Alice au royaume de Joker - Actualité manga

Alice au royaume de Joker

Critique de la série manga

Publiée le Mardi, 29 December 2015

Tout le monde maintenant connaît l'histoire de « Alice au pays des merveilles » ! L’œuvre de Lewis Caroll a été notamment rendue célèbre par le dessin animé de Walt Disney ; petits comme grands ont déjà vu, lu, ou entendu parler d'une des versions de l’œuvre tant les adaptations en tout genre ont été nombreuses, mais l’œuvre original est tellement particulière et « barrée » que nombres d'entre elles se sont permis de s'éloigner du matériau originel pour emprunter une direction souvent bien étrange.
Ici l'adaptation, si elle est effectivement très libre, voire un peu déjantée, n'est pas malsaine comme tant d'autres ont pu l'être.


Et donc après deux adaptations sympathiques (surtout la première) Ki-oon nous propose de découvrir une troisième saison dans l'univers déjanté de « Alice au royaume de... » !

L'univers d'Alice a donc servi pour un jeu de drague, le genre de jeux « harem », typiquement Japonais qui ne quittent que rarement leurs frontières. Dans ce jeu, Alice, qui débarque dans un monde étrange doit choisir entre tout un tas de charmants garçons qui tentent de la séduire, et ainsi tous les personnages du conte sont matérialisés en humains (le lapin blanc est un beau jeune homme possédant des oreilles de lapin, le chat également…). De ce jeu a été tiré un premier manga : « Alice au royaume de Cœur » (du même nom que le jeu). Série en six tomes qui aurait pu se suffire à elle même.
Ensuite est apparue une série en sept tomes, « Alice au royaume de Trèfle », narrant à peu de choses près la suite des aventures d'Alice, dans un univers sensiblement différent. Et voici donc la troisième adaptation (parmi de nombreuses autres au Japon) : après le royaume de Cœur, le royaume de Trèfle, pénétrons dans le royaume de Joker !


Alice, après avoir découvert le pays des merveilles à cause du lapin blanc a perdu la mémoire. Elle se remémore ses premiers pas dans le royaume et tous les personnages qu'elle a pu rencontrer...toute étant devenus des amis.
Après un premier changement de décor, suite au déménagement dans le royaume de Trèfle, un nouveau vent de changement se fait sentir...Avril arrive et avec lui, le retour du cirque de Joker, personnage intrigant que peu de monde semble apprécier !

Ceux ayant lu les premières séries seront rapidement perdus, et le resteront malheureusement durant les sept tomes qui composent cette série ! Car mis à part les personnages, rares sont les éléments issus de ces dernières à avoir été conservés, en particulier l'issue des amours d'Alice : dans la première série nous découvrions l'univers étrange du pays des merveilles avec ses différents royaumes en guerre, ses différents protagonistes appartenant à tel ou tel camp et après bien des péripéties, Alice avait fini par choisir l'élu de son cœur en la personne de Blood Dupre, le chapelier fou ! Dans la seconde, Dupré était ignoré, considéré presque comme un personnage à éviter pour faire naître une idylle entre Alice et Boris, le chat du Cheshire. Cette fois, aucun lien ne semble exister dans un premier temps entre Alice et les deux précédents prétendants !
Ici tous les personnages sont présents, par opposition à la seconde série où Goround et Julius étaient absents, et on compte en plus l'arrivée du fameux Joker qui risque de perturber encore plus les choses…


Comment expliquer cela ? Peut-on alors parler de suite si « Joker » ne tient pas compte des événements de « Coeur » ou de « Trèfle » ?
La réponse se trouve très certainement dans le concept même du jeu duquel les séries ont été adaptées : étant un jeu dont le déroulement se base sur des choix précis dont dépend la suite de l'aventure, un jeu ou le joueur ou la joueuse peut séduire tel ou tel personnage. Ainsi il faut plus voir chaque adaptation comme l'exploration d'une possibilité plutôt qu'une autre...autrement dit à chaque fois on refait table rase des événements… Seul le contexte est conservé, les lieux, les saisons et certains détails comme l'emploi de serveuse d'Alice, mais toute « progression amoureuse » avec tel ou tel personnage est remise à zéro…
C'est assez étrange, mais une fois qu'on a accepté et validé le principe, la série devient réellement intéressante (normalement)…


Mais dans ce cas pourquoi le choix d'Alice s'oriente à nouveau vers un personnage déjà choisi dans une des saisons précédentes ? C'est tout le concept qui est alors remis en cause, et le bilan s'avère alors bien dramatique : cette troisième saison ne sert à rien !

D'autant qu'on s'ennuie ferme à la lecture des sept tomes qui composent cette saison : succession de non-événements, longueurs rébarbatives, narration dramatique infligeant une confusion permanente… La passion n'y est plus ni pour le lecteur ni même pour l'auteur, semble-t-il !
Pourtant on avait espoir et cela partait plutôt bien : nouveau univers, nouvelles règles, cela offrait de nouvelles possibilités et permettait ainsi de relancer l’intérêt avec de nouvelles intrigues…
Le personnage de Joker qui redistribue toutes les cartes s'annonce intéressant et promet des surprises nombreuses au départ, mais ne sera pas exploité convenablement et se trouve n'être qu'un acteur secondaire alors qu'on attendait plus de lui !



Tout ceci est d'autant plus problématique qu'on ne sait pas au final à qui s'adresse cette série : cette troisième saison conserve des éléments des deux premières et empêchent donc de nouveaux lecteurs de prendre le train en marche et ceux  ayant déjà lu les premières séries vont avoir une impression de déjà vu sur la quasi-totalité des sept tomes…donc au risque de se répéter, autant dire qu'il y a très peu d’intérêts.

Que ce soit dans le graphisme ou même dans la mise en page, on ne ressent aucun changement par rapport aux premières séries. C'est joli, avec des pages un peu chargés par moment malgré des arrières plans un peu vides. Mais ce qu'on retient surtout c'est cette narration catastrophique où on a l'impression qu'Alice ne cesse de se téléporter d'un lieu à un autre, elle change d'interlocuteur en permanence...c'est un bordel monstre et n'arrange rien à l'ensemble !

Cela partait bien, on était plutôt confiant, mais cette troisième saison est la saison de trop !


Chroniqueur: Erkael


Note de la rédaction
Note des lecteurs
14.86/20







Evolution des notes des volumes selon les chroniques:

14.00,14.00,13.00,9.00,6.00,13.00,9.00

Reviews of the volumes

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News