Coeur de Thomas (le)


Rated
Note de la rédaction
Note des lecteurs
18.5/20
Le premier shonen-ai de l'histoire du manga
Partager

Synopsis

Lorsque le corps du jeune Thomas Werner est retrouvé mort un matin d’hiver, la seule chose qu’il laisse derrière lui est une lettre adressée à son camarade Juli, et dans laquelle il lui confesse son amour. Bouleversé par cette révélation, le studieux Juli sombre dans des abîmes de confusion, et c’est à son ami Oscar qu’incombe le devoir de veiller sur lui, malgré les sentiments coupables qu’il éprouve lui aussi pour son triste patient.
Cet équilibre fragile va être violemment secoué lorsqu’arrive à l’école un nouvel élève, Éric, dont la ressemblance à Thomas est troublante...

Thèmes

Highlight of the serie:

Un monument du shôjo par la "Tezuka du manga féminin"

Dernières news du manga


Voir les actualités du manga

Les images de Coeur de Thomas (le)


Voir toutes les images du manga

If you liked it...you should like this

Très cher Frère  |  Utena - La fillette revolutionnaire

Derniers commentaires

16/20

J'ai découvert ce titre à ma médiathèque, comme beaucoup de classique à lire absolument mais qui sont trop cher pour mon pauvre budget ^^.

C'était donc une occasion rêvée de découvrir un des titres fondateurs du shojo, moi qui ne m'intéresse pas beaucoup à ce style de manga, autant commencer par des classiques.

Donc déjà, si vous vous intéressez un temps soit peu au manga, arrêtez vous tout de suite et allez lire ce titre ^^ yaoi ou pas !
Car pour un livre réalisé en 1974, on ne peux qu'être bluffé de l'aspect novateur de l’œuvre !

Certes le dessin à vieilli, et fait beaucoup penser à celui de Leiji Matsumoto d'ailleurs, et est parfois assez mauvais, notamment dans le découpage de certaines scènes d'action et au niveau du chara-design, il est en effet assez difficile de reconnaitre un personnage immédiatement en fonction des cases et leur aspect androgyne (et le mot est faible xD, j'ai mis du temps à comprendre que c'était une école de garçons, et qu'il n'y avait que des garçons x) )peut en déranger certains.
Cependant, l'ambiance graphique du titre est maitrisé, et envoutante ! Le découpage parfois peu lisible est volontairement décousue, et donne au livre un cachet tout particulier, qui ne sera pas sans rappeler un certain Trefle ^^. Tout comme le design des personnages, qui s'efface assez rapidement devant des planches d'une surprenante intensité !

Mais c'est au niveau de son scénario que le cœur de Thomas se démarque encore d'avantage, non seulement l'intrigue est complexe et sombre, mais elle est extrêmement bien écrite, et parvient à conserver une aura de mystère jusqu'au dernières pages tout en nous en révélant un peu plus régulièrement, si bien que la révélation finale a beau arrivée à la fin, elle arrive quand il faut et de façon logique et claire pour tous (les personnages et le lecteur) !
Je reprocherais tout de même à la série de ne pas avoir de réelle introduction rendant le début de la lecture relativement dur, et certains passages assez confus (qui nécessiterons peut être quelques relectures), ce qui n'est pas aidé par le découpage fumeux et la traduction pas toujours au top ^^.

De plus, les personnages sont très atypiques ... Et plutôt complexes ... Bien que cela soit des archétypes (tsundere, kundere et tout plein de dere ... Mais en gender bender xD), ce qui les rend aussi fascinant que difficile à comprendre ... Ce qui n'arrange pas la compréhension du récit mais qui ajoute à ce côté irréel du titre !

Et puis je chipote, car bien sur ces personnages sont très intéressants ! Difficiles à cerner certes, mais cohérents et développés. Et qui suivrons une évolution cohérente et conséquente tout au long du récit.

Quant au Yaoi ... Rappelons tout de même qu'en 1974, je ne pense pas que l'on pouvait se permettre les mêmes choses qu'aujourd'hui. Le fan-service est bien sur omniprésent : des bishonen aux noms à consonance germanique dans un internat pour garçon ... Avec du yaoi ... Comment voulez vous y voir autre chose xD. Mais jamais envahissant, c'est à dire qu'il sait se faire oublier au profit d'une scène sérieuse, et sais aussi comment se mélanger habillement avec une scène sérieuse ... Enfin c'est plutôt Moto HAGIO qui réussi ce savant mélange ^^.
Reste que ses talents de narratrice sont certains, et l'aspect yaoi, en plus de se limiter à une dizaine de baisés sur 450 pages, et quelques étreintes, n'est absolument pas au centre de l'intrigue (cela n'aurais pas grand intérêt ^^). Qui préfère se focaliser sur les drames personnels et sentimentaux vécus par les protagonistes.



Je vais m'arrêter là, le coeur de Thomas est un titre qui m'a beaucoup surpris, dans le bon sens du terme, alors qu'a priori je n'aime absolument pas le yaoi, (et je n'aime d'ailleurs toujours pas, car ce titre n'en est pas vraiment un) et pas spécialement les shojos. Le dessin est certes vieillot, mais il est efficace, le découpage est décousu, ce qui pose parfois des problèmes de clarté mais qui dans l'ensemble donne un ambiance unique au livre, les personnages sont des archétypes à la base mais sont développés de façon complexe et intéressante !



Au final, cette œuvre est un très bon exemple d’œuvre très formelle dans son schéma narratif et ses personnages de base, mais qui exploite son postulat de départ à son maximum, et tire le meilleur de ses personnage ... Le tout en 1974 !
Attendez vous donc à une histoire classique, incroyablement bien écrite et narrée !

DemiCercle

De DemiCercle [218], le 28 July 2015 à 19h40

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?


Voir tous les commentaires

Volumes of the serie

Manga - Manhwa - Coeur de Thomas (le)

coup de coeur

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News