Front Mission - Dog Life and Dog Style - Actualité manga

Front Mission - Dog Life and Dog Style

Critique de la série manga

Publiée le Mercredi, 02 October 2013

Avant d’être un manga, Front Mission est une série de jeux vidéos édités par Squaresoft (puis par Square Enix). Il s’agit de Tactical RPG où le joueur contrôle une troupe de soldats pilotant des robots, les Wanzers. L’épisode ayant le plus marqué autant le public Japonais que le public Européen est Front Mission 3, un jeu d’une richesse incroyable avec un back-ground sans égal où la possibilité était laissé au joueur de customiser ses robots avec une grande liberté.

Forcément lorsque les vieux joueurs ont appris qu’une adaptation en manga de Front Mission allait voir le jour, l’excitation était incroyable. Et pourtant s’agit-il bel et bien d’une adaptation ou bien d’un titre centré sur la guerre, se servant du nom de la licence sans qu’on retrouve l’univers ? On aurait plutôt tendance à pencher pour la deuxième option.

On retrouve bien les termes propres aux jeux, notamment les noms des pays, des confédérations, des organisations, on retrouve les Wanzers et leurs différents modèles, mais le ton a bien changé. On retrouve les combats entre robots géants mais on a surtout droit à énormément de violence et pas mal de sexe…c’est cru, glauque…plus rien à voir avec le jeu.
Mais indépendamment de ça, cela n’enlève rien aux qualités propres au titre. Le message est clair et ce dés le premier tome : la guerre c’est moche, c’est violent, c’est gratuit et ça n’apporte que malheur et souffrance…tout ceci ressort clairement de ce titre et le lecteur sera donc confronté à cette violence, à cette horreur omniprésente. Pas de contemplation, pas d’esthétisation ici, c’est gore, souvent dégueulasse, c’est choquant et c’est justement fait pour choquer. Bien entendu on peut toujours reprocher au titre d’aller dans la surenchère en proposant des scène crues qui n’apportent pas forcément grand chose.

Ce qui pourrait surprendre dans un premier temps c’est que les premiers volumes enchaînent les histoires courtes sans lien apparent à part la guerre. Pas de fil rouge pour tout relier ce qui fait des premières lectures des moments perturbant. Ce choix d’enchaîner les histoires avec différents points du vue permet d’apporter un certain rythme au titre, car bien qu’elles soient inégales, elles ont le mérite d’aller directement à l’essentiel. De plus cela permet justement d’insister sur l’atrocité de la guerre et sur son caractère impartial puisque héros du titre ou pas, n’importe qui peut mourir ! Par conséquent il ne faut pas trop s’attacher aux personnages, ces derniers ayant une durée de vie relativement faible. Il faudra attendre le volume 6 pour que commence une histoire qui nous conduira jusqu’à la conclusion du titre, cinq volumes donc pour une trame qui va s’avérer passionnante mais tout aussi violente.
Il y a bien un fil rouge cependant qui part dés le premier volume, à savoir Kenichi Inuzuka, un journaliste qui arrive à échapper à la mort, qui se trouve au centre de l’action au milieu des morts sans qu’il ne lui arrive rien…un bien étrange personnage qui va prendre de l’importance au fil des tomes.

Assez loin de l’adaptation classique qu’on pouvait attendre, Front Mission s’avère être un titre passionnant et surprenant qui nous prendra aux tripes, qui saura nous choquer et nous faire réfléchir bien qu’il aille parfois un peu loin.


erkael



Note de la rédaction
Note des lecteurs
16.55/20







Evolution des notes des volumes selon les chroniques:

17.00,15.00,14.00,11.00,16.00,16.00,14.00,15.00,13.00,15.00

Reviews of the volumes

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News