Red eyes sword - Akame ga Kill ! Vol.15 - Actualité manga

Red eyes sword - Akame ga Kill ! Vol.15

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 18 April 2018

La bataille finale contre l'Empire atteint son point culminant. Tatsumi affronte la redoutable arme impériale de l'empereur, aussi imposante que puissante. Pourtant, l'empereur n'est pas le seul ennemi à abattre : Esdeath est toujours vivante, et Akame est toute désignée pour l'affronter.


Après quatorze volumes de batailles et de drames, nous voici à la conclusion de Red Eyes Sword. La série s'étant montrée impitoyable avec ses personnages jusque là, on craint fortement pour les quelques membres du Night Raid encore vivant dans cette conclusion qui, pourtant, ne se montre pas si surprenante que ça.


Pourtant, la recette de Red Eyes Sword est respectée à 100% sur cette fin : les combats font rage et occasionnent de nombreux drames, des rebondissements ont lieu, et il faudra dire adieu à certains personnages au cours de ce volume final, alliés comme ennemis. Mais là où le tome précédent avait fait preuve d'audace par sa démesure, ce dernier opus se contente de suivre cette continuité et de ne pas chercher à surprendre davantage sur lecteur pour cette dernière ligne droite. Les personnages font ce qu'ils ont à faire et les affrontements offrent ce qu'ils ont à proposer, mais le scénario n'aura pas cherché à fournir davantage de surprise par cette conclusion assez convenue sur certains points.


Pourtant, le tout reste terriblement efficace : les combats s'intensifient et se révèlent particulièrement destructeurs, si bien que l'Empire n'est plus qu'un champ de ruines à la toute fin du récit. Le fait que nos héros affrontent deux ultimes adversaires plus que puissants nous aide à nous imprégner de cette ambiance chaotique, avec pour plus grande peur que les derniers membres du Night Raid encore en vie n'en sortent pas indemnes. Quelques un d'entre eux doivent s'attendre à un sort particulier, certes. Seulement, la finalité proposée pour chacun de ces survivants reste très classique par rapport à ce que la série a commencé à développer jusque là, sauf peut-être pour l'un des combattants qui a droit à un sort aussi digne que tragique.


Les combats en eux-mêmes offrent leur lot de divertissement. Ils sont destructeurs et endiablés, et le combat décisif contre Esdeath tient ses promesses puisqu'il permet à Akame de récupérer sa place d’héroïne qu'on avait tendance à oublier. Mais là aussi, ce dernier tome se contente de présenter les événements sans se montrer forcément audacieux. Aussi la conclusion a beau être logique, on aurait peut-être espéré que les auteurs sortent du manichéisme de l’œuvre pour l'amener.


Le gros point fort de cette fin est aussi sa manière de prendre le temps pour conclure l'épopée du Night Raid. La renaissance de l'Empire est expliquée, de même pour le sort des derniers personnages encore en vie à qui on peut dire au revoir convenablement. Évidemment, une petite note teintée d'émotion est glissée, en souvenir de tous ces personnages qui ne seront pas morts en vain. Une fin finalement agréable donc, qui a pour mérite de conclure presque toutes les pistes de la série...


Mais les dernières pages ouvrent une grande porte en ce qui concerne Akame. Et pour cause, la série actuelle du scénariste, Takahiro, semble être une continuité de Red Eyes Sword. Dans une autre contrée et avec d'autres personnages, certes, mais où Akame vit de nouvelles aventures. On espère alors que Kurokawa proposera cette nouvelle série, car entre Red Eyes Sword et Hinowa ga Yuku, le nouveau titre en question, l'univers d'Akame et de Tatsumi a encore des choses à dire, sans compter que nombre de mystères entourant les concepts de l’œuvre subsistent.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News