge et confirme le talent narratif de ses auteurs.
Petit plus, cela m'a permis de découvrir la série du même nom sur une plateforme célèbre (commençant par Net et finissant par flix), série que j'ai adoré mais qui malheureusement pour le coup me spoil la suite du manga...tant pis pour moi!

9. Boss Rénoma:
Je n'avais pas le choix, je ne pouvais pas ne pas mentionner le spin off d'une des séries qui m'a le plus marqué ces dernières années, un des titres qui m'a le plus passionné et chamboulé et qui était dans mes précédents tops: le génial Prisonnier Rikku! Retour en arrière pour découvrir la jeunesse du personnage le plus emblématique et charismatique de la série (spoiler, son nom est dans le titre)! Alors oui c'est court, on a à peine le temps d'en profiter, mais quel bonheur de se replonger encore dans cet univers touchant et tellement riche mis en scène par un auteur indéniablement passionné par son œuvre! Deux pauvre petits tomes, mais deux tomes qui ont pour un court moment raviver la flamme!

10. Karakuri Circus:
Impossible de passer à coté, depuis le temps que je réclame la suite de cette incroyable série du génialissime Kazuhiro Fujita! Alors certes, en me ce qui me concerne ce n'est pas réellement une nouveauté, ayant découvert le titre en 2003, à l'époque où personne ne le lisait, tout le monde étant passé à coté de ce chef d’œuvre... Mais mince, j'ai enfin ma suite, et qui plus est dans une superbe édition justement. Donc oui je le dis haut et fort: Karakuri Circus est un chef d’œuvre et mérite sa place dans tous les top!


Hinae




1. Slice of life :
La rupture entre l'introduction et le premier chapitre est parfaite. D'une tranche de vie avec une bande d'adolescents on passe à la vie pas si rose d'un mangaka qui se retrouve à devoir écrire dans un genre nouveau pour lui. En prime le charme d'un retour aux sources et aussi une pointe d'autobiographie pour cette série qui totalisera seulement trois tomes.

2. La Danse du soleil et de la lune :
J'ai été charmée par cette histoire, presque un conte, servie par la patte unique et assez incroyable de la mangaka. La relation entre le héros et sa femme est très belle, son développement très bien réalisé notamment. Avec une petite touche mystique très intriguante !

3. Ton Visage au clair de lune :
J'avais adoré Daytime shooting star et c'est avec plaisir que je retrouve le trait de Mika Yamamori. Les thématiques abordées changent d'un Shojo classique et j'ai hâte de voir évoluer cette héroïne androgyne et comment elle va, entre autres, renouer avec sa féminité au contact de l'autre "prince".

4.‌ Horimiya :
Voilà une très bonne surprise. Le scénario est certes assez basique mais les personnages sont très attachants, très bienveillants aussi, et on est facilement emporté dans leur quotidien. Le récit est dynamique et la petite touche d'humour est efficace.

5. Léviathan :
L'ambiance de ce manga SF horrifique est intense, la double temporalité est très bien maîtrisée et fait monter la pression et le suspense. Publié en plus dans un grand format pour une lecture très confortable où l'on peut profiter du soin accordé aux détails dans les décors.


Jojo81

 


1. Utsubora : Polar sur le thème de l’identité, le manga d'Asumiko Nakamura multiplie les pistes pour nous mieux nous perdre. Il nous charme par son ambiance lascive et le style de son autrice, sensuel et élégant, aussi bien dans l’écriture que dans le dessin. Un titre passionnant qui ne laisse pas indifférent.

2. The night beyond the tricornered window :
Tomoko Yamashita signe une série à la noirceur fascinante au sein de laquelle les manipulations humaines croisent les apparitions fantomatiques. Son manga mettant en scène des exorcistes est également une merveille narrative, brillant par une mise en scène moderne.

3. Look Back :
Tatsuki Fujimoto se raconte lui-même à travers deux personnages miroirs tout en parlant de création et donc de son propre média qu’est le manga. Look Back est assurément un chef-d’œuvre aux multiples lectures, impressionnant dans sa mise en scène et surtout n’oubliant jamais d’être émouvant.

4. Dai Dark :
Avec ce manga, Q Hayashida mélange à la perfection humour et horreur dans un univers de science-fiction. Il captive justement par ses environnements crades et ses personnages attachants à souhait en dépit de leurs pulsions meurtrières. On découvre une série atypique et remplie de mystères.

5. Yasha :
Dans la pure lignée de Banana Fish, Akimi Yoshida signe un passionnant récit mêlant de l’action, des mystères et des liens puissants. Si le manga pose mille questions, il est surtout rendu passionnant par le talent hors du commun de son autrice à mélanger les genres, décrire les sentiments humains et narrer des histoires.

6. The Five Star Stories :
Saga stellaire inédite en France depuis trop longtemps, la série de Mamoru Nagano est enfin disponible dans une superbe édition remplie de bonus qui enrichissent son univers passionnant. Et pour peu que l’on s’implique dans la lecture, le monde et les personnages imaginés par l’auteur sont vraiment fascinants. Le tout est servi par un trait élégant qui sublime un scénario haletant et plein de rebondissements.

7. Fool Night :
La création de Kasumi Yasuda nous invite dans un monde dystopique où les humains peuvent se transformer en fleurs quand ils meurent. On explore un manga de science-fiction sombre et sensible dans lequel l’horreur se mêle à la poésie. Une série au dessin atypique et fouillé mis en lumière par une mise en scène riche en idées narratives novatrices.

8. Saturn Return :
Dans son nouveau manga, Akane Torikai explore le deuil à travers une écrivaine qui a perdu l’homme ayant inspiré son roman à succès. Une série psychologiquement éprouvante dans laquelle la dureté de la réalité se confronte à l’onirisme et aux scènes passées. Au sommet de son art, l’autrice offre un récit plein de nuances porté par un dessin froid et réaliste qui prend aux tripes.

9. Lost Lad London :
Shinya Shima nous plonge au cœur d’un polar qui tient en haleine pour son enquête et intéresse par ses thématiques sociales. Mais c’est principalement par son esthétique que sa série se démarque. On ressent une influence occidentale dans le dessin mais également à travers la narration, aussi bien dans le découpage que dans l’absence d’onomatopées.

10. À tire-d'aile :
Adaptation libre d’une histoire de Tatsuo Hori, on découvre une fable obscure explorant la part d’ombre de l’âme humaine. Sous ses allures de conte intemporel, le manga d’Ikuko Hatoyama est en réalité une merveille graphique servant à l’autrice de véhicule pour nous plonger dans son univers visuel époustouflant.


Kayukichan



1. The Boxer : Égalité avec la série qui suivra, The Boxer est pour moi la meilleure nouveauté de l'année. Je suis très réceptive aux mangas de sport (Blue Lock dans le top de l'année dernière), bien que je n'aime pas le sport dans la vraie vie, lol... Ici, on a vraiment un condensé de tout ce qui marche dans ce genre : des personnages ultra charismatiques, une vision manichéenne du sport au départ, qui va ensuite évoluer, et enfin une narration visuelle d'une efficacité effrayante. Bref, si vous devez essayer un webtoon de cette liste, c'est bien celui-là !

2. Fleurs de Pierre :
La meilleure nouveauté de l'année, égalité avec la série du dessus. Une découverte totale pour ce manga sur le conflit Yougoslave lors de la seconde guerre mondiale. Une petite pépite de narration là encore, une édition très qualitative. Et moi qui déteste tout ce qui parle de la Seconde Guerre Mondiale, mettre un manga qui en parle dans mon top, ça relève du miracle ! Fleur de pierre est vraiment à découvrir aussi, si ce n'est pas déjà fait !

3. Criminelles Fiançailles :
Difficile pour moi de ne pas mettre cette série en première, vu comment je l'ai attendue en France comme le Messie. Mais, étant donné que je l'ai découverte avant sa sortie en France, l'effet de surprise est un peu passé. D'où sa troisième place. En revanche, si vous ne l'avez pas encore lue, mais faites-le tout de suite ! C'est un mélange génial de romance et polar sans concession dans ce monde de yakuza pas très sain d'esprit... Une petite masterclass.

4. La Danse du soleil et de la lune :
si j'avais lu les débuts de Kasane, la série n'avait pas réussi à me capter assez pour me garder jusqu'au bout. Mais pour la "Danse du Soleil et de la lune", je suis rentrée tout de suite dans l'intrigue. Le dessin est toujours aussi sublime, l'histoire rentre tout de suite dans le vif du sujet. On a encore un mélange assez inventif de romance, de drame historique mais aussi de fantastique, et on peut deviner une tournure politique dans les derniers tomes. Très très hâte de découvrir la suite.

5. Karakuri Circus :
Encore une très belle découverte de cette année. Si le dessin peut paraître un peu vieillot, l'histoire, les personnages, l'ambiance est incroyable. Je suis vraiment ravie que Meian ait décidé de rééditer ce manga obscur dont j'entendais parler depuis tellement longtemps chez les haters de Delcourt... Comme quoi, vous aviez raison de vous battre pour ça. Comme pour Fleur de Pierre, cité plus haut. Encore une œuvre incomprise qui a le droit à une seconde chance...

6. Ranking of kings :
Bon, difficile de ne pas le mettre dans mon top. Un animé de fou, que j'ai démarré après avoir lu le manga, le premier tome, parce que je me demandais vraiment à qui il s'adressait. Parce qu'on a autant manga pour les enfants avec un sous texte vraiment pour adulte, des moments d'émotions incroyables et de l'humour un peu bébête, un dessin qui paraît simpliste mais qui sert magnifiquement son propos. C'est encore une petite pépite. Ki-oon est très en forme cette année, deux séries de chez eux dans mon top, et Frieren qui aurait pu y finir. Le programme de l'année serait-il aussi riche ? On ne peut que l'espérer.

7. Navillera :
Encore un webtoon dans ce top. Même s'il y en a trop qui sortent d'un coup, certaines arrivent quand même à sortir du lot. Navillera est un récit tout en douceur, plein de tendresse et d'humour et qui, je vous le garantis, va faire sortir les mouchoirs dans les prochains tomes. C'est une histoire de transmission dans les deux sens entre générations. C'est l'histoire d'un rêve qui se réalise. C'est beau, tout simplement. Qu'est-ce que vous attendez encore pour le lire ?

8. Chroniques des 7 cités :
Encore une nouvelle série tirée d'une histoire de Yoshiki Tanaka. Désolé, mais tout ce qu'écrit ce type est INCROYABLE. Ça fait plusieurs années que "les Héros de la Galaxie" est dans mon top^, et là encore, on est sur un récit de guerre futuriste super efficace. L'histoire va être courte, c'est aussi bien, le dessin est splendide, Kotteiri oblige, et on a encore une palanquée de personnages ultra charismatiques. Je ne pouvais pas ne pas mettre cette série dans le top, désolé.

9. God of high School :
En lisant ce webtoon, j'ai eu l'impression de revenir des années en arrière, et d'être devant l'étrange OVNI qu'était "Sumomomo Momomo" de Shinobu Ohtaka. Un mélange étrange d'action épique, d'humour un peu débile et graveleux, une histoire qui ne se prend jamais trop au sérieux. Avoir ce que donnera la suite mais je suis vraiment très intriguée !

10. Diamond in the rough :
La nouveauté shônen de l'année pour moi. Cela faisait longtemps que je n'avais pas été autant séduite par un shônen classique. Un petit concept innovant, une trame scénaristique bien ficelée et des personnages bien travaillé. Rien de révolutionnaire, mais une bonne alternative pour tous les fans du genre qui ont déjà lu toutes les grosses séries !
 


Koiwai


 

1. Karakuri Circus : Presque 15 ans après l'arrêt de la première édition qui fut l'un de mes plus grands traumatismes de lecteur (en bon fan de l'auteur depuis longtemps), la pièce maîtresse de Kazuhiro Fujita s'est offert, grâce à Meian, un retour en France inespéré, qui plus est dans une édition Perfect somptueuse. C'est avec un immense plaisir que l'on redécouvre ce shônen d'aventure/action pas comme les autres, qui a quelque peu révolutionné son genre à son époque. Le tome 2, marquant la fin du premier arc, est déjà une grande claque. Et si les quelques centaines de pages suivantes sont un peu plus standard, c'est pour mieux prendre le temps de faire redécoller un scénario qui ira toujours plus loin. Avec son univers riche et complexe, ses personnages principaux travaillés en profondeur, son style graphique si unique et sa narration d'orfèvre qui ne nous lâche jamais, Karakuri Circus reste toujours, plus de 15 ans après la première édition, l'un des shônen d'aventure les plus attachants, immersifs et ambitieux que j'aie pu lire, et sans aucun doute un de mes mangas préférés.

2. La Maison des Maiko :
Le genre de série que je ne pensais pas voir arriver en France un jour vu son sujet, et donc que seul Noeve Grafx pouvait oser publier. Manga tout en douceur nous plongeant dans l'univers plus ou moins cloisonné et si spécifique des kagai et maiko, gardiennes d'une tradition nippone ancestrale, ce récit brille à travers sa jeune héroïne très plaisante à suivre au quotidien tant elle est attentive et réconfortante, et régale dans le travail visuel et narratif d'Aiko Koyama qui nous laisse le temps de profiter de chaque élément, de chaque moment de cette vie atypique.

3. Fool Night :
Il y a des trouvailles qui semblent presque sortir de nulle part pour mettre une claque d'emblée, et Fool Night chez Glénat en fait partie. Pour sa toute première oeuvre, Kasumi Yasuda imagine un univers original, riche et cohérent, qui continue encore de s'étoffer au fil des tomes, qui est l'occasion d'aborder pas mal de choses à travers ses personnages et ses concepts, et qui jouit de très nombreuses idées visuelles avec un découpage et des mises en scène aux petits oignons. Un manga et un auteur à suivre de très près, assurément.

4. Mobuko no Koi :
Noeve Grafx, avec ses choix éditoriaux, a enchanté mon année 2022. Et encore, j'ai préféré me limiter à 2 séries de l'éditeur, sinon WanDance et Sweetness & Lightning auraient aussi été là. J'ai finalement choisi Mobuko no Koi, tant son héroïne bourrée d'incertitudes et très crédible me parle, en plus d'avoir été charmé par une narration visuelle intelligente et laissant apprécier chaque moment (de ce côté-là, Akane Tamura a sans doute hérité en partie du talent de sa mentor Jun Mayuzuki). Une autre lecture toute douce qui m'a conquis.

5. Miroirs :
Les auteurs de The Promised Neverland reviennent ici en force avec un recueil bien différent. Magnifié par la patte visuelle de Posuka Demizu et par son jeu sur les couleurs, Miroirs épate également par la force qui se dégage de ses trois récits. D'une fluidité narrative remarquable en s'intéressant vite et bien au ressenti des personnages, chaque histoire parvient à retranscrire avec puissance la philosophie que l'on prête souvent à Gabrielle Chanel (mais le côté Chanel de l'oeuvre est un détail par rapport au reste), pour mieux cristalliser le besoin féminin comme masculin de se trouver, d'oser exprimer sa personnalité quitte à envoyer paître les barrières et les diktats de la société.

6. La Grande Traversée :
Adapté du roman éponyme et primé de Shion Miura, et mis en images avec beaucoup de soin par la grande Haruko Kumota, La Grande Traversée fut pour moi une superbe lecture, en étant autant une belle fresque humaine qu'un récit didactique sur la conception d'un dictionnaire et qu'un cri d'amour envers les mots et tout ce qu'ils peuvent véhiculer. Merci au Lézard Noir, après l'excellente Le rakugo à la vie, à la mort, de continuer d'explorer la bibliographie assez unique de cette mangaka.

7. Utsubora :
En fan de longue date du style si unique et magnifique d'Asumiko Nakamura, j'espérais depuis dix ans la publication française d'Utsubora, polar qui est considéré comme l'une des pièces maîtresses de sa carrière. Sur un fond bourré de mystères, la mangaka met son trait fin ainsi que son sens de la mise en scène au service d'une intrigue à la fois nébuleuse et captivante, où rien ne semble jamais acquis et où ses personnages ne cessent d'intriguer. Une première moitié de série brillante, en attendant en 2023 la deuxième qui le sera encore plus.

8. Boys Run the Riot :
Akata est aussi un éditeur qui m'a beaucoup marqué en 2022, et dont il aurait pu y avoir plus de titres dans ma sélection. Ne serait-ce que Le petit monde de Machida, une autre lecture profondément douce qui me rend gaga (et oui, 2022 a été très marquée chez moi par des "lectures-doudou" qui font du bien, j'en demande toujours plus). Mais j'ai choisi Boys Run the Riot, pour la façon forte et positive qu'a Keito Gaku de dépeindre des jeunes qui se cherchent, qui veulent être acceptés, trouver leur place, et être eux-mêmes en faisant fi de tout sentiment de honte dans une société souvent trop conformiste. C'est intelligent, immersif, moderne, humain, et tout simplement emballant.

9. La Sorcière aux champignons :
C'est un euphémisme de dire que j'attendais impatiemment le retour en France de Tachibana Higuchi, l'autrice de L'Académie Alice qui reste un de mes mangas préférés. L'univers qui se met en place ici transpire de la passion de l'autrice pour ce qu'elle imagine, son dessin typique a toujours autant de charme, l'atmosphère capable d'être aussi douce qu'un peu cruelle a quelque chose de très séduisant, l'héroïne se fait toujours plus attachante à observer au fil des chapitres... Nul doute que cette Sorcière aux champignons n'aura pas besoin de ses remèdes pour conquérir plus d'un coeur.

10. Adabana :
Chaque année, il y a un invité de dernière minute dans ma sélection, et en 2022 il s'agit d'Adabana, manga sur lequel j'ai rattrapé mon retard il y a peu. Et à vrai dire, cela faisait longtemps qu'un thriller ne m'avait pas autant remué, car ce manga commençant comme une simple enquête très nébuleuse autour de la mort d'une lycéenne va se révéler être en réalité beaucoup plus que ça, et est avant tout un drame social acéré alertant sur ce à quoi peuvent être exposées des adolescentes face à l'emprise d'un entourage masculin qui se pense intouchable. Le troisième et dernier tome, avec certains élans visuels terribles, fait partie de ces lectures dont il est impossible de ressortir indemne. Si les mangas traitant de ce genre de sujet ne sont pas foncièrement nouveaux, la mangaka NON choisit une voie plus dure, plus tragique, plus rentre-dedans que la moyenne pour dénoncer ce genre de chose, et elle le fait à merveille.


Takato



1. Star Wars : Leia, princesse d'Alderaan : Tiré d'un roman de Claudia Gray, le manga de Haruichi est la parfaite démonstration d'un univers étendu pertinent. Finement écrit, donnant de la densité à un contexte manichéisme, créant des ponts entre les épisodes canoniques, la série est aussi prenante pour un fan de Star Wars que visuellement ravissante.

2. Komi cherche ses mots :
Sur un sujet de société sérieux, Tomohito Oda narre une tranche de vie humoristique pleine de fraîcheur et de personnages hauts en couleur, sur une traduction de l'ordre de l'excellence. Komi-san, c'est drôle, c'est doux, et on en redemande après chaque tome.

3. Evangelion - Perfect edition :
On ne présente plus la saga Evangelion. Mais son manga, bien moins méconnu, mérite aussi les éloges, surtout avec une édition de cette qualité qui intègre les planches couleur de Yoshiyuki Sadamoto. Une Perfect Edition aux petits oignons, permettant la meilleure redécouverte possible de la version manga.

4. Dandadan :
Les louanges autour du manga de Yukinobu Tatsu n'étaient pas usurpées. Combinant des codes classiques à un univers déjanté, Dandadan est une extérieure loufoque et rythmée, et nous régale par les compositions et prouesses de narration de son auteur.

5. Look Back :
Après la première partie du sanglant et exaltant Chainsaw Man, Tatsuki Fujimoto livre une tranche de vie plus intimiste, véritable autoportrait par le prisme de deux personnages par lesquels symbolisant des optiques du mangaka qui se confrontent et s'assemblent. Envoutant, et toujours aussi délicieusement inspiré visuellement.

6. Oshi no Ko :
La subtilité de l'écriture d'Aka Akasaka s'associe à merveille au trait de Mengo Yokoyari, pour un début d'œuvre surprenant dans son amorce, incisive dans son propos, mais aussi sensible dans les réalités qu'elle présente. Une comédie dramatique dans le monde du show-business percutante.

7. Whispering you a love song :
L'une des nouveautés yuri de l'année des éditions Taifu n'a pas manqué de nous happer de sa douceur printanière. Tranche de vie lycéenne et sentimentale classique a priori, Whispering you a love song nous emporte tant par ses personnages pétillants, le trait complet d'Eku Takeshima, et sa douce pureté amoureuse.

8. Frankenstein :
Junji Itô s'accapare le roman de Mary Shelley avec une esthétique délicieuse, et dans un écrin toujours aussi qualitatif d'un éditeur qui choie l'un des maîtres de l'horreur. Vrai recueil d'histoires courtes, l'ouvrage reprend aussi plusieurs intrigues de la demeure Oshikiri, dans un ton différent, mais toutes aussi captivantes.

9. Rokudenashi Blues :
L'un des mangas phares de Masanori Morita, et pière angulaire du furyô, nous revient dans une édition grand format, enfin ! Et les péripéties de Taison Maeda et ses camarades ne manquent pas de piquant, entre humour détonant et bagarres entre loubards porteuses de vrais dilemmes moraux. Si beaucoup ont tiqué sur l'édition, retrouver sur un grand support le style d'époque de Morita est un vrai plaisir.

10. Call of the Night :
La série de Kotoyama est à la croisée des genres : Comédie sentimentale fantastique, tranche de vie nocturne, fable adolescente... Véritable héritier d'Oshimi, l'œuvre a su faire mouche en seulement trois tomes parus cette année, par ce voyage dans un monde de la nuit qui revisite le mythe du vampire.

commentaires

destroy

De destroy [253], le 07 Janvier 2023 à 10h11

Merci beaucoup pour ces conseils que je lis chaque année avec beaucoup d'attention.


Ceux que j'ai adorés :
- Leviathan
- The Five Star Stories
- Evangelion
- Frankenstein

Ceux qui m'ont déçus :
- Ranking of Kings
- Slice of Life
- Look Back
- Komi cherche ses mots
- Dandadan

Ceux que je vais essayer suite à vos chroniques :
- Karakuri Circus
- Utsubora
- La Maison des Maiko
- Mobuko no Koi

Voq

De Voq [532], le 04 Janvier 2023 à 15h28

Belle occasion de me rappeler qu'en dehors des one-shots et séries courtes, je suis de plus en plus long à me lancer dans de nouvelles séries.

 

Parmi vos sélections, Clevatess, No Longer Rangers, Sweet Home, Léviathan, The Five Star Stories, Chroniques des 7 Cités, Mobuko No Koi, Komi cherche ses mots, Neon Genesis Evangelion, Oshi No Ko, Whispering You A Love Song... sont dans ma pile à lire. Et quelques autres me font de l'œil.

 

Contre seulement cinq que j'ai lus, dont je retiendrais surtout Karakuri Circus et Horimiya (je n'avais pas spécialement d'attentes concernant ce dernier, finalement je le trouve très drôle et attachant). Ainsi que Frankenstein, bien qu'à l'inverse du roman de Mary Shelley qui traînait en longueur (aussi fascinante soit-elle, par moments on sent bien que cette histoire a été exagérément étirée pour arriver à un roman de longueur convenable), la version manga m'a donné l'impression d'aller un peu vite.

Quant à Adabana, c'est un bon titre, mais qui ne m'a pas vraiment happé : là où j'attendais un thriller, c'est effectivement « avant tout un drame social », un traitement qui me parle autrement moins. Et Look Back, c'est pas mal mais j'ai beaucoup plus accroché aux anthologies 17-21 et 22-26 de l'auteur.

 

Non mentionnés ci-dessus, j'ajouterais Le Molosse, parce que les adaptations de Lovecraft par Gou Tanabe font toujours leur effet, et Hentai Kamen qui est génialement débile (dommage que l'éditeur ait adopté un rythme de parution si lent).

 

Sinon, parmi ceux que j'avais complètement ignorés à la parution, je me note le Star Wars (l'épisode IX ayant considérablement refroidi mon intérêt pour la saga, je n'ai même pas feuilleté une seule des parutions en manga).

Rica

De Rica, le 04 Janvier 2023 à 02h23

Mon top nouveauté

-Dandadan (magnifique je prie pour que l auteur développe un univers immense)

-ranking of King

-nekogahara

-le souffle des légendes

 

 

Darklagoon

De Darklagoon [373], le 02 Janvier 2023 à 09h26

Article très sympa. Je suis passé à coté de quelques titres pour cette année 2022.

Je vais surement me lancer sur Ranking of kings. 

PeaceMaKeR38

De PeaceMaKeR38 [70], le 01 Janvier 2023 à 13h34

Déçu que personne n'ait mentionné Baki the Grappler, qui est franchement Hyper trop pété comme série !

Par contre Karakuri Circus je trouve ça correct, mais j'irais pas à le mettre dans un top10...

Pour moi ce sera :
1. Gannibal
2. Lone Wolf & Cub
3. Baki the Grappler
4. Rainbow
5. Tsugumi Project
6. Shigurui
7. Les Montagnes Hallucinées
8. Rokudenaishi Blues
9. Elfen Lied
10. 9 août tu me dévoreras

Audrey4588

De Audrey4588 [935], le 01 Janvier 2023 à 20h45

Seulement deux de ces titres sont sortis cette année.

PeaceMaKeR38

De PeaceMaKeR38 [70], le 02 Janvier 2023 à 08h40

J'ai jamais dit que c'était uniquement des sorties de cette année ...
C'est mon top10 des meilleurs titres que j'ai lu cette année.

Jade du blog le monde de jade !

De Jade du blog le monde de jade !, le 01 Janvier 2023 à 00h40

Bonjours, merci pour vos reco très intéressante, mais je trouve que Tesla Note est un très bon manga de l'année 2022.

Et je penses regarder le futur animé de No Longer Rangers à force d'en entendre parler !

TheSpy22

De TheSpy22 [1317], le 31 Décembre 2022 à 02h23

Pour ma part :

 

-Sex Education 120%

-Mon Bourreau de père est enfin mort

-La tour fantôme

-Intraitable

-Innocent et Innocent Rouge

-Dumbbell

-Cigarette & Cherry

-Ajin

 

Ont été de belles découvertes pour 2022.

 

Et la re-lecture de mes vieux tomes de Gunslinger Girl (Pour savoir si je les vends ou pas) m'a rappelé quelle oeuvre incroyable c'est ! Et qu'il fallait les conserver précieusement ! (Je dirais quand même pas non a une réédition parce que certains de mes tomes font vraiment pitié).

 

 

Pour les manga cité ci dessus :

Darwin incident et Fool Night vont rester dans un coin de ma tête.

 

Pour Yasha je vais attendre de voir si le style de l'auteur me plait avec Banana Fish.

 

L'achat d'Evangelion est prévu.

 

Et pour Komi cherche ses mots c'est déjà dans ma mangathèque !

 

 

 

Layleen

De Layleen, le 30 Décembre 2022 à 23h32

Et bien je ne suis d'accord avec aucuns chroniqueurs

Erkael

De Erkael [1030], le 31 Décembre 2022 à 11h54

En tout cas ton argumentation est imparable 

Yuminekoi

De Yuminekoi [1771], le 31 Décembre 2022 à 00h54

c'est normal que tu ne sois pas d'accord, puisse que ce ne sont pas tes goûts, mais ceux des chronoqueurs. C'est ne pas écrit les titres qu'ils faut avoir dans sa bibliothèques ou étant les meilleurs titres a lire.

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation