Jackals - Actualité manga

Jackals

Critique de la série manga

Publiée le Vendredi, 01 Febuary 2013

Jackals a été a une époque une des séries les plus attendues en France, et c’est finalement Ki-oon qui nous a offert le plaisir de découvrir ce titre dans nos contrées.
Mais pourquoi ce titre était il tant attendu ? En premier lieu, la première chose qui frappe en feuilletant ce titre, sans même prendre le temps d’en lire un passage, c’est bien le graphisme d’une grande beauté…le dessinateur n’est pas un inconnu, il s’agit du Coréen responsable de Chonchu, série qui a eu son petit succès en France mais qui a fut malheureusement interrompue. Mais ici Kim Byung Jin, n’est pas seul, il est associé à Murata Shin’ya au scénario. Outre le dessin ce qui fascinait dans cette série c’était sa violence débridée et une action intense semblant omniprésente…les principaux éléments du succès étaient réunis.

On suit Nichol, jeune Jackal, un chasseur de primes, dans une ville rongée par les gangs et leur violence. Dés le premier tome il se met à dos un des deux gangs qui se partagent la ville et avec un autre Jackal, Foa, un rival d’une grande puissance, ils vont se retrouver au centre d’une guerre dont les enjeux les dépassent.

Scénario basique mais permettant une action sans temps mort, une fois le décor planté, les bases posées, la guerre des gangs peut éclater, et les combats sanglants se succéder !
Et justement la majeure partie de l’intérêt de cette série repose sur ces affrontements d’une rare violence. Ce qui porte la série se sont ses personnages, nombreux et charismatiques ; chacun des deux gangs possédants une troupe d’élite d’assassins qui vont apparaître tour à tour, et soit s’affronter entre eux, soit affronter nos deux Jackals. C’est là que le talent du dessinateur intervient ; tous les personnages ont une classe folle, et la plupart possèdent des armes originales permettant une approche des affrontements à chaque fois différente…bien que souvent cela se résume à frapper comme un sauvage. Mais c’est aussi la limite de la série ! La série est assez courte, elle ne tient qu’en sept volumes, à partir de là, voir débarquer une avalanche de personnages implique que la plupart seront sous exploités et que tous, à part quelques exceptions, ne seront pas du tout développés. On se retrouve donc avec une horde de guerriers charismatiques sans personnalité ou alors des plus basique. Les derniers assassins à entrer en scène meurent aussi vite qu’ils apparaissent. On reste donc avec une impression de précipitation, presque de travail bâclé, ce qui est vraiment dommage car on ne s’ennuie pas un seul moment à la lecture de la série. L’action est effectivement présente en permanence, bien que classique le scénario réserve quelques surprises et suffisamment de rebondissements pour faire avancer l’intrigue sans tourner en rond…mais cela va trop vite.

La série possède d’autres qualités que son graphisme, il ne faut pas résumer son intérêt à ça. La mise en page est exceptionnelle, les combats sont d’une rare lisibilité, et quelque part on ressent la fougue de la jeunesse des auteurs à travers ce titre qui pour le coup ressemble à un coup d’essai, mais de grande qualité. Il se dégage une grande sauvagerie de ce titre qui a quelque chose de fascinant. A ce niveau par contre c’est une totale réussite.

On ne peut que recommander cette série qui fera forcément passer d’excellents moment de lecture, même si au final, elle ne rentrera pas dans les grands classiques car elle aurait mérité un traitement plus approfondi.

erkael



Note de la rédaction
Note des lecteurs
17.86/20







Evolution des notes des volumes selon les chroniques:

17.00,19.00,15.00,17.00,14.00,16.00,17.00

Reviews of the volumes

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News