Sword Art Online - Actualité anime

Sword Art Online


Age conseillé
Note de la rédaction
Note des lecteurs
17.5/20

Partager

Synopsis

Bienvenue dans le jeu en ligne Sword Art Online. Kirito adore les MMORPG et fait partie des 10.000 privilégiés ayant réussi à se procurer ce jeu qui fonctionne avec un système de réalité virtuelle directe. Ainsi, le joueur met un casque et entre dans le jeu, maniant son avatar avec sa pensée. Kirito avait déjà testé la version Bêta et se débrouille mieux que d’autres. Sword Art fait la part belle aux combats et ne possède pas de magie. Mais tous paniquent quand ils apprennent qu’ils ne peuvent plus sortir du jeu. La seule façon de se déconnecter est de le finir en arrivant au niveau 99. De plus, si le joueur perd tous ses points de vie, il meurt également dans la réalité ! Quel est le but du créateur du jeu ?

Thèmes

Review

Nous sommes en 2022. L'humanité vient de concevoir un espace virtuel parfait, le VRMMORPG (Virtual Reality Massively Multiplayer Online Role Playing Game) Sword Art Online (SAO). Ce jeu révolutionnaire permet aux joueurs d'entrer dans ce monde virtuel par le biais du Nerve Gear, un casque reliant...

Lire la Review

Les points forts de la série

Sword Art Online est le light novel (roman) le plus vendu au Japon en 2012 (2,76 millions tomes vendus)
- Succès de l’anime en Asie & à l’étranger
- L'anime a été élu meilleure série TV 2012 lors du Tokyo Anime Award 2013
- Environ 10 millions de vues en streaming légal aux USA

Dernières news


Voir les actualités du DVD

Les images de Sword Art Online


Voir toutes les images du DVD

Liste des épisodes de Sword Art Online

Dossier

Dossier - Sword Art Online - Arcs Aincrad & ALfheim En 2022, le jeu-vidéo a grandement évolué. Le Nerve Gear, un casque de réalité virtuelle, a remplacé les consoles de salon, il utilise les sens et le système nerveux du corps humain pour immerger le joueur dans un monde virtuel.Le jeu le plus prometteur de l’appareil est Sword Art...

Lire le dossier - Partie 1 - Partie 2 - Partie 3 - Mot de la fin

Personnages


Voir tous les personnages de l'anime

Anime en relation

If you liked it...you should like this

Accel World  |  No Game No Life

Derniers commentaires

15/20

Dans un 2022 sans covid, ils se retrouvent coincé dans un VRMMORPG où s’il meurt dans le jeu, dans la vraie vie aussi ils décèdent. C’est pour cela que dans sa grande bonté, le personnage principal… va faire son DarkSasuke et jouer solo.

 

Sword Art Online, animé du studio A1-picture sorti en 2011, adapté du Light Novel du même nom écrit par Reki Kawahara, auteur d’Accel World. Appartenant aux genres action, isekai, romance et science-fiction. A l’heure où j’écris cette critique je ne sais pas honnêtement quelle note lui donner. Donc à partir de mes arguments je vais adapter la note. Sword art online étant un anime que j’aime plutôt bien. Sachez qu’ici je vais noter uniquement les partis Aincrad, Fairy Dance, Phantom Bullet, Calibur et Mother Rosario. Alicization sera noté sur sa propre page étant donné qu’il y a plus de chose à dire sur Alicization en entier (en comptant War of Underworld). Chaque partie de la critique prendra en compte un arc de l’anime. Vous êtes prêt ? Link start.

 

En 2022, Kayaba Akihiko créé le Nerv Gear, un casque VR analysant l’activité cérébrale appartenant à la nouvelle technologie Full Dive, technologie qui permet d’envoyer des informations directement au cerveau, et de plonger totalement la personne dans un autre monde. Le jour du lancement, un jeu, Sword art online est mis en route après les tests des bêta-testeurs. Ils ne savaient pas encore que le 6 novembre 2022, ils seraient tous les sujets de test de Kayaba Akihiko, et ne pourraient sortir de ce jeu dans lequel ils risquent leurs vies qu’à condition de le finir en atteignant le dernier niveau de la forteresse volante de l’Aincrad. Nous suivons Kirito (Kirigaya Kazuto dans le monde réel), un des bêta-testeurs qui va se retrouver comme 10 000 autres joueurs coincé. La première partie de Sword art online fait 14 épisodes, l’opening est chanté par LiSA et est très bon que ce soit en animation ou en musique. Sword Art Online parle de sujets très compliqués : la mort, l’acceptation d’une catastrophe, la rédemption ou bien d’autres sujets. Le protagoniste, Kirito n’est pas spécialement un Dark Sasuke, le fait qu’il garde ses distances et soit un petit peu froid par moment le rend un peu mystérieux en effet mais contrairement à un Araragi qui se joue de ça pour gagner en popularité, Kirito le fait par remords. Il ne veut pas revoir de ses amis mourir à cause de son égoïsme. Le fait que l’épisode de la guilde des Chats noirs du clair de lune ait lieu assez tôt dans l’histoire est là pour nous montrer que dès le début Kirito a dut affronter la mort de ses compagnons, et qu’il se devait d’être plus puissant uniquement par lui-même et ne pas se reposer sur les autres pour éviter qu’un évènement similaire se produise de nouveau. Son but est de finir ce jeu qui est devenu sa réalité. Sa rencontre avec Asuna, l’héroïne de cet anime, lui permettra de regagner confiance en lui et de gagner de la confiance.

Quand je parle de rédemption, Kirito, après les évènements qui eurent lieu avec sa guilde tombera dans une grande dépression, il tentera de négocier le retour de Sachi en affrontant Nicholas the renegade et en récupérant l’item de résurrection. Cependant, l’item ne peut ressusciter qu’une personne morte il y a moins de 10 secondes pour que celle-ci puisse exprimer ses dernières paroles. D’ailleurs, si vous avez trouvé la fin de la première partie incohérente avec le retour de Kirito, elle ne l’est point. Après avoir récupéré l’item de résurrection, Kirito le donnera à Klein. Aucun des camarades de Klein n’est mort durant le jeu, la théorie la plus probable serait donc que Klein ait comme Asuna réussit à se débarrasser de la paralysie et aurait utilisé l’item pour ressusciter Kirito temporairement. Après ce n’est qu’une théorie, mais je pense que c’est ça qui a permis de finir SAO, Klein le sauveur.

Cette partie est très bonne malgré toutes les ellipses qui ont en réalité un sens, les MMORPG, si vous en avez déjà expérimentés, sont des jeux qui continue d’évoluer sans vôtre présence, SAO continue de progresser sans que le spectateur soit là, il faut donc être attentif aux repères temporels dans l’anime. Cette première partie est très bonne, reprend les éléments importants du premier LN en intégrant les histoires du second.

 

Passons à la deuxième partie. Après avoir fini le jeu, Kirigaya se réveille et se rend auprès de sa dulcinée qui elle c’est pas réveillé, cependant, elle n’est pas morte. Kirigaya désespère, il croyait qu’une fois finit, il pourrait s’éloigner de tout ça, mais Agil, un forgeron dans SAO et barman dans la vraie vie informe Kirito que sa petite amie aurait été aperçu dans Alfheim online, un nouveau jeu en ligne de la nouvelle interface, l’amusphere. Kirito va donc se rendre avec son Nerv Gear dans ce jeu et enquêter pour pouvoir sauver son amante. Il sera accompagné de Leafa, une jeune fille amoureuse de frère dans la vraie vie (coucou Mr. Inceste). Cette partie est… beaucoup, beaucoup moins bonne que la première, Leafa le nouveau personnage intégré n’est intéressante qu’au début, car elle permet d’en apprendre plus sur le jeu, elle servira uniquement de guide et OH SURPRISE va jeter son dévolu sur Kirito… Bon… Cette partie ne propose rien d’intéressant, elle est la dans la mesure où la relation Leafa/Kirito devait être montrée sans la copine de Kirito pour nous montrer un amour impossible, et c’est dérangeant de voir une héroïne aussi cucul la praline… et un essai de romance niais qui n’aboutira à absolument rien, si ce n’est que c’est malsain. Une partie mauvaise, qui cependant reste bien animée avec un bon opening et un ending au top. Cette partie conclue la saison 1 de Sword Art Online qui va pouvoir continuer avec Phantom bullet.

 

La troisième partie, Phantom Bullet. Après avoir sauvé Asuna d’ALO et des griffes du méchant Sugo (aka le pédophile), Kirigaya et Asuna vivent une vie paisible et décide de prendre leurs distances avec le VR… Pffffff… ça serait trop facile si ça c’était passé comme ça… Kirigaya est contacté par le secteur du gouvernement gérant les affaires dans les mondes VR à cause d’une affaire inquiétante. Un joueur nommé Death Gun aurait tué dans le jeu Gun Gale Online plusieurs joueurs après leur avoir tiré dessus. Kirito décide donc d’aller enquêter dans le jeu, et va faire la rencontre le Sinon une joueuse plutôt balèze qui va lui apprendre les bases du jeu. Ici, fini les elfes et la magie. Place aux guns et aux sabres lasers. Kirito décide de faire progresser son enquête en s’inscrivant au Bullet of Bullet, un tournoi opposant les plus grands joueurs. Mais, et si ce Death Gun pouvait réellement tuer les joueurs avec une seule balle ? Et s’il avait un lien avec SAO ? Phantom Bullet est une partie excellente, opening du tonnerre, ending génial, animation au top, Sinon qui est une héroïne très intéressante au passé torturé. Franchement, chapeau. L’histoire fait 13 épisodes, l’antagoniste est VRAIMENT un pas gentil cette fois, pas un mec qui voulait tester les limites entre la VR et la vraie vie ou un pédophile), on a vraiment à faire à un type mentalement dérangé. Les combats sont intenses, il y a du suspens. Cette partie répare toutes les erreurs faites par la précédente, laisse les personnages secondaires de côté. On voit un Kirito en proie au doute, qui cherche des réponses réfléchit et ne fait pas que foncer dans le tas avec une épée. La dimension devient plus mature, Kirito et Sinon sont liés et le lien qui les unis est la raison pour laquelle ils jouent aux jeux en VR. Qui même si elle est semblable n’est pas la même et a un degré d’importance différent. La troisième partie doit être vue, pour voir ce que SAO a à proposer et ce que l’anime a dans l’bide.

 

Calibur, c’est 3 ou 5 épisodes je sais plus trop. L’histoire ? Kirito et ses amis participent à une quête pour récupérer l’épée la plus puissante d’ALO, Excalibur. Cette partie n’est ni bonne, ni mauvaise… ils auraient mieux fait d’en faire un OAV, c’est plus une excuse pour développer la relation dans le groupe qu’ils ont formé, et intégré Sinon au groupe. L’opening est très bon, l’ending aussi comme d’habitude avec SAO. Cette partie n’apporte rien. Si ce n’est une transition entre Phantom bullet et Mother rosario.

 

Mother Rosario, pour cette partie, Kirito est mis de côté pour nous faire suivre Asuna, lorsque celle-ci entendra parler de Zekken, l’épée absolue. Un joueur invaincu et que même Kirito est incapable de vaincre. Asuna décide d’aller affronter Zekken, qui s’avère être une jeune fille du nom de Yukki. Asuna et Yuki livrons un beau combat, mais avant que Yukki n’achève Asuna, elle s’arrête et propose à Asuna de rejoindre sa guilde, les Sleeping Knight, une guilde qui devra se séparer du jeu et voudrait laisser une marque dans celui-ci en vainquant un boss par eux-mêmes. En même temps, on va suivre Asuna dans sa vie réelle avec une mère cherchant à contrôler la totalité de sa vie. Cette partie est bonne, très courte mais tout de même agréable à regarder. Si vous ne l’avez pas vu, préparez les mouchoirs. Cette partie nous remontre un côté cruel du monde et des personnages qui doivent faire face à un problème. Aussi bien Asuna que Yuki. Elle est aussi très intéressante dans le sens où celle-ci nous montre l’évolution de la technologie et à quelles fins peuvent servir les technologies Full dive. Cette partie à encore un opening excellent et le meilleur ending de toute la série. Cette partie bien qu’étant courte est très agréable avec une animation toujours belle.

 

Pour conclure, Sword art online, c’est pas la merde infâme que certains proclament. Ce n’est pas le Messi que d’autres proclament. C’est bon, très bon mais l’anime n’est pas exempt de défauts qui font vraiment tâche et empêchent parfois d’apprécier cet anime. La note de l’anime, est donc 15/20 moins, ça ne serait pas juste, plus ça serait trop.

GurrenLaKill

De GurrenLaKill [119], le 02 June 2021 à 16h12

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

15/20

Dans un 2022 sans covid, ils se retrouvent coincé dans un VRMMORPG où s’il meurt dans le jeu, dans la vraie vie aussi ils décèdent. C’est pour cela que dans sa grande bonté, le personnage principal… va faire son DarkSasuke et jouer solo.

 

Sword Art Online, animé du studio A1-picture sorti en 2011, adapté du Light Novel du même nom écrit par Reki Kawahara, auteur d’Accel World. Appartenant aux genres action, isekai, romance et science-fiction. A l’heure où j’écris cette critique je ne sais pas honnêtement quelle note lui donner. Donc à partir de mes arguments je vais adapter la note. Sword art online étant un anime que j’aime plutôt bien. Sachez qu’ici je vais noter uniquement les partis Aincrad, Fairy Dance, Phantom Bullet, Calibur et Mother Rosario. Alicization sera noté sur sa propre page étant donné qu’il y a plus de chose à dire sur Alicization en entier (en comptant War of Underworld). Chaque partie de la critique prendra en compte un arc de l’anime. Vous êtes prêt ? Link start.

 

En 2022, Kayaba Akihiko créé le Nerv Gear, un casque VR analysant l’activité cérébrale appartenant à la nouvelle technologie Full Dive, technologie qui permet d’envoyer des informations directement au cerveau, et de plonger totalement la personne dans un autre monde. Le jour du lancement, un jeu, Sword art online est mis en route après les tests des bêta-testeurs. Ils ne savaient pas encore que le 6 novembre 2022, ils seraient tous les sujets de test de Kayaba Akihiko, et ne pourraient sortir de ce jeu dans lequel ils risquent leurs vies qu’à condition de le finir en atteignant le dernier niveau de la forteresse volante de l’Aincrad. Nous suivons Kirito (Kirigaya Kazuto dans le monde réel), un des bêta-testeurs qui va se retrouver comme 10 000 autres joueurs coincé. La première partie de Sword art online fait 14 épisodes, l’opening est chanté par LiSA et est très bon que ce soit en animation ou en musique. Sword Art Online parle de sujets très compliqués : la mort, l’acceptation d’une catastrophe, la rédemption ou bien d’autres sujets. Le protagoniste, Kirito n’est pas spécialement un Dark Sasuke, le fait qu’il garde ses distances et soit un petit peu froid par moment le rend un peu mystérieux en effet mais contrairement à un Araragi qui se joue de ça pour gagner en popularité, Kirito le fait par remords. Il ne veut pas revoir de ses amis mourir à cause de son égoïsme. Le fait que l’épisode de la guilde des Chats noirs du clair de lune ait lieu assez tôt dans l’histoire est là pour nous montrer que dès le début Kirito a dut affronter la mort de ses compagnons, et qu’il se devait d’être plus puissant uniquement par lui-même et ne pas se reposer sur les autres pour éviter qu’un évènement similaire se produise de nouveau. Son but est de finir ce jeu qui est devenu sa réalité. Sa rencontre avec Asuna, l’héroïne de cet anime, lui permettra de regagner confiance en lui et de gagner de la confiance.

Quand je parle de rédemption, Kirito, après les évènements qui eurent lieu avec sa guilde tombera dans une grande dépression, il tentera de négocier le retour de Sachi en affrontant Nicholas the renegade et en récupérant l’item de résurrection. Cependant, l’item ne peut ressusciter qu’une personne morte il y a moins de 10 secondes pour que celle-ci puisse exprimer ses dernières paroles. D’ailleurs, si vous avez trouvé la fin de la première partie incohérente avec le retour de Kirito, elle ne l’est point. Après avoir récupéré l’item de résurrection, Kirito le donnera à Klein. Aucun des camarades de Klein n’est mort durant le jeu, la théorie la plus probable serait donc que Klein ait comme Asuna réussit à se débarrasser de la paralysie et aurait utilisé l’item pour ressusciter Kirito temporairement. Après ce n’est qu’une théorie, mais je pense que c’est ça qui a permis de finir SAO, Klein le sauveur.

Cette partie est très bonne malgré toutes les ellipses qui ont en réalité un sens, les MMORPG, si vous en avez déjà expérimentés, sont des jeux qui continue d’évoluer sans vôtre présence, SAO continue de progresser sans que le spectateur soit là, il faut donc être attentif aux repères temporels dans l’anime. Cette première partie est très bonne, reprend les éléments importants du premier LN en intégrant les histoires du second.

 

Passons à la deuxième partie. Après avoir fini le jeu, Kirigaya se réveille et se rend auprès de sa dulcinée qui elle c’est pas réveillé, cependant, elle n’est pas morte. Kirigaya désespère, il croyait qu’une fois finit, il pourrait s’éloigner de tout ça, mais Agil, un forgeron dans SAO et barman dans la vraie vie informe Kirito que sa petite amie aurait été aperçu dans Alfheim online, un nouveau jeu en ligne de la nouvelle interface, l’amusphere. Kirito va donc se rendre avec son Nerv Gear dans ce jeu et enquêter pour pouvoir sauver son amante. Il sera accompagné de Leafa, une jeune fille amoureuse de frère dans la vraie vie (coucou Mr. Inceste). Cette partie est… beaucoup, beaucoup moins bonne que la première, Leafa le nouveau personnage intégré n’est intéressante qu’au début, car elle permet d’en apprendre plus sur le jeu, elle servira uniquement de guide et OH SURPRISE va jeter son dévolu sur Kirito… Bon… Cette partie ne propose rien d’intéressant, elle est la dans la mesure où la relation Leafa/Kirito devait être montrée sans la copine de Kirito pour nous montrer un amour impossible, et c’est dérangeant de voir une héroïne aussi cucul la praline… et un essai de romance niais qui n’aboutira à absolument rien, si ce n’est que c’est malsain. Une partie mauvaise, qui cependant reste bien animée avec un bon opening et un ending au top. Cette partie conclue la saison 1 de Sword Art Online qui va pouvoir continuer avec Phantom bullet.

 

La troisième partie, Phantom Bullet. Après avoir sauvé Asuna d’ALO et des griffes du méchant Sugo (aka le pédophile), Kirigaya et Asuna vivent une vie paisible et décide de prendre leurs distances avec le VR… Pffffff… ça serait trop facile si ça c’était passé comme ça… Kirigaya est contacté par le secteur du gouvernement gérant les affaires dans les mondes VR à cause d’une affaire inquiétante. Un joueur nommé Death Gun aurait tué dans le jeu Gun Gale Online plusieurs joueurs après leur avoir tiré dessus. Kirito décide donc d’aller enquêter dans le jeu, et va faire la rencontre le Sinon une joueuse plutôt balèze qui va lui apprendre les bases du jeu. Ici, fini les elfes et la magie. Place aux guns et aux sabres lasers. Kirito décide de faire progresser son enquête en s’inscrivant au Bullet of Bullet, un tournoi opposant les plus grands joueurs. Mais, et si ce Death Gun pouvait réellement tuer les joueurs avec une seule balle ? Et s’il avait un lien avec SAO ? Phantom Bullet est une partie excellente, opening du tonnerre, ending génial, animation au top, Sinon qui est une héroïne très intéressante au passé torturé. Franchement, chapeau. L’histoire fait 13 épisodes, l’antagoniste est VRAIMENT un pas gentil cette fois, pas un mec qui voulait tester les limites entre la VR et la vraie vie ou un pédophile), on a vraiment à faire à un type mentalement dérangé. Les combats sont intenses, il y a du suspens. Cette partie répare toutes les erreurs faites par la précédente, laisse les personnages secondaires de côté. On voit un Kirito en proie au doute, qui cherche des réponses réfléchit et ne fait pas que foncer dans le tas avec une épée. La dimension devient plus mature, Kirito et Sinon sont liés et le lien qui les unis est la raison pour laquelle ils jouent aux jeux en VR. Qui même si elle est semblable n’est pas la même et a un degré d’importance différent. La troisième partie doit être vue, pour voir ce que SAO a à proposer et ce que l’anime a dans l’bide.

 

Calibur, c’est 3 ou 5 épisodes je sais plus trop. L’histoire ? Kirito et ses amis participent à une quête pour récupérer l’épée la plus puissante d’ALO, Excalibur. Cette partie n’est ni bonne, ni mauvaise… ils auraient mieux fait d’en faire un OAV, c’est plus une excuse pour développer la relation dans le groupe qu’ils ont formé, et intégré Sinon au groupe. L’opening est très bon, l’ending aussi comme d’habitude avec SAO. Cette partie n’apporte rien. Si ce n’est une transition entre Phantom bullet et Mother rosario.

 

Mother Rosario, pour cette partie, Kirito est mis de côté pour nous faire suivre Asuna, lorsque celle-ci entendra parler de Zekken, l’épée absolue. Un joueur invaincu et que même Kirito est incapable de vaincre. Asuna décide d’aller affronter Zekken, qui s’avère être une jeune fille du nom de Yukki. Asuna et Yuki livrons un beau combat, mais avant que Yukki n’achève Asuna, elle s’arrête et propose à Asuna de rejoindre sa guilde, les Sleeping Knight, une guilde qui devra se séparer du jeu et voudrait laisser une marque dans celui-ci en vainquant un boss par eux-mêmes. En même temps, on va suivre Asuna dans sa vie réelle avec une mère cherchant à contrôler la totalité de sa vie. Cette partie est bonne, très courte mais tout de même agréable à regarder. Si vous ne l’avez pas vu, préparez les mouchoirs. Cette partie nous remontre un côté cruel du monde et des personnages qui doivent faire face à un problème. Aussi bien Asuna que Yuki. Elle est aussi très intéressante dans le sens où celle-ci nous montre l’évolution de la technologie et à quelles fins peuvent servir les technologies Full dive. Cette partie à encore un opening excellent et le meilleur ending de toute la série. Cette partie bien qu’étant courte est très agréable avec une animation toujours belle.

 

Pour conclure, Sword art online, c’est pas la merde infâme que certains proclament. Ce n’est pas le Messi que d’autres proclament. C’est bon, très bon mais l’anime n’est pas exempt de défauts qui font vraiment tâche et empêchent parfois d’apprécier cet anime. La note de l’anime, est donc 15/20 moins, ça ne serait pas juste, plus ça serait trop.

GurrenLaKill

De GurrenLaKill [119], le 02 June 2021 à 16h12

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

20/20

Cette série est super mais je ne comprends pas le classement de l'âge pour moi sa serait plutôt 12+ et pas 14+

Kourama

De Kourama, le 06 July 2020 à 09h03

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

13/20

Alors que le début de la série était juste excellent, la suite, à partir de la romance, est juste désastreuse ou du moins pour être plus juste n'apporte plus ce qu'on a pu ressentir dans ce début prometteur.

 

Le reste se regarde mais la magie des premiers épisodes a disparu et c'est bien dommage... (et cela se confirme dans la saison 2 qui en plus rajoute un côté incestueux très malsain et pas très fute fute pour le coup en plus d'un scénario dans la même lignée).

 

Bref un animé qui est largement surcôté et qui est plaira majoritairement aux ados ou autres amateurs de shonen/MMORPG!

GhosT

De GhosT [769], le 04 October 2019 à 18h54

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

20/20

Un bijou! Je me suis régalé du début à la fin!

Kaysee

De Kaysee [186], le 25 March 2017 à 16h35

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?


Voir tous les commentaires

Volumes of the serie

Vol.1

Vol.2

Vol.1

Vol.2

Edition Gold

Vol.1

Vol.2

Edition Intégrale

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News