Isao Takahata au Festival d'Annecy !- Actus manga
actualité manga - news illustration

Evènemen Isao Takahata au Festival d'Annecy !


Vendredi, 18 April 2014 - Source :Festival d'Annecy

Le Festival International du Film d'Animation d'Annecy, qui se tiendra cette année du 9 au 14 juin, a annoncé hier la venue d'un maître de l'animation japonaise !
   
Il s'agit d'Isao Takahata, co-fondateur du studio Ghibli et réalisateur de chefs-d’œuvres tels que Le Tombeau des Lucioles, Pompoko, Mes voisins les Yamada,...
    
     
     
Son dernier film en date,  Le Conte de la Princesse Kaguya, sera projeté en sa présence lors de la cérémonie d'ouverture du festival, le 9 juin 2014 (soit deux semaines avant sa sortie en salles).
   
Le réalisateur recevra également un Cristal d'Honneur, pour honorer l'ensemble de sa carrière.
Marcel Jean, délégué artistique du Festival d'Annecy, a déclaré à son sujet : "Réalisateur à l’envergure exceptionnelle, Monsieur Takahata est aussi un grand humaniste dont l’œuvre est devenue une référence pour tous ceux qui croient à la grandeur de l’art du cinéma d’animation"
      
   
    
   
Biographie :
Né le 29 octobre 1935, Isao Takahata étudie la littérature française à l’université de Tokyo où il découvre notamment la beauté de certains poèmes, mais surtout sa vocation de réalisateur devant le bouleversant « La Bergère et le ramoneur » (le roi et l’oiseau, de Paul Grimault). Il rejoindra le studio d’animation Toei à partir de 1959, et neuf ans plus tard, après ses débuts en tant qu’assistant metteur en scène puis sur la série Ken, l’enfant loup, il réalisera en collaboration avec Hayao Miyazaki son premier long métrage : Horus, prince du Soleil. En 1971, Takahata quitte la Toei en entraînant avec lui Miyazaki (entre autre) pour intégrer le studio A-Prod. Depuis, les deux hommes travaillèrent souvent ensemble, notamment dans les séries TV (Lupin III par exemple) alors privilégiées au studio, ou plusieurs courts métrages (Panda Kopanda, …). La collaboration entre les deux artistes sera sans doute assez courte, puisque c’est en 1979, avec le dernier épisode de la trilogie de Heidi, qu’un travail commun laissera la place à une forte amitié. Cependant, si les réalisations en duo à même niveau ont pris fin, il arrive encore que Miyazaki dirige tandis que Takahata réalise, jusqu’à la démission d’Hayao. Takahata l’aidera à réaliser Conan le fils du futur afin de lui permettre de partir, et il recevra de la part de son ami une invitation pour rejoindre le studio Ghibli que Miyazaki a l’intention de créer.
  
En 1981, il dirige le long métrage Kié la petite peste (adapté en série, animée par lui également) et quatre ans plus tard, Takahata devient l’un des deux réalisateurs de Ghibli, studio dirigé par Toshio Suzuki. Si Miyazaki et Takahata sont assez proches, leurs influences sont diverses et leurs productions également. Alors que le premier mise tout sur le rêve, les images significatives et les messages subtils camouflés derrière un grand moment de poésie presque enfantine, Takahata est plus direct, mais aussi plus diversifié. Par contre, ce dernier ne dessine pas lui-même ses productions, et il réalisera même un film non animé : l’Histoire du canal de Yanagawa, en 1987 (produit par Miyazaki). Ainsi, le réalisateur touche à tout, expérimente diverses techniques, différents modes de réalisation mais aussi des thèmes variés. On le voit bien dans la différence entre le Tombeau des lucioles, Mes voisins les Yamada et Pompoko, tant graphiquement que scénaristiquement. De plus, Takahata s’inspire toujours d’une œuvre déjà existante, sans jamais se lancer dans une réalisation totalement originale, sauf quelques exceptions comme Pompoko, qui puise quand même nombre de ses références ailleurs. Ce qui ne l’empêche pas de choisir ses inspirations afin de toujours mettre en valeur les thèmes qui lui tiennent à cœur. Les deux hommes ont souvent travaillés ensembles, puisque c’est Takahata qui produira seul les longs métrages de Miyazaki comme Nausicaa de la vallée du vent, puis Laputa, le château dans le ciel … C’est en 1988 qu’Isao donne naissance au Tombeau des lucioles, premier titre de sa main appartenant à Ghibli. Suit, en 1991, Souvenirs goutte à goutte puis Pompoko trois ans plus tard et enfin Mes voisins les Yamada, en 1999.
  
Selon certains dires, Isao Takahata aurait quitté Ghibli après Mes voisins les Yamada, même s’il y est salarié. Depuis neuf ans, on ne sait effectivement pas grand-chose sur le travail du réalisateur, cependant, lors d’une interview à Buta Connection en septembre 2005, il aurait promis une prochaine œuvre dans le studio de Miyazaki, annulant ainsi l’effet des rumeurs circulant sur son départ.
   
   




Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

Whaou, magnifique invité !!

bakagoku

De bakagoku [2254], le 20 April 2014 à 21h54

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Une belle rencontre!

Bobmorlet

De Bobmorlet [4619], le 19 April 2014 à 15h35

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Un bien bel invité pour cette édition.

tsubasadow

De tsubasadow [3761], le 18 April 2014 à 23h05

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Excellente nouvelle pour le festival

Cobra

De Cobra [2971], le 18 April 2014 à 22h50

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News