Slice of Life Vol.2 - Manga

Slice of Life Vol.2

Rédaction

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 20 Janvier 2023

Grâce à son manga "Wakkamon" et au soutien de sa responsable éditoriale Mme Hayashi qui lui a conseillé de faire ce type de tranche de vie bien éloignée de la fantasy banale qu'il dessinait auparavant, Naruhiko connaît enfin le succès en tant que mangaka, une chose qu'il n'espérait plus vraiment, tant il avait perdu confiance en lui. Depuis la petite île où il a toujours vécu, le jeune homme peine toujours à réaliser la réussite de sa tranche de vie, un registre où il n'imaginait aucunement pouvoir plaire... mais peut-être bien qu'une jeune fan très passionnée va commencer à changer sa vision des choses ! Elle s'appelle Hiiro, elle vient du village voisin, elle est collégienne, et elle est tellement fan de son personnage de Hi qu'elle vient rendre visite à notre héros, en ne manquant pas d'affirmer son fangirlisme. De quoi préparer un peu Naruhiko à une étape de sa carrière professionnelle qu'il n'aurait jamais imaginée: bientôt, après six mois de prépublication de "Wakkamon", on lui propose la toute première séance de dédicaces de sa carrière, bien loin de son île natale, à Tokyo !

Après un premier volume très plaisant, on peut dire de ce deuxième tome qu'il se divise en deux grand axes, le premier des deux étant clairement dynamisé par l'entrée en scène de Hiiro, une adolescente (beaucoup trop ?) passionnée par Hi de "Wakkamon", et pure fangirl un peu tsundere qui ne manquera aucunement d'amuser, en s'inscrivant dans la droite lignée des excellents personnages au caractère un peu caricatural et haut en couleurs que Satsuki Yoshino proposait déjà souvent dans sa précédente série, Barakamon. Mais derrière son caractère rigolo, Hiiro est surtout un personnage qui va un peu plus faire prendre conscience à Naruhiko qu'il a désormais du succès... jusqu'à lu faire réaliser qu'on veut désormais de lui pour des rencontres avec ses fans dans la capitale japonaise !


La majeure partie du tome se consacre clairement à cette fameuse séance de dédicaces à Tokyo, une première pour notre héros. Pour le campagnard qu'il est, le passage dans la gigantesque capitale, au rythme de vie bien différent, est forcément une épreuve: il y a de quoi être vite éreinté par la foule, être perdu dans les transports en commun, ne pas trouver ses repères paisibles dans une jungle urbaine où le bruit est omniprésent... mais c'est aussi dans ce cadre qu'il rencontre pour la première fois en chair et en os sa responsable éditoriale, une jeune femme passionnée qui amusera elle aussi. Et, surtout, qu'il prend conscience qu'il touche désormais du doigt un succès, un rêve qu'il n'espérait plus vraiment (pour preuve, il continue de s'auto-déprécier au départ): de nombreux lecteurs viennent le voir en dédicaces, il doit échanger un peu avec eux alors-mêmes qu'il n'a pas encore confiance en lui, il rencontre même sa plus ancienne fan Yukiko...

Si l'humour ainsi que le côté coloré des personnages font mouche, on sent surtout que Slice of Life vaut le coup pour la part d'expérience personnelle qu'y diffuse Satsuki Yoshino. Comme Naruhiko, la mangaka vient d'une île (qu'elle a très bien mise en scène dans Barakamon) et donc de la province profonde, a dû se frotter à certaines demandes du milieu du manga et à la capitale, a lancé sa carrière dans des récits de fantasy "de commande" au succès moyen (à l'image de Princess of Mana, manga basique sorti en France chez Mana Books) avant de s'épanouir dans la tranche de vie authentique (Barakamon, à tout jamais dans notre coeur)... On reste ainsi sur une tranche de vie agréable, même si certains éléments rappellent forcément la précédente série longue de l'autrice.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai
15.5 20
Note de la rédaction