HIGASHIMURA Akiko - Actualité manga

HIGASHIMURA Akiko 東村アキコ

Artists Authors Writers
Manga news - HIGASHIMURA Akiko
Partager

Biography

Akiko Higashimura (東村アキコ) est une mangaka née à Miyazaki, au Japon, le 15 octobre 1975.
Elle est la soeur de Takuma Morishige.

C’est en 1999 qu’elle fait ses débuts dans le numéro spécial « Nouvel Année » du magazine Bouquet (l’ancêtre du magazine Cookie !!), avec une histoire courte intitulée « Fruits Koumori ».
Elle monte sur Tokyo, afin de continuer sa carrière de mangaka. Elle n’a alors que 23 ans. Il ne faudra que très peu de temps pour qu’elle se fasse remarquer.


En 2000, elle dessine une histoire courte, dans les pages de Cookie : « Kisekae Yuka-chan ». Plébiscitée par les lecteurs, cette nouvelle devient alors une série, dans les pages du même magazine. Le succès est rapide, d’autant que Shoko-tan, une idole particulièrement en vogue au Japon, soutient activement la série sur son blog !

En 2004, Akiko Higashimura va faire la une de la presse, d’une manière plutôt surprenante : elle épouse IKKAN, véritable célébrité au Japon (acteur, doubleur, comédien comique, présentateur..). Un an plus tard, de leur union, naît un adorable petit garçon : Goku. Mais les problèmes ne tardent pas à venir, et c’est finalement en 2008 que le couple divorce. Désormais mère célibataire, la jeune femme décide de redoubler d’efforts pour subvenir aux moyens de son fils.

Ses oeuvres :

Kisekae Yuka-chan (きせかえユカちゃん) est un shojo romantique de 2000 de onze tomes. La série est en pause chez Shueisha après une prépublication dans le magazine Cookie. On y rencontre Yuka qui, grâce à son sens de la mode, peut se déguiser et s’habiller de manière à se donner l’âge qu’elle veut.


Koi no Surisasu (恋のスリサス) est un one-shot de type shojo tranche de vie. Publié en 2001 il a suivi le même chemin que son prédécesseur en matière de publication. Kazuko est une employée de magasin de lingerie qui a une vie parfaite mais un peu routinière. Elle rencontre Sato, un jeune homme pour qui elle est la femme idéale.

Ebisu Ginza Tengoku (ゑびす銀座天国) est un josei d’un seul tome publié en 2004 par Shueisha, après un passage dans le magazine Young YOU.


Shiroi Yakusoku (白い約束) est un shojo d’un seul opus, lui aussi sorti en 2004 chez Shueisha.


Wisteria-Colored sky Apartment (藤色スカイコーポ) est une nouvelle de 2005, prépubliée dans le Young YOU. Elle raconte l’histoire d’une jeune femme actuelle qui aime profiter de son chez soi, des moments de détente à regarder par son balcon en buvant une bière. Un jour elle remarque quelqu’un plantant des fleurs en bas de chez elle, quelqu’un d’assez particulier au demeurant.


Himawari – Kenichi Legend (ひまわりっ) est une série finie en 13 tomes très largement inspiré de sa propre vie, et qui raconte les aventures d’une jeune femme, juste à la fin de ses études. Elle a été prépubliée dans le Morning de Kodansha dès 2006, et a été nominé au premier Manga Taisho Awards en 2008.


Chuuousen Cinema Paradise (中央線シネマパラダイス) est une nouvelle de 2007, prépublié d’abord dans le magazine Cookie puis dans le Jump SQ des éditions Shueisha.


Mama wa Tenparist (ママはテンパリスト) est un josei terminé en quatre tomes, publiés dans le Chorus de Shueisha en 2008. Ce manga, lui aussi inspiré de la vie de l’auteur puisqu’il s’appelle « Ma mère travaille à mi temps » a été nominé au second Manga Taisho Awards en 2009. La mangaka en a fait une suite en un tome, Tenparist Babies (テンパリスト☆ベイビーズ), sorti en 2009 chez le même éditeur.


En 2008 elle entame  Kurage Hime (海月姫) un josei comique dont la publication est toujours en cours, chez l’éditeur Kodansha. En France, c’est l’éditeur Delcourt qui a choisi de parier sur cette série pour le moins originale, et a commencé sa publication en octobre 2011 sous le titre : Princess Jellyfish. C'est son plus gros succès commercial à l'heure actuelle. Elle a gagné le prix du meilleur shojo lors des Manga Awards de son éditeur en 2010.
A noter qu'un animé est également disponible en version française chez Kaze sous son titre international : Princess Jellyfish.

Enfin, l’auteur publie une suite à l’histoire « Kuragehime Gaiden: Barakura - Bara no Aru Kurashi», avec pour l’instant un tome de sorti en 2012 chez le même éditeur que la série originale.


En parallèle à sa publication elle offrira à son public plusieurs séries courtes :

Omono Naitemasu (主に泣いてます) est un seinen de dix tomes, publiés intégralement chez Kodansha après un passage dans le magazine Morning, et ce depuis 2010. C’est l’histoire de Konno Izumi, un modèle de mode qui va nous faire découvrir les difficultés d’être trop belle.


Kakukaku Shikajika (かくかくしかじか) est une petite série de deux volumes. Ce josei a été prépublié en 2011 dans le magazine Cocohana de Shueisha.


Meropon Deshi ! (メロポンでし!) est sa dernière série en cours. Commencée cette année, ce seinen peut être découvert dans le magazine Morning de Kodansha.

Prix & Récompenses:

Bibliography

Année Titre Rôle
2009
  • Scénariste, Dessinateur
2010
  • Auteur
2015
  • Scénariste, Dessinateur

Dernières news de l'auteur


Voir les actualités de l'auteur

Dossier

Dossier - Princess Jellyfish

Princess Jellyfish

RésuméTsukimi Kurashita est timide, introvertie, rêve de devenir illustratrice de livres pour enfants, et totalement passionnée par … les méduses. De sa passion immense, elle ne trouve écho que dans d’autres otakus animés par une passion unique. C’est pour ça qu’en arrivant à...

Lire le dossier - Partie 1 - Partie 2 - Partie 3 - Mot de la fin

Author/Artist for manga:

Writer for anime:

Auteur pour les dramas:


MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News