Neon Genesis Evangelion - Actualité anime

Neon Genesis Evangelion


Age conseillé
Note de la rédaction
Note des lecteurs
16/20
Partager

Synopsis

En l'an 2000, il y a quinze ans déjà, deux milliards d'êtres humains ont péri lors du Second Impact, une catastrophe planétaire qui a entraîné la fonte des glaces et submergé une vaste partie de la Terre. Aujourd'hui, 2015. Un calme étrange règne sur Tokyo-3. Les forces de l'ONU ont invité tous les habitants à se réfugier dans les abris. Des troupes encerclent la ville. Dans le QG de la NERv, militaires et scientifiques attendent nerveusement la confirmation du retour des Anges, ces créatures étranges qui semblent avoir été la cause du Second Impact. Pendant ce temps, Shinji erre à la recherche du colonel Misato Katsuragi, membre de la NERV. Il ne sait pas encore qu'il devra piloter un Eva et affronter les terribles Anges.

Thèmes

Les points forts de la série

Elue meilleure série de l’année 1996 au Japon, et en France dès
l’année suivante, Neon Genesis Evangelion est toujours considérée, en
2008, comme la série ayant révolutionné le genre, tant par la qualité,
la richesse et la complexité de son scénario, que par le soin apporté à
sa réalisation. Comme toutes les œuvres de référence, Evangelion ne
cesse d’attiser les passions et les discussions, fort d’une symbolique
qui au fil des ans a propulsé le titre au rang de série culte. Une
pierre angulaire de l'animation japonaise, proposée aujourd'hui dans une
édition incontournable.

Dernières news


Voir les actualités du DVD

Les images de Neon Genesis Evangelion


Voir toutes les images du DVD

Liste des épisodes de Neon Genesis Evangelion

Prix & Récompenses

Japan Expo 2008 : Grand Prix (Dessin Animé Asiatique)

Dossier

Dossier - Neon Genesis Evangelion L'histoireNeon Genesis Evangelion se déroule en 2015. 15 ans après le Second impact où une météorite a percuté la Terre au pôle Nord et a provoqué la montée des eaux, éliminant ainsi une grande partie de l'espèce humaine. Shinji Ikari, un adolescent introverti, a rendez-vous à Tokyo...

Lire le dossier - Partie 1 - Partie 2 - Partie 3 - Mot de la fin

Personnages


Voir tous les personnages de l'anime

Anime en relation

If you liked it...you should like this

Gurren Lagann  |  Cowboy Bebop

Derniers commentaires

16/20

Série où toute personne se disant amateur d'animation japonaise doit regarder, voir au moins tester. 

Des personnages plus que symboliques représentants chaquant différents thèmes. 

Le plus fort, c'est la façon dont les personnages réagissent aux problèmes, ainsi, Asuka représente la protestation, Shinji la fuite, et Rei la soumission. 

Tout est génial au début : des côtés drôles, parfois plus sérieux, j'ai aimé le concept des mechas, même si ils sont un poil trop colorés à mon goût, cela rend la série très aesthétique.

 

Le seul point négatif est la la fin, cahcun son avis sur cette partie de l'histoire, personnellment, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup trop de questions pour trop peu de réponses. 

La VF est très bien au passage. 

2555rin

De 2555rin, le 26 December 2020 à 23h09

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

12/20

Je vais me faire insulter surement mais après tout ce que c'est lu et entendu sur cet anime je suis hyper déçu! Je ne discute pas le coté culte, chacun son avis et je suis content de m'être fait ma propre opinion.
L'anime m'a surpris surtout dans sa première partie par le coté rigolo et fan service de certaines scènes qui n'allaient pas avec l'image sérieuse et philosophique que j'avais de la série, J'ai aimé l'histoire jusqu'à l'arrivée de l'EVA 4 et son ange. Après pour moi ça part en n'importe quoi. L'histoire pose plus de questions que de réponses, des concepts tombent du ciel et les dialogues se perdent en pseudo réflexion religieuse et philosophique qui cache un grand vide et une volonté de faire des épisodes avec 20 plans fixes. La fin de la série m'a profondément ennuyé et que dire des 2 derniers épisodes.....

thetrolly

De thetrolly [119], le 18 August 2015 à 19h31

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

20/20

Tout d'abord il faut savoir que quoi qu'on puisse en dire, evangelion est culte, et ça ce n'est pas discutable, de plus, que l'on aime on que l'on aime pas, cette série laisse difficilement indifférent ...

Evangelion est aussi une ... Déconstruction du genre du mecha (et oui on retrouve souvent ce mot un peu partout ^^, il est souvent considéré comme synonyme de qualité, à tord mais passons), c'est à dire qui reprend en apparence les codes de la série tout en les remettant en cause, ou tout simplement en leur donnant une explication. Ainsi, contrairement aux autres héros d'anime du même genre, shinji refuse de monter dans l'eva car l'ange est absolument terrifiant, qu'il à 14 ans et que son père qui l'a abandonné le recontacte après plusieurs années uniquement pour ça ... La logique veut que Shinji refuse ... Mais le scénario en a besoin, on force donc le pilote à monter dans l'eva. Autre exemple, les combats de robots détruisent la ville, il faut donc la protéger, de même les eva sont endommagées et prennent un certain temps à être réparées. L'âge des pilotes est également justifié, pourquoi ont-ils été choisit, tout cela a un sens !
Anno connais très bien le genre du mecha, et il le montre en reprenant ses code et en jouant avec ... Bonne déconstruction. Mais une déconstruction c'est bien vague, après tout school days est une déconstruction du genre harem ^^.

Mais le point sur lequel se concentre evangelion est : les personnages. Les Hommes. Qui malgré la fin du monde (littéralement ^^ le 2nd impact quoi) aspirent tout de même à vivre normalement, en société ... Et au final on se rend compte que leurs préoccupations ne sont pas différentes des notre ^^.
La série possède donc des personnages et se concentre exclusivement sur eux. Ces dernier ont donc besoin d'être développés pour que la série fonctionne ^^ ... Et c'est la cas. La série se divise ne deux grandes parties, la première (12-14 épisodes) est une compilation de combats (1 ange tous les 2-3 épisodes) ce qui permet de poser le décor, de développer les personnages (qui ne font bien sur pas que combattre mais qui parlent aussi) de développer l'intrigue et le mystère etc etc ... C'est ce que j'appelle du bon filler. Pourquoi filler ? Car on aurait parfaitement pu s'en passer, au final le scénario n'avance pas énormément durant les combats et un unique épisode compilant tous les points mystérieux aurait suffit à ce que l'on comprenne le scénario ... C'est ce qu'un mauvais anime aurait fait (je ne parle bien entendu pas de madoka magica nooooon xD), car même si ce n'est pas fondamentalement nécessaire à l'avancée de l'intrigue, c'est une partie capitale pour la mise en place d'une catharsis, d'un attachement perso-spectateur, sans cette 1ere partie la couardise de Shinji aurait bien entendu été insupportable ... Alors que grâce à cela Shinji est un personnage absolument compréhensible, Shinji est un bon personnage, pour la bonne et simple raison qu'il est crédible, critiquer Shinji en annonçant qu'il est faible et que c'est une tapette c'est montrer que l'on a rien compris xD Il ne suffit pas d'avoir un personnage courageux pour faire un bon personnage, regardez kirito, il est brave et puissant ... Et bien c'est un personnage absolument minable !!!

Bien entendu la série se paye le luxe de développer ses personnages secondaires, en se donnant un handicap : Développer des archétypes (que evangelion a popularisé, pour le meilleur comme pour le pire). Asuka est une tsundere ... Mais encore une fois la série donne des raisons plutôt valables à un tel caractère, d'ailleurs ce genre de personnes existent réellement (un besoin d'attention et d'affection qui se manifeste par l'envie de réussir constamment). Pareil pour Rei, qui est bien plus qu'une simple kudere (je crois que c'est le nom de son archétype). A la fin du manga papier d'ailleurs la seiyuu de rei (Hayashibara, Megumi, merci wikipedia ... Qui double aussi Pen-Pen, comme quoi xD) nous donne les consignes qu'elle avait reçue pour le doublage de rei : ce n'est pas une fille sans émotion, c'est une fille qui ne sais pas avoir des émotions, qui apprend, qui découvre ce que c'est. Et c'est exactement ça, la raison de son ignorance est bien entendue justifiée par le scénario (sinon ça ne serait pas drôle).

Les personnages de Anno ont toujours été très humains, et evangelion ne déroge pas à la règle, malgré leur apparence archétypale, tous les personnages de cette série sont profondément humains, chacun avec des émotions singulières et des motivations particulières ... Même Gendo (personnage mythique parmi les personnages mythique xD). Si bien qu'on se sent concernés par leurs sort, et même après plusieurs visionnages déjà j'ai été transporté par l'anime, ce dernier m’emmenant ou il le souhaitait ^^.


Je vais rapidement passer sur les graphismes qui n'ont pas vraiment vieilli selon moi, on sent que le dessin est fait main, et quand les scènes d'actions pètent le budget, cela vaut certaines productions actuelles (je suis désolé la 3D de oldnoah zero est horrible !). Comme l'a mentionner Yûko au dessus, il y a un peu de fan service, mais jamais intrusif ni vraiment vulgaire ... Mais il faut savoir qu'a l'époque c'était quand même assez chargé, c'est à GAINAX que l'on doit la physique étrange ne s'appliquant qu'aux poitrines féminines ^^', mais force est de constater que leurs séries sont clairement moins vulgaires que la quasi-totalité de ce que l'on a aujourd'hui (Guilty crown par exemple, qui est certes magnifique mais qui possède une certaine dose de fan service mal venu comme la lolie-chat par exemple).
Toujours dans le même registre je parlais de budget tout à l'heure, et bien vous n'êtes certainement pas sans savoir que cette série a eu des problèmes de budgets, dépensant bien trop pour certaines scènes et devant économiser pour d'autres (un problème récurent chez GAINAX et chez leur héritier Trigger xD). Et ce n'est pas une mauvaise chose ! Loin de la au contraire. Bien sur cela entraine des longueurs, et quand je dis longueurs je parle de bonne vielles images fixes pendants une ou plusieurs minutes (fixe de chez fixe hein). Et bien je trouve que c'est une bonne chose, dans un film live ce genre de plans arrive, regardez le plan d'ouverture de somewhere de Sofia Coppola (un plan fixe sur une voiture qui fait la même boucle durant 3 bonnes minutes) ... C'est ce qui s'appelle un rythme lent xD, et cela permet de créer une atmosphère particulière. Ainsi la scène de l’ascenseur ou asuka et rei se tiennent debout durant 1min30 sans rien faire dans un ascenseur créer un effet de malaise, de tension. La scène ou Shinji se tiens en face de Misato sur le quai de la gare créer un effet de flottement, presque d'allégresse abasourdie, LA scène presque finale (vous devez savoir de quoi je parle) créer un suspense insoutenable !!
Et bien sur l'animation du film the end est sublime !

La BO est quant à elle plutôt cool, je n'ai pas vraiment pris le temps de l'analyser, mais certains morceaux sont assez mémorables, bien sur certains morceaux sont dans un registre comique et d'autre bien plus mélancolique et sérieux. Et bien sur cet Opening !! Qui est également mon opening favori (je suis même capable d'en chanter une partie xD).
L'ending est lui aussi iconique, c'est une chanson américaine très année 50-60 (elle fut chantée par Sinatra) et est très agréable à l'écoute.

Et maintenant un retour sur ce qui fâche ... Le scénario x). Et au final je comprend les critiques qu'il reçoit tout en ne les comprenant pas ... Le scénario est certes complexe et très très ouvert ... Néanmoins ce genre de scénario n'est pas unique en sont genre et pourtant on ne le reproche qu'a evangelion ... Par exemple la fin de 2001 l'odyssée de l'espace est très psyché et absolument étrange, pourtant c'est un des plus grand film (pas forcément de science fiction) de tout les temps. De même pour Mulholland drive, de David Lynch, qui est encore moins compréhensible que evangelion et qui pourtant semble passer très bien. Mais encore plus intéressant ... La ou evangelion est détesté par certain à cause de sa fin prétentieuse (ce qu'elle n'est d'ailleurs pas, car tout à un sens dans cette fin, il est confus mais c'est pour une bonne raison ... L'apocalypse xD), le troisième film de madoka magica ou encore la fin de naru taru ne pose pas de problème ... hmm l'être humain est décidément plein de contradiction Smile .
Le scénario est excellent ! Les thèmes abordés sont traités de manière intéressante et intelligente, à grand renfort de Freud ou de Sartre, sans vraiment les citer bien sur (la différence entre psycho-pass et evangelion, c'est que evangelion parviens à passer ses messages sans avoir à citer texto des auteurs mais simplement en reprenant leurs idées et en les reformulant pour les intégrer à la série : Du bon travail).
C'est un scénario qui fait réfléchir sur la nature de l'Homme et de la vie ... Sur le sens de la vie ... Rien que ça ^^. Et effectivement c'est un sujet conséquent qui a déjà été traité de nombreuses fois par pleins de philosophes, ce que Anno n'est pas, c'est pour cela que evangelion ne propose pas une thèse nouvelle sur ce sujet, mais se contente d'une idée tout en laissant au spectateur le fin mot de l'histoire.
Et puis, les références bibliques sont plutôt bien renseignées ^^, le nom des anges est fondé, les manuscrits de la mer morte existent, les symboles étrange du film à la fin sont des figures existantes ^^.

Je ne ferais pas une analyse de la série, des gens bien plus talentueux que moi l'on déjà fait, et je ne connais pas assez la série pour en proposer une décente ^^.


**


Au final (oui, il faut bien s'arrêter un moment) evangelion est une série unique en son genre, encore aujourd'hui nombreux sont ceux qui ont tentés de l'imiter (naru taru, madoka dans un autre registre etc) mais personne n'a réussi à l'égaler ^^.
Cette série à marqué l'animation japonaise comme 2001 à marqué le monde du cinéma et de la SF ...
Plus qu'une œuvre d'animation, c'est une véritable œuvre d'art que Hideaki Anno nous livre ici, ce sera d'ailleurs sont ultime trait de génie (on reviendra sur les rebuild quand je les aurais revus). Evangelion fait partie de ces série que je n'ai pas honte de regarder, que je pourrais conseiller sans problème à mon entourage sans avoir à ma justifier ou passer pour un otaku pervers (c'est triste mais je n'irais pas montrer Amagi brillant park, Suzumiya, soul eater, Mirai nikki ou psycho-pass à n'importe qui. De peur de passer pour un étrange personnage). Et cette universalité est selon moi une preuve de qualité.

DemiCercle

De DemiCercle [218], le 31 July 2015 à 23h42

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?


Voir tous les commentaires

Volumes of the serie

Vol.1

Vol.2

Vol.3

Vol.4

Vol.5

Vol.6

Autres éditions de la série (Coffret et Collector)

manga animé - Evangelion - Neon Genesis - Edition Gold

top

Vol.1

Vol.2

Vol.3

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News