Cité Saturne (la) Vol.5

Rédaction
Lecteurs
18 /20
Manga - Manhwa - Cité Saturne (la) Vol.5
coup de coeur
Age conseillé
Prix public
7.55 €
Cote : 5.00 €
La cote correspond au prix de vente moyen constaté dans les boutiques d'occasion
Le syndicat recrute !

Résumé

En l'absence de monsieur Jin, Mitsu supervise le travail des autres employés. Mais ces derniers n’ont pas l’air d'être aussi motivés que lui : ils bâclent leur travail et se moquent de lui lorsqu’il ose leur faire des reproches. Déçu, mais toujours aussi déterminé, Mitsu décide de continuer son travail tout seul. Tout à coup, il perd l’équilibre et tombe dans le vide. Sa vie ne tient plus qu’à un fil… Est-ce que quelqu’un va remarquer son absence et venir le sauver ?

Coup de coeur de la rédaction

'Par delà le temps et l'espace, observez, en compagnie de Mitsu, le quotidien ordinaire de gens incroyables au travers d'un tome magistral qui vient réchauffer nos cœurs dans la froideur de l'hiver.'

Critique

Mitsu se retrouve, cette fois-ci, en charge de toute une équipe pour aller effectuer un nettoyage au niveau intermédiaire. Et si le jeune garçon effectue, comme à son habitude, sa tache avec sérieux, il semblerait bien que ce ne soit pas au gout de tous de se faire diriger par ce qu'ils...

Lire la Critique

Les points forts de la série

Une série de science-fiction poétique et surprenante!
L’auteur d’Hana Bôro et de Yumenosoko nous revient dans une œuvre de science-fiction poétique et surprenante. Avec un style tout en rondeur, Hisae Iwaoka nous offre une nouvelle vision du passage de l’enfance à l’âge adulte.

Dossier

Dossier - La Cité Saturne

La Cité Saturne

Bienvenue à vous, qui venez de jeter un œil dans nos locaux ! Allons, ne soyez pas timides, si vous êtes venus jusqu'ici, je parie que vous rêvez d'en savoir plus sur nos activités ! Comme vous devez le savoir, nous vivons tous sur la Cité Saturne, un système annulaire hébergeant qui...

Lire le dossier - Partie 1 - Partie 2 - Partie 3 - Mot de la fin

Si vous avez aimé ... vous aimerez

Yotsuba  |  Dernier été de mon enfance (le)