WAKUI Ken - Actualité manga

WAKUI Ken 和久井健

WAKUI Ken WK

Biographie

Si on ne connait pas l'année de naissance de Ken Wakui et par conséquent son âge, le passé du mangaka n'est pas un secret. S'il se livre aujourd'hui à des récits dits "furyo", autrement dit les récits mettant en scène des racailles souvent jeunes (collégiens ou lycéens) et agissant en bandes, c'est parce qu'il en était une lui même. Ken Wakui livre de sa jeunesse insouciante un exemple parlant, son renvoi du lycée à peine seulement un mois après le début des cours. Sans cadre d'études, il empreinte le chemin du monde de la nuit où il devient hoste dans un établissement pour femmes du quartier de Shinjuku. Une autre expérience qui marquera sa carrière...

Ken Wakui fait ses débuts de mangaka avec une histoire courte nommée Shinjuku Swan. Celle-ci met en scène Tatsuhiko, un garçon sans le sous qui devient rabatteur pour un café d'hôte, à Shinjuku. Dès lors, il fera connaissance avec l'envers du décor ponctué de violences, mensonges, avarices et rixes avec les yakuzas. Une histoire pour laquelle l'auteur semble avoir puisé dans son propre vécu.

Après avoir soumis ce récit qui remporte le 293e prix du nouvel artiste du Young Magazine, c'est dans la 8e édition du Bessatsu Young Magazine que son travail est publié. Suite au succès de cette histoire, Shinjuku Swan est adapté en série pour une parution hebdomadaire dans le simple Young Magazine, la même année. La parution s'étendra jusqu'à 2013 et la série s'achèvera avec son 38e volume. Le succès du titre permettra la mise en chantier de deux films live réalisés par le talentueux Sono Sion, qui sortiront respectivement 30 mai 2015 et le 21 janvier 2017.


Pendant qu'il dessine Shinjuku Swan, Ken Wakui s'adonne à une nouvelle série qui demeurera courte. Abaddon démarre dans le quinzième édition de 2010 de l'hebdomadaire Young Magazine pour s'achever dans la douzième édition de 2012. L'ensemble des chapitres seront condensés en deux volumes.. Pendant près de deux ans, le mangaka aura donc dû jongler entre deux séries prépubliées chaque semaine. Jouant toujours sur un certain registre de voyous, ou au moins de marginaux, l'histoire se veut cette fois sportive et prend pour thèmes les arts-martiaux. Son protagoniste visera le tournoi de l'UFC (pour Ultimate Fighting Championship).


Fin 2013, Shinjuku Swan est achevé depuis plusieurs semaines. L'auteur rempile sans véritable répit avec Sekisei Inko, série qui débute dans la double édition 4-5 de 2014 du Young Magazine. Dans dans la 16e édition de 2015 que le titre s'achèvera, pour un total de 5 tomes. Véritable thriller teinté de drame, l'histoire met en scène Kaneda, un adolescent qui devient amnésique après avoir découvert le corps sans vie de l'un de ses amis, Hiwako. Alors qu'il tente de se reconstruire et de recouvrer la mémoire, ses souvenirs enfouis lui apparaissent sous forme d'une mystérieuse entité. C'est ensemble qu'ils tenteront de faire la lumière sur le meurtre de Hiwako.


Après Sekisei Inko, c'est dans le registre shônen que Ken Wakui souhaite construire la suite de sa carrière. C'est toujours chez Kôdansha que l'artiste s'essaie à l'exercice, dans l'hebdomadaire Shônen Magazine. Dans la double édition 36-37 de l'année 2015, il entame la parution de Dessert Eagle qui s'achèvera l'année suivante, dans la 25e édition de 2016 de la revue, pour un total de cinq volumes. L'histoire, de nouveau ancrée dans le récit de racailles, est celle de Ringo et Washio, deux délinquants des bas-fonds de Shinjuku qui s'opposeront aux groupes criminels pour venir en aide à autrui.


Les mois s'écoulent avant que Ken Wakui n'entame son nouveau projet, toujours dans l'hebdomadaire Shônen Magazine. Si Dessert Eagle n'a pas tenu plus d'une année, le mangaka ne renoncer par au récit furyo et compte porter sa nouvelle histoire en la mêlant avec des concepts fantastiques. Ainsi, c'est dans le 13e numéro de l'année 2017 de la revue que démarre Tokyo Revengers, un récit qui, il ne le sait pas encore, deviendra un véritable blockbuster. A l'heure où ce premier dossier est écrit, c'est à dire novembre 2021, 24 volumes sont parus au Japon, tandis que l'histoire semble atteindre son arc final. Durant l'année 2021, le manga connaîtra deux adaptations : La première est une série animée de 24 épisodes produite par le studio Liden et réalisée par Koichi Hatsumi, couvrant les deux premiers grands arcs du manga. La seconde prend forme d'un film live réalisé par Tsutomu Hanabusa qui atteint les cinémas japonais le 9 juillet 2021, une production devenant le long-métrage le plus rentable aux box-offices nippons.

Bibliographie

Année Titre Rôle
2017
  • Scénariste, Dessinateur
2021
  • Auteur
2023
  • Auteur

Dossier

Dossier - Tokyo Revengers - Partie 1

Tokyo Revengers - Partie 1

Ce premier dossier sur Tokyo Revengers abordera l'œuvre sous un angle général. Par la suite, d'autres parties s'intéresseront au récit, arcs par arcs. De ce fait, nous limiterons au maximum les spoils dans ce premier écrit, ce qui ne sera pas forcément le cas qui suivants qui appelleront aux...

Lire le dossier - Partie 1 - Partie 2 - Partie 3 - Mot de la fin


Scénariste/Dessinateur pour les manga

Manga - Manhwa - Tokyo Revengers
Tokyo Revengers

Auteur pour les animés

Manga - Manhwa - Tokyo Revengers - Saison 1
Tokyo Revengers - Saison 1
Manga - Manhwa - Tokyo Revengers - Saison 2 - Christmas Showdown
Tokyo Revengers - Saison 2 - Christmas Showdown

Auteur pour les dramas

Manga - Manhwa - Tokyo Revengers 2 - Chi no Halloween - Kessen
Tokyo Revengers 2 - Chi no Halloween - Kessen

Auteur pour les films vo

Manga - Manhwa - Shinjuku Swan - Film
Shinjuku Swan - Film
Manga - Manhwa - Shinjuku Swan - Film 2
Shinjuku Swan - Film 2
Manga - Manhwa - Tokyo Revengers
Tokyo Revengers
Manga - Manhwa - Tokyo Revengers 2 - Chi no Halloween - Unmei
Tokyo Revengers 2 - Chi no Halloween - Unmei