Le film Satoshi Kon, l'Illusionniste bientôt en DVD, Blu-ray et édition collector- Actus manga
actualité manga - news illustration

Dvd Le film Satoshi Kon, l'Illusionniste bientôt en DVD, Blu-ray et édition collector


Vendredi, 19 November 2021 à 17h00 - Source :Carlotta Films

Annoncé dès 2019, présenté au festival de Cannes en juin dernier, puis ayant eu droit à quelques avant-première au cinéma puis à une soirée spéciale sur OCS ces derniers mois, le film-documentaire Satoshi Kon, l'Illusionniste de Pascal-Alex Vincent devrait débarquer prochainement sur support physique chez Carlotta Films.

Trois éditions sont prévues à partir du 18 janvier 2022: à commencer par des éditions DVD simple et Blu-ray simple vendues au prix public de 19,99€.



La troisième édition est une édition prestige limitée combo Blu-ray + DVD qui, pour 27,95€, contiendra le film sur les deux supports, un jeu de 4 cartes collector, 5 fac-similés de eiga chirashi (programmes de cinéma japonais), et l'affiche du film (40x60cm).

Toutes les éditions contiendront également plusieurs bonus vidéo, que voici :

- SATOSHI KON, L’INTERVIEW INÉDITE (11 mn) : Réalisée par le journaliste Simon Abrams, une interview de Satoshi Kon lors de la rétrospective que lui a consacrée le Lincoln Center à New York en juin 2008.

- MARUYAMA ET KON, LE DERNIER PROJET (4 mn – HD) : Après le film Dreaming Machine, Madhouse avait un autre projet pour Satoshi Kon. Précédé d’une introduction de Pascal-Alex Vincent, le producteur Masao Maruyama nous en parle.

- MEGUMI HAYASHIBARA, LA VOIX DE PAPRIKA (6 mn – HD) : La plus célèbre doubleuse d’anime (de Hello Kitty à Ghibli) et de jeux vidéo évoque son travail avec Satoshi Kon.

- MASASHI ANDO, DE HAYAO MIYAZAKI À SATOSHI KON (5 mn – HD) : Le réalisateur et character designer Masashi Ando, l’homme qui inventa Chihiro et Paprika, revient sur son travail au Studio Ghibli et à Madhouse.

- YASUTAKA TSUTSUI, L’ÉCRIVAIN PAR QUI TOUT EST ARRIVÉ (3 mn – HD) : À l’aube de ses 90 ans, le célèbre auteur de science-fiction évoque sa relation à Satoshi Kon.

- JÉRÉMY CLAPIN, UN CINÉMA PARTICIPATIF (4 mn – HD) : L’auteur de J'ai perdu mon corps revient sur l’importance de l’œuvre de Satoshi Kon.

- BANDE-ANNONCE ORIGINALE (HD)



Enfin, la boutique de l'éditeur propose une petite promotion jusqu'au 30 novembre. Qui plus est, précommander l'édition prestige sur la boutique de Carlotta Films vous permettra d'obtenir un goodies supplémentaire: un fac-similé du ticket de cinéma japonais du film Paprika.

Pour rappel, ce film revient sur le legs artistique et la carrière fulgurante de Satoshi Kon, cinéaste qui a bouleversé le cinéma d’animation tant par les thèmes abordés que par sa mise en scène que l’on compare souvent à Hitchcock, Kubrick ou Lynch. Généreusement illustré d’images de ses films et d’archives rares, le documentaire est une plongée dans le milieu de l’animation des années 2000 en compagnie de Mamoru Hosoda, Darren Aronofsky, Jérémy Clapin, Mamoru Oshii...



Présentation du film :

Un voyage autour du monde à la rencontre de ceux qui ont connu ou admiré Satoshi Kon...

Le mangaka et cinéaste d’animation Satoshi Kon est mort brutalement en 2010, à l’âge de 46 ans. Il laisse une oeuvre courte et inachevée, qui est pourtant parmi les plus diffusées et les plus influentes de l’histoire de la culture japonaise contemporaine.
Dix ans après sa disparition, ses proches et ses collaborateurs s’expriment enfin sur son travail, tandis que ses héritiers, au Japon, en France et à Hollywood, reviennent sur son legs artistique.
Satoshi Kon, l’illusionniste évoque la trajectoire d’un auteur solitaire, dont la vie fut dédiée à la bande dessinée et à l’animation pour adultes.
Le réalisateur Pascal-Alex Vincent (Donne-moi la main, Miwa : à la recherche du Lézard Noir) est allé à la rencontre de ceux qui ont connu Satoshi Kon ou qui ont travaillé à ses côtés, de Tokyo à Los Angeles en passant par Paris ou Londres.
Généreusement illustré d’images de ses films ou d’archives rares, le documentaire est une plongée dans le milieu de l’animation des années 2000, mais aussi dans l’oeuvre d’un cinéaste au destin tragique, devenu réalisateur culte dans le monde entier.
Ses collègues ou amis témoignent : Mamoru Oshii (Ghost in the Shell), Mamoru Hosoda (Les Enfants loups, Ame & Yuki), mais aussi le légendaire Masao Maruyama, cofondateur en 1971 du studio Madhouse qui a produit les films de Satoshi Kon. Quant aux cinéastes étrangers (Darren Aronofsky, Requiem for a Dream ; Jérémy Clapin, J’ai perdu mon corps), ils viennent évoquer l’importance de l’oeuvre de Kon à l’international.
  




Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

Super documentaire - j'ai adoré.

Lady Lee

De Lady Lee, le 20 November 2021 à 01h18

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation

La sélection vidéo du moment

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News