Test du jeu Pokémon Ultra-Lune- Actus manga
actualité manga - news illustration

Jeux Video Test du jeu Pokémon Ultra-Lune


Samedi, 16 November 2019 - Source :Univers Jeux Vidéo

En novembre 2016, Game Freak et Nintendo lançaient sur 3DS la 7e génération de la saga Pokémon, en guise d'ultime point d'orgue d'une année qui marquée le 20e anniversaire de la saga (lancée au Japon en 1996, pour rappel). Avec la région d'Alola divisée en îles exotiques, la prise de risque de remplacer les traditionnelles Arènes par les épreuves de Capitaines, une galerie de personnages globalement très réussie (entre Lilie qui reste l'un des personnages les plus développés de la saga, ou les Capitaines qui étaient loin de ne faire que de la figuration), des concepts sympathiques comme les formes de Alola, des musiques chaleureuses, des idées intéressantes autour des dimensions et des ultra-chimères, des cinématiques finales longues, soignées voire poignantes, etc, etc, Pokémon Soleil et Pokémon Lune faisaient souffler un très appréciable vent de fraîcheur sur la saga, et proposaient un univers très facilement attachant... et pourtant, l'expérience apportée peina à convaincre totalement, tant nombre de petites choses donnaient l'impression que ces jeux n'étaient pas totalement aboutis. Récit beaucoup trop dirigiste, dernière partie autour des pokémon légendaires et des dimensions mal fignolée, quête des ultra-chimères ultra simplistes, apparition complètement random du légendaire Necrozma, quêtes post-scénario globalement très, très pauvres... Oui, il y avait là trop de lacunes, surtout dans la dernière partie du scénario, laissant largement supposer une chose: Game Freak et Nintendo n'auraient-ils pas précipité un petit peu la sortie de ces jeux pour être sûrs de la proposer en cette année si cruciale qu'était 2016 pour le 20e anniversaire ?

Quoi qu'il en soit, les développeurs semblaient avoir assez rapidement pris conscience des lacunes des jeux, de ce goût de trop peu, si bien que dès l'année suivante sont arrivés Pokémon Ultra-Soleil et Pokémon Ultra-Lune (que l'on va abréger en USUL). Annoncés un peut tardivement, en juin 2017, pour une sortie seulement 4 mois plus tard (ce qui est un délai étonnamment court pour des jeux Pokémon de ce calibre), les jeux USUL ont d'abord mis un peu de temps avant de réellement se dévoiler. S'agissait-il de suites ? D'autre chose ? Au fil des semaines, et à grand renfort de bandes-annonces vendant du rêve, les équipes de Masuda nous ont bien fait comprendre qu'il s'agissait de versions remaniées et enrichies, et à l'heure où la 8e génération arrive sur Nintendo Switch, il ne fait sans doute pas de mal de préparer un peu le terrain en revenant un peu peu plus sur la génération précédente.

  

Concrètement, on ne va pas revenir ici sur toute l'histoire et sur toutes les spécificités de cette génération: ça a déjà été fait pour Soleil et Lune, et là-dessus je vous renvoie donc à mon test de Pokémon Soleil. Ce qui nous intéresse ici, ce sont bien les différents changements, améliorations et enrichissements qu'apportent USUL par rapport à Soleil et Lune... et cela se ressent bien sans non plus prendre beaucoup de place pendant une grosse partie du scénario. En effet, pendant environ les 3/4 d'USUL, il n'y a pas d'énormes changements, mais plutôt diverses petites choses offrant une expérience quelque peu nouvelle. On peut citer quelques cinématiques un peu remodelées, quelques nouvelles épreuves de Capitaines (certaines sont assez sympas, d'autres toujours aussi bof), le remplacement de la soporifique et trop longue quête des cellules de Zygarde par la recherche des emblèmes de dominants (bien visibles, nous poussant à toujours garder les yeux ouverts sans trop tourner en rond, et donnant lieu régulièrement à de chouettes récompenses avec des pokémon plus coriaces que la moyenne, ce qui est tout bénéf), l'apparition du Surf Démenta entre les îles (rigolo 5 minutes, mais dont le gameplay rigide et répétitif finit vite par lasser), des améliorations du MotismaDex (notamment l'appareil-photo), un nouveau type de combat sur la Place Festival (combattre en empruntant les pokémon d'autrui, une expérience inédite et intéressante)... En somme, il y a là de quoi renouveler et enrichir un petit peu l'expérience de jeu, me^me si pendant la majeure partie du scénario il est impossible de ne pas ressentir une certaine répétitivité par rapport à Soleil et Lune, puisque l'histoire reste la même.

  

C'est néanmoins bel et bien à partir de la dernière partie de l'histoire, et plus spécifiquement quand on arrive enfin sur la dernière île, que les plus grosses parties des améliorations arrivent enfin. Présent depuis déjà quelques générations de jeux, le concept des dimensions devait être au coeur de Soleil et Lune, mais décevait pas mal en restant mal structuré et un peu bâclé. Ici, les développeurs ont considérablement toute la dernière partie de l'histoire en la rendant un peu plus consistante, notamment à travers le rôle des légendaires Solgaleo et Lunala et, plus encore, celui de Necrozma, qui n'apparaît plus n'importe comment dans la montagne et a un véritable impact sur l'histoire. Un impact fort puisque le récit ira enfin jusqu'à nous plonger quelque peu dans une autre dimension, celle de l'Ultra-Métropole à l'allure futuriste délectable. Un très bon point, même s'il est clair qu'il est dommage d'avoir limité cette Ultra-Métropole à un simple point du scénario, tant on aurait aimé pouvoir l'explorer un peu plus.

  

Enfin, c'est tout le post-scénario qui se veut beaucoup plus fourni (ce qui n'était pas difficile...). Bien que restant assez simple, la quête des ultra-chimères a été légèrement remodelée, en plus d'accueillir quelques créatures supplémentaires. L'arbre de combat a été enrichi aussi avec notamment la participation de certains visages des jeux ainsi qu'une apparition fan-service pouvant bien faire plaisir aux fans de longue date. Le concept des dimensions se voit aussi exploité d'une façon assez plaisante et un peu similaire à ce qui a pu être fait dans les jeux Rubis Omega et Saphir Alpha, en permettant de dénicher des créatures légendaires des précédentes générations. Le plus gros reste toute à cherche du côté du "Rainbow Rocket", un épisode supplémentaire assumant totalement un côté très fan-service puisqu'il invite à se battre, les unes après les autres, contre tous les chefs de Teams ennemies des générations de jeux précédentes, que le grand boss Giovanni a pris soin de regrouper à travers les dimensions. Pourtant, autant le dire clairement: ce n'est pas cet enrichissement-là qui emballe le plus, l'épisode se résumant vraiment à une espèce de donjon répétitif où on affronter les gus les uns après les autres, avec une menace qui n'est qu'un prétexte. L'idée est bonne, mais ça devient vite un petit peu longuet, et ça donne vraiment une impression de fan-service forcé pour plaire aux plus anciens fans.

  

Tout n'est donc pas encore parfait avec USUL, mais assurément le plaisir est là. Très rafraichissants dans la saga Pokémon, proposant plein de petites idées nouvelles, offrant un univers attachant, immersif et coloré, servant un scénario de bonne facture (pour du Pokémon, s'entend), Pokémon Ultra-Soleil et Ultra-Lune sont véritablement de bons jeux, dont le principal défaut est finalement d'être arrivés comme des roues de secours seulement un an après Soleil et Lune, ces derniers donnant alors vraiment l'impression de versions d'essai caduques sorties un peu précipitamment pour coller au 20 anniversaire de la saga. Si l'on a joué à Soleil et Lune peu de temps avant, il peut y avoir comme un sentiment de lassitude un peu blasée. Mais si ce n'est pas le cas, les versions USUL peuvent être un vrai bonheur.

 

L'avis du chroniqueur
Koiwai

Samedi, 16 November 2019
16 20




Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

Oups XD

Petite erreur corrigée, merci !

J'étais déjà plongé à Galar quand j'ai écrit ça ahah

Koiwai

De Koiwai [11306], le 18 November 2019 à 11h44

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Des Formes de galar à alola ????? 

Pikarnaqueur

De Pikarnaqueur, le 17 November 2019 à 20h40

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News