Black Torch - Actualité manga

Black Torch

Critique de la série manga

Publiée le Mercredi, 27 March 2019

On a tendance à penser pour les shonens que les titres courts sont des titres de qualité au mieux moyenne qui n'ont pas réussi à s'imposer...et pourtant il en est qui parviennent à marquer les esprits en seulement quelques tomes: Black Torch est de ceux là!
Le titre va parvenir à convaincre dès son premier opus et ne va cesser de nous prouver qu'on ne s'était pas trompé par la suite...et pourtant on pouvait douter au départ...
Quand on parle de ninjas et de mangas on pense forcément à Naruto, mais c'est bien loin de ce que Tsuyoshi Takaki souhaite nous proposer avec son premier titre à parvenir jusqu'à nos frontières, à savoir un shonen d'action débridé dynamique avec en prime une approche novatrice de l'idée éculé qu'on se fait des ninjas!
Toujours sur les bons coups, c'est Ki-oon qui nous offre la possibilité de découvrir ce titre, une série courte de seulement cinq tomes mais cela sera bien suffisant pour démontrer tout le talent de son auteur!


Jiro est un jeune homme vivant une vie paisible aux cotés de son grand père, un homme bourru tenant absolument à lui inculquer les arts ninjas, ce que Jiro n'arrive pas à comprendre! Le jeune homme, possède une capacité incroyable qui lui permet de communiquer avec les animaux, et dans une volonté de leur venir en aide il ne cesse de s'attirer des problèmes...
Un jour il trouve dans la foret non loin de chez lui un chat noir gravement blessé qu'il va soigner; ce dernier prétendant se nommer Rago est en fait un Mononoke, un esprit / démon pouvant prendre diverses apparences. Il est pourchassé à la fois par des exorcistes et d'autres démons qui veulent soit le rallier soit le tuer. Jiro se retrouve donc mêlé bien malgré lui à un affrontement entre démons où il laissera la vie...à ceci près que Rago va lui offrir la sienne afin de fusionner leurs âmes accordant ainsi des pouvoirs incroyables à Jiro! Celui ci va désormais être la cible des démons mais aussi d'un organisme étatique traquant les Mononoke: le Bureau des investigations secrètes!
Une relation forte va alors se créer entre le jeune homme et le démon désormais contraint de cohabiter dans le même corps, et une longue route et un long apprentissage va débuter pour Jiro qui plus que jamais, et contrairement à ce qu'il souhaitait, va se consacrer à l'art ninja!
Mais rapidement une terrible menace va apparaître sous les traits de Amagi, un Mononoke surpuissant qui veut rallier tous ceux de son espèce pour prendre le pouvoir sur les hommes.


A priori rien de neuf avec ce titre semblant surfer sur la vague ninja...un peu de ninjas donc, un peu de démons/yokais, un peu d'exorcistes...à première vue on pourrait avoir le sentiment que l'auteur a fait un melting pot de tous les derniers shonens à succès, prenant des éléments à droite et à gauche avant de tout passer dans un shaker pour nous proposer un énième shonen non orignal, comme tant d'autres auteurs l'ont fait avant lui...
Mais rapidement on va être contraint de constater que cela va bien au delà de tout ça! Car si le titre ne va faire que cinq tomes au total, son auteur parviendra à lui donner une véritable personnalité! En effet il est loin d'être évident de parvenir à mélanger toutes ces influences sans en faire un gloubi-boulga indigeste sans la moindre cohérence.
Et pour parvenir à éviter cela il faut une trame intéressante, des personnages qui tiennent la route et qui ne sautent pas à pieds joints dans les clichés, et si en plus on peut ajouter quelques concepts intéressants, alors on peut considérer que c'est gagné!

La bonne idée de l'auteur c'est d'intégrer tout ça dans un monde contemporain et réaliste! Ce monde c'est le notre, et même au Japon tout ce qu'on sait sur les ninjas n'est plus désormais que du folklore, Jiro le dira lui même à son grand père, tout ceci n'a plus lieu d'être de nos jours! Ici les ninjas (onmitsu) ont donc évolué vers des ninjas fonctionnaires, c'est à dire qu'ils sont une unité spéciale du gouvernement au service du contribuable!
Pour les Mononoke l'auteur va là encore se détacher de toutes contraintes ce qui lui laissera carte blanche pour l'ensemble de sa série: on peut les appeler démons, esprits, fantômes... en gros Takaki va donner vie à des démons sans s’embarrasser des détails de leurs origines. De plus ils peuvent prendre toutes sortes d'apparence...Takaki ne s'impose donc aucune barrière!



Pour les personnages on a bien entendu Jiro, détaché et à priori flegmatique, il possède un étrange don qui lui permet de communiquer avec les animaux, ce qui a tendance à l'éloigner des humains préférant la compagnie animale! On a là clairement le héros au grand cœur, un peu grande gueule mais qui n'hésitera pas à risquer sa vie pour aider ses amis.
On va rapidement apprendre à l'apprécier, mais ce qui va vraiment fonctionner c'est le binôme qu'il va former avec Rago! Un démon surpuissant qui semble détacher de tout, le monde ne l'intéresse pas, les humains le l'intéresse pas, les Mononoke non plus...en ce sens, le fait de lui donner une apparence de chat apparaît comme une idée lumineuse!
Ce sera donc l'opposition de ces deux personnalités que tout sépare qui va être une des grandes forces de la série...peut être pas l'idée la plus originale de l'auteur mais tant que cela fonctionne.
Rapidement d'autres humains viendront à leurs cotés, des personnages intéressants et forts tels que Ichika et Reiji! Mais celui qui va voler la vedette c'est bien le grand méchant Amagi! Et comme on le sait, souvent un "méchant" de qualité fait la force d'un titre, ce qui sera en parti le cas ici.



L'auteur va parvenir à développer un univers riche et dense en seulement cinq tomes, il va donner vie à des personnages intéressants qu'on va apprécier suivre, à tel point que la frustration sera grande lorsque la série se terminera, bien trop tôt à notre goût, il apparaît évident que l'auteur avait encore des choses à raconter et que la série avait encore un grand potentiel.
Malgré tout Takaki va parvenir à apporter une vraie conclusion et ne laissera pas le lecteur sur sa faim, et rien que pour ça c'est déjà une excellente chose!

La patte graphique de l'auteur qui est tout simplement superbe! Outre le fait que le dessin soit fin et soigné, il parvient à insuffler un véritable rythme à son titre non seulement dans la narration mais également dans le dessin avec des successions de traits fins impliquant du mouvement et un dynamisme évident! L'issue du premier affrontement de nos héros face à un démon se conclut sur une double page absolument bluffante, mettant une violente claque aux lecteurs contraint de reconnaître le talent de Tsuyoshi Takaki pour sa mise en scène! Ainsi l'auteur va parvenir à nous accrocher rapidement pour ne plus nous lâcher. On s'est pris une claque, on ne moufte plus, attendant la suivante...et elles seront nombreuses!

On à clairement là une série de grande qualité, qui se termine bien trop rapidement mais qui saura séduire sans problème tous ceux qui auront le plaisir de la lire!


Chroniqueur: Erkael


Note de la rédaction
Note des lecteurs
16.4/20







Evolution des notes des volumes selon les chroniques:

16.25,15.50,15.25,15.25,15.75

Reviews of the volumes

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News