Marie & Elie Alchimistes de Salburg - Actualité manga

Marie & Elie Alchimistes de Salburg

Critique de la série manga

Publiée le Lundi, 02 April 2012

A première vue, Marie & Elie, alchimistes de Salburg, apparait comme une petite série sans prétention pas prête de rester dans les mémoires. Ce n'est pas tout à fait faux, mais ça ne l'empêche pas pour autant de procurer un très agréable moment de lecture en proposant des choses diverses et variées.

Marie est une alchimiste qui a la fâcheuse tendance de faire des bêtises partout où elle passe. Après avoir parcouru le monde pendant quelques années et avoir donné une bonne raclée au dieu du mal en personne, excusez du peu, la voila de retour dans sa ville natale de Salburg. Là-bas, elle fera la connaissance d'Elie, jeune diplômée en alchimie. Après s'être liées d'amitié, les deux compères décident de travailler ensemble et de monter leur petit atelier en compagnie de deux lutins, invités à apprendre le métier à leur côté. Et, pendant ce temps, Farlen, le dieu du mal, prépare son retour... Voila une vie remplie d'imprévus qui s'annonce pour nos deux héroines !

On a ainsi droit à un récit qui prend place dans un univers d'heroic fantasy relativement gentillet où l'humour occupe une place importante. Si les différentes bourdes de Marie et des autres personnages ne sont jamais complètement tordantes, elles n'en demeurent pas moins efficaces et ne sont surtout jamais ennuyantes. C'est là dessus que mise principalement Yoshihiko Ochi durant les cinq tomes qui composent l'aventure. Là-dessus, et également sur les personnages hauts en couleurs qui parsèment celle-ci.

Il faut bien reconnaitre qu'à côté de cela, on se retrouve face à une trame de fond finalement assez mince et très convenue. Il ne faut clairement pas s'attendre à une épopée épique dont les protagonistes croisent le fer de manière intense et endiablée et dont les retournements de situations nous clouent sur place. Certes, il y a quelques affrontements, mais ils sont expédiés en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Pour le reste, on passe beaucoup de temps à contempler le quotidien bien rempli de Marie et d'Elie. Quotidien qui est, assez logiquement, quelque peu redondant.

Au niveau du dessin, l'auteur est plutôt doué. Outre le fait que son style convient bien à l'ambiance et au thème du récit, il possède également pas mal de personnalité. Suffisamment en tout cas pour qu'il soit facilement reconnaissable et qu'il se distingue de la concurrence. Les personnages, notamment, sont réalisés de manière très efficace, leurs différentes expressions faciales étant rendues à la perfection. Mais Ochi sait aussi se débrouiller lorsqu'il s'agit de scènes où l'action est davantage présente, même si ces dernières sont relativement rares.

Marie & Elie reste donc une lecture très divertissante. La série ne cherche absolument pas à en faire des tonnes et connait sa place. C'est sans doute là sa plus grande force. On s'attache rapidement aux personnages et l'on vit en leur compagnie des aventures remplies de bonne humeur et de gaieté au travers des différents tomes qui ne souffrent finalement que de peu de défauts majeurs. Voila un titre parfait pour passer le temps sans se prendre la tête inutilement !


Shaedhen



Note de la rédaction
Note des lecteurs
18/20







Evolution des notes des volumes selon les chroniques:

16.00,15.00,15.00,14.00,14.00

Reviews of the volumes

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News