YUMEKA Sumomo 夢花李

Artists Authors
Aussi connu sous : SAHARA Mizu
Manga news - YUMEKA Sumomo
Partager

Biography

Rarement l'expression "artiste aux multiples facettes" n'aura aussi bien collé qu'à Mizu Sahara, de son vrai nom Sumomo Yumeka, une femme dont on ne connaît rien de la vie privée, si ce n'est qu'elle est née le 25 décembre à Kanagawa. En effet, elle a pour particularité d'utiliser un pseudonyme différent pour chacun des styles où elle officie.
L'auteur écrit sous le nom de :

SAHARA Mizu (佐原 ミズ) pour ses oeuvres seinen.
SAHARA Keita (佐原恵太) pour ses oeuvres shôjo
Chikyuya/Sasshi (地球屋/さっし) pour ses récits doujinshi.

Et enfin sous le pseudo YUMEKA Sumomo (夢花李), pour ses œuvres boys love...


Ainsi en en 2001, parait dans le magazine Craft de Taiyo Tosho, le recueil de nouvelles Dôsaibô Seibutsu (同細胞生物) marque les débuts de Sumomo Yumeka dans le boy's love en dehors des doujinshi qui l'on fait connaitre à ses débuts. En France, ce titre est sorti aux éditions Taifu sous le titre A l'unissson.


En 2002, elle signe dans le magazine Rooster de Diamond Comics le one-shot Soshite Hibi Koishiteku (そして日々恋してく), une histoire très douce où le héros, un étudiant du nom de Nagazu, se confesse à son camarade Fugimoto.


En 2003 paraît dans le magazine Craft de Chou ni Naru Hi (チョウになる日), un recueil de six nouvelles produit par ses soins, où les histoires shônen-ai côtoient les histoires shôjo.
La même année, elle sort dans ce même magazine Hoshi yo Oka yo Fuyu no Ao yo (ホシよ丘よ冬のアオよ), histoire en deux chapitres ancrée dans un passé lointain, narrant les aventures d'un rebelle, jeune homme doté d'une beauté inimaginable nommé Hana qui rêve d'être un épéiste. En raison de sa beauté, sa mère a d'autres plans pour lui, alors il quitte la maison pour devenir escrimeur. Parmi les gardes, il rencontre un jeune homme énigmatique nommé Hijiri qui vit sans connaître la joie ou la tristesse. Une histoire douce sur les deux jeunes hommes, leurs rêves, et leur amour en plein essor.

Toujours en 2003, elle signe dans le magazine Chara Selection de Tokuma Shoten les dessins de Soshite Koi ga Hajimaru (そして恋がはじまる), une histoire scénarisée par Kei Tsukimura.
Miki Tamura peut lire dans le coeur des gens comme dans un livre. Pour maintenir son bonheur quotidien et faire plaisir à son entourage, c'est une compétence qu'il a appris à maîtriser. Mais que se passerait-il si se présentait face à lui quelqu'un dont il ne pourrait pas lire le cœur ?


En 2004 paraît dans le magazine Craft de Taiyo Tosho l'histoire courte Houkago Guitar (放課後ギター), centrée sur deux adolescents, l'un un génie et l'autre un délinquant, qui préfèrent cacher à la société ce qu'ils sont, jusqu'à ce que leur rencontre les amène à voir différemment les défis que leur lance la vie.


Elle dessine dans le magazine Craft de Taiyo Tosho en 2005 Boku wa Sakana (僕は鱗), une nouvelle de 14 pages sur la relation entre deux lycéens incapables d'affirmer leurs sentiments mutuels face à leur amie. Puis elle signe Kokoro Kikai (ココロ機械), histoire en deux chapitres centrée sur des amours entres lycéens.


Par la suite, le nom de Sumomo Yumeka sera également visible sur des histoire s'éloignant du boy's love. C'est ce qui se passera en 2005 pour le shôjo en deux chapitres Kazekaze no Hito (淋風の人), parue dans le magazine Asuka de Kadokawa Shoten, qui nous raconte l'histoire de Mozu, forcée de se marier avec quelqu'un qu'elle déteste à cause de la dette de son oncle. Avant le mariage elle s'enfuit pour voir le monde. Sur la route, elle voit un homme voler dans les airs avant de disparaître...


Dans le même cas de figure, elle signe en 2008 Kimi wa Boku no Taiyou (君は僕の太陽), histoire courte sur une personne prise dans le froid, remarquée par une seule personne, un jeune homme nommé Taiyou.
C'est également le cas pour l'histoire courte For Once Story, sortie en 2009 dans les pages du magazine Mugen Anthology Gensou Collection de Shoudensha, une comédie axée sur les bébés et leur façon de grandir.


Sumomo Yumeka enchaîne encore ainsi de nombreuses histoires courtes, puis signe des shôjo un poil plus conséquents toujours sous ce nom, qu'elle préfère finalement à Keita Sahara, un autre pseudonyme pour ses histoires shôjo qu'elle n'utilise finalement que très peu. On peut citer le josei Tengujin (天狗神) ou encore le shôjo en un volume Natsukachi Machi no Rozione (昔久街のロジオネ).

Bibliography

Année Titre Rôle
2001
  • Scénariste, Dessinateur

Author/Artist for manga:


MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News