actualité manga - news illustration

Manga Interview de Chiho Saito (Utena, Vicomte de Valmont - Les Liaisons Dangereuses)


Mardi, 15 October 2019 - Source :Rubrique Interviews

En collaboration avec l’Association des Amis d’Arsène Lupin (AAAL), la Ville d’Etretat avait l'honneur d'accueillir, le weekend du 15 septembre, une délégation de quinze mangakas venus tout spécialement du Japon, avec en tête de liste Monsieur Takashi Morita, notamment connu en France pour l’adaptation en manga des aventures du célèbre personnage de Maurice Leblanc: Arsène Lupin (Kurokawa).

Aux côtés de M. Morita se trouvaient donc plusieurs autres jeunes mangakas, mais aussi deux autrices de manga connues en France et travaillant au Japon actuellement sur un manga centré sur Lupin : Chiho Saito, mangaka d'Utena et du Vicomte de Valmont – Les Liaisons Dangereuses, et Yoko Iwasaki, autrice de plusieurs mangas Harlequin dont Un parfum de vengeance, La fiancée récalcitrante et Tout pour un baiser.

La délégation en a profité pour visiter la région et notamment le célèbre « hameau du soleil couchant », a été invitée dans la demeure de Maurice Leblanc, au Clos Lupin, a donné une cérémonie de remerciements à la mairie d'Etretat, et a tenu le dimanche après-midi une séance de dédicaces sous la pergola du Clos Lupin, sous un grand soleil et pour un public ravi d'être là.

C'est donc dans une ambiance détendue que, de notre côté, nous avons pu interviewer Takashi Morita, Chiho Saito et Yoko Iwasaki, à la fin de leur séance de dédicaces, sous la pergola.

Aujourd'hui, après notre interview de Yoko Iwasaki il y a quelque temps, nous vous proposons de découvrir notre rencontre avec Chiho Saito, grande dame du manga féminin restant pourtant humble !

   

Chiho Saito, merci beaucoup d'avoir accepté cette interview, c'est un honneur de vous avoir en face de nous. En France on vous connaît surtout pour 2 mangas: Utena, et  Vicomte de Valmont – Les Liaisons Dangereuses. Comment est né le projet Utena ?

Chiho Saito : A l'origine du projet Utena, il y a mon ami Kunihiko Ikuhara. Il souhaitait faire un anime épaulé par d'autres supports, et il m'a alors demandé de créer le design des personnages. Je me suis alors occupée à la fois du dessin du manga, et du character design pour l'anime.


Savez-vous pourquoi Kunihiko Ikuhara vous a choisie ?

Il a regardé mon style de dessin et l'a adoré, a trouvé qu'il collait parfaitement à l'oeuvre.

  

Qu'est-ce qui a été le plus complexe à concevoir au niveau des personnages, qui ont souvent un look bien à eux ?

Le design d'Utena se devait de dégager quelque chose de très déterminé. Concernant Anthy, il lui fallait une certaine douceur.


Comment s'est déroulée la collaboration avec Kunihiko Ikuhara ?

Tout a commencé un an et demi avant la concrétisation de l'anime. J'ai commencé par dessiner le manga, avant que l'anime n'arrive, et à ce moment-là l'anime ne devait comporter que 5 épisodes. Par la suite, le projet de l'anime s'est finalement développé, et après son lancement il a vite rattrapé le manga, car suivre le même rythme que l'anime en manga aurait été très difficile voire impossible.  Et à la fin, l'anime et le manga sont un peu différents. On peut dire que jusqu'à l'épisode 5, le manga et l'anime sont très proches, et qu'après ça dévie.

  

Utena est une oeuvre qui a marqué son époque en abordant des thèmes forts, notamment autour de l'adolescence. Qu'est-ce que ça vous fait d'avoir travaillé sur une oeuvre si culte ? Que représente-t-elle pour vous ? Dans quel état d'esprit étiez-vous à l'époque en travaillant dessus ?

Tout au début, moi-même je ne savais pas comment devait se dérouler l'histoire. Puis de plus en plus de monde est venu collaborer au projet, et c'est pour ça que l'histoire s'est développée. J'ai été surprise, car ces développements ont été différents de l'image que j'avais du projet au départ.


Qu'est-ce qui vous a donné envie d'adapter Les liaisons Dangereuses en manga avec le manga Le Vicomte de Valmont ?

J'ai vu le film français, dont l'histoire reste ma version préférée. C'est ce film qui m'a donné envie d'en faire une version manga.

  

Qu'avez-vous voulu apporter de plus au roman d'origine ?

En vrai, Valmont est quelqu'un de méchant. Il pense avant tout à lui, sans réellement se soucier des autres, quitte à les briser. Personnellement, je préfère le dessiner comme un héros, malgré cette image négative.


Depuis 2012, vous publiez dans le magazine Zôkan Flowers de Shôgakukan VS Lupin, un manga basé sur les romans d'Arsène Lupin. Pouvez vous nous en parler ? Quelles sont vos ambitions avec celui-ci ?

Les fans de mes mangas ont généralement dans la vingtaine ou dans la trentaine. Je souhaite donc les cibler, en romançant les aventures d'Arsène Lupin pour les leur faire découvrir ou les leur rendre plus accessibles.

  

Interview réalisée par Koiwai. Remerciements à Chiho Saito, ainsi qu'à Hiroko Ogawa (organisatrice et interprète durant l'événement), Patrick Gueulle (vice-président de l'Association des Amis d'Arsène Lupin), et Pierre-Antoine Dumarquez (1er adjoint au Maire d'Etretat, Président du Clos Lupin - Maison Maurice Leblanc, et Président d'honneur de l'Association des Amis d'Arsène Lupin).

Si Arsène Lupin vous passionne que que vous souhaitez approfondir vos connaissances sur ses aventures et les lieux réels qu'il visite, nous ne pouvons que vous conseiller le Carnet de route de M. Gueulle, disponible en numérique sur les sites de vente.








Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

Parmi ces trois titres j'ai eu la chance de pouvoir lire Utena ^^

anemone

De anemone [5488], le 16 October 2019 à 15h35

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News