Hawkwood - Actualité manga

Hawkwood

Critique de la série manga

Publiée le Lundi, 18 December 2017

Depuis quelques années les récits historiques ont le vent en poupe dans le petit monde du manga, il faut dire qu'avec des exemples de la qualité de Cesare, Ad Astra ou encore Wolfsmund, pour ne citer qu'eux, cela ouvre la porte aux jeunes auteurs pour tenter l'expérience... Mais il s'agit de quelque chose à double tranchant, puisque d'une part cela réclame pas mal de documentation en amont, cela ne permet pas forcément à l'auteur de laisser totalement libre cours à son imagination (à condition de rester fidèle à ladite Histoire), et cela touche une part plus restreinte du lectorat!



Il faut donc trouver le petit plus pour que le titre trouve ses marques et parvienne à toucher le lecteur!
Avec Hawkwood, Doki Doki s'est lancé dans la course avec un titre peut être un plus rentre-dedans, qui a des airs de Berserk en ce qui concerne la violence et la sauvagerie…
Ne s'étendant que sur huit tomes le titre couvre un pan de l'histoire beaucoup plus large et au final assez méconnu : la guerre de Cent Ans qui opposa les royaumes britanniques et français...tout un programme ! 









Nous sommes en 1346, en Normandie. La guerre qui sera connue plus tard sous le nom de « guerre de Cent Ans » bat son plein. Et alors que les Français tentent de résister à l'envahisseur anglais, des luttes intestines déciment les forces françaises.

La citée de Carentan bien qu'idéalement placée pour résister à un siège dispose de bien peu d'hommes. Le seigneur des lieux décide alors d'engager une troupe de mercenaires, la Compagnie Blanche du Corbeau dirigée par le charismatique et étonnant John Hawkwood. Il devra démontrer sa ruse et son courage pour repousser des ennemis bien supérieurs en nombre...
Mais ce dernier en tant que mercenaire n'est pas spécialement fidèle à un camp en particulier, il se montre fidèle envers celui qui le paye le mieux... Au fil des combats il finira par rejoindre les troupes anglaises et fera la connaissance de Edouard III, jeune prince héritier, un jeune homme pédant et hautain qui n'a pourtant jamais dirigé aucune bataille. Les deux hommes ne cesseront de se défier, mais un certain respect finira par apparaître entre eux...







Nous découvrons donc le contexte, ainsi que le personnage principal, au beau milieu d'une bataille, l'auteur décidant de nous plonger directement dans l'action ce qui correspond parfaitement à ce genre de récits.
Il faut savoir que le personnage de John Hawkwood n'est pas une création de l'auteur Tommy Ohtsuka, mais qu'il a réellement existé. Il est considéré comme le premier mercenaire de l'Histoire et est surtout connu pour ses campagnes en Italie (qui ne seront pas traitées dans ce titre), mais aussi pour sa violence (ce qui par contre ne manquera pas d’apparaître, bien qu'il soit présenté comme un capitaine bienveillant avec ses propres troupes).
Ainsi le personnage nous apparaît comme calme et sachant garder son sang froid pour retourner les situations qui ne semblent pas à son avantage...un pur stratège militaire, typiquement le genre de personnage qu'on aime retrouver dans ce genre de récits.
Dans un premier temps l'auteur nous expose un conflit franco-français pour présenter la cité et les personnages, pour introduire en douceur la troupe de mercenaires et nous exposer leurs talents avant de rentrer dans le vif du sujet et des enjeux bien plus importants. 

A ce stade seul Hawkwood sortant du lot, aucun membre de sa troupe ne semblant se démarquer plus que ça à l'exception d'un ou deux qu'on voit au final assez peu et nous apparaissent assez fades, et cela ne changera pas sur l'ensemble de la série... A l'exception de quelques hommes, notamment son second et un colosse étranger qui le rejoint en cours de route, les autres seront vraiment très peu exploités, et on restera totalement indifférent quant à leur sort! C'est d'ailleurs la principale faiblesse de ce titre, à un moment notamment on croit que l'auteur va s'attarder sur quelques personnages, donner un peu de consistances à la troupe du capitaine...mais cela n'arrivera jamais! 







Si au départ de la série, alors qu'on s'attend à un titre violent et sanglant, on pouvait presque être un peu déçu, on trouve l'introduction peut-être un peu tendre...mais cela va vite évoluer et rapidement chaque bataille sera le théâtre d'une véritable boucherie où les corps seront mutilés et les têtes fracassées, bref ce qu'on est en droit d'attendre d'une telle série, d'autant que les guerres moyenâgeuses ne sont pas réputées pour leur finesse!
Malgré l'aspect historique mis en avant et que l'auteur semble vouloir respecter, on ne peut pas ne pas penser à Berserk dans un premier temps : une troupe de mercenaires, vendant leurs services contre de l'or, ayant un oiseau pour emblème (un corbeau en guise de faucon, mais la compagnie est « blanche » comme celle du faucon), un héros pas si éloigné de Guts au niveau graphique, la sauvagerie des affrontements... Mais point de créatures démoniaques, de fantastique ou de magie! Le titre se veut totalement réaliste et, outre le fait qu'il nous donne un cours d'Histoire, il nous expose également des avancées stratégiques durant les guerres, ce qui apporte un surplus d’intérêt! 





Graphiquement c'est un peu simpliste, bien que le trait soit maîtrisé, que les armures et les montures soient bien dessinées, le trait manque malgré tout de personnalité, à l'image des personnages qui pour la plupart ne se démarquent pas les uns des autres.
Plus on avance dans ce titre et plus il se montre passionnant, plus on se prend d'affection pour Hawkwood, plus il nous impressionne et impose le respect!
Un titre qui plaira aux amateurs de récits historiques, de récits guerriers et de stratégies...un titre qui aurait mérité de s'étendre sur davantage de tomes!


Chroniqueur: Erkael


Note de la rédaction
Note des lecteurs
16.75/20







Evolution des notes des volumes selon les chroniques:

14.50,16.00,16.50,16.00,16.50,15.50,16.50,15.50

Reviews of the volumes

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News