Larme ultime

Critique de la série manga

Publiée le Mardi, 22 September 2009

Dans « Larme Ultime », Shin Takahashi nous invite à suivre un couple de lycéens, bien trop jeunes pour vivre une guerre. C'est alors qu'on s'attache très vite à Shûji, ce jeune homme maladroit, qui ne sait jamais comment s'exprimer à sa petite amie. Il lui parle mal, la traite gentiment d'idiote, mais reste toujours à ses côtés et la comble d'amour à sa façon. Elle, Chisé, une jeune fille qui ne fait pas son âge tant elle est petite et fragile, se met au défi en demandant à Shûji d'être son petit ami. Ainsi, elle aussi est une fille comme les autres, et se prouve alors à elle-même qu'elle est bien capable d'avoir un petit ami. Tous les deux marchent côte à côte, traversant les petites épreuves de la vie, et apprenant à se découvrir petit-à-petit.


L'atmosphère de cette série est rythmée par la guerre. Ici, on constate que le monde est menacé, et voilà une troisième guerre mondiale qui éclate. Les conditions de vie deviennent plus que précaires, et c'est malheureusement ainsi que le petit couple doit vivre, s'aidant mutuellement. L'auteur amène alors bien les choses, et sous fond d'amour, voilà que le fantastique gagne du terrain. La petite Chisé, si innocente et fragile, devient une arme destructrice, l'arme ultime. Cette petite fille est maintenant la propriété de l'armée, et étant modifiée, mi humaine mi arme, elle devient la déesse de la mort, tuant les ennemis sans relâche. Quoi de plus normal pour une arme de tuer... Mais lorsqu'il s'agit d'une jeune fille, avec sa perception des choses, ses sentiments, c'est tout autre chose. Le dramatique règne en maître, on se surprend même à prendre en pitié tous ces soldats, combattant contre un ennemi qu'ils ne connaissent parfois même pas. Ces hommes, forts et vaillants, se changent en de petits garçons appelant leur mère, face à la mort. Mais pour Chisé, une fraction de seconde suffit à les faire taire, à abréger leurs souffrances, à les faire disparaître de la surfasse de la terre.

Le dessin de l'auteur, mais également ses textes poignants et pleins de réalité nous prennent au coeur. Les sentiments de ce petit couple gardant bien leur secret évoluent. On observe alors l'amour sous tous les angles. Vouloir protéger celle qu'on aime, lui apporter son soutien, mais en voilà une chose difficile, quand on finit par la craindre parfois. Nos deux héros évoluent au cours de l'histoire. Ils ne sont pas seuls, mais la famille est là, les amis aussi, ces camarades de classe qui eux non plus, n'ont pas demandé cette guerre. On se soutient, Shûji mûrit et découvre l'amour qu'il éprouve envers sa famille, envers ses proches, mais aussi envers le plus insignifiant des êtres humains. Chisé, quant à elle, continue sa route vers la perfection. Elle grandit, et l'arme tend à prendre le dessus.

« Larme Ultime », un manga tantôt aux lumières éblouissantes, nous laissant croire à un avenir probable, tantôt aux ténèbres sombres et infinies, dans lesquelles des cadavres ne finissent plus de s'amonceler. Il y a de quoi en devenir fou parfois. Entre l'amour et la terreur de la guerre, Shin Takahashi nous fait alors part du dernier chant d'amour sur cette petite planète.


lovehina68



Note de la rédaction
Note des lecteurs
16.38/20







Evolution des notes des volumes selon les chroniques:

17.00,16.00,16.00,16.00,18.00,16.00,19.00,19.00

Reviews of the volumes

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News