Rencontre avec Shizuha pour Ragnafall- Actus manga
actualité manga - news illustration

Manga Rencontre avec Shizuha pour Ragnafall

Samedi, 15 Septembre 2018 - Source :Rubrique Interviews

L'édition 2018 des Tsume Fan Days a présent un projet ambitieux : la mise en place de plusieurs global-mangas dont Ragnafall. Au dessin de ce futur titre, nous retrouvons Shizuha, aussi connu sous le pseudonyme de KTA sur D'Encre et de Feu aux éditions H2T. En attendant la parution de Ragnafall, nous avons pu rencontrer Shizuha qui s'est livré sur ce nouveau projet...

Bonjour Shizuha, nous te connaissons aussi sous ton autre pseudonyme, KTA, ou plus simplement sous le nom d'Ivan ! Est-ce D'Encre et de Feu va se poursuivre en parallèle à Ragnafall ?

Shizuha :
Oui, je suis en train de finir le deuxième tome, puis mon contrat avec H2T sera terminé.

Ton nouveau projet est Ragnafall. Le projet se prolongera pendant très longtemps puisque tu as signé pour une longue série, au moins 40 tomes. Comment ta rencontre avec Cyril Marchiol (ndt : scénariste sous le pseudo Marujirushi) a eu lieu ? Que s'est-il passé depuis entre D'Encre et de Feu et Ragnafall ?

Shizuha : J'ai rencontré Cyril lorsque je travaillais sur D'Encre et de Feu. Il m'a contacté via ma page Facebook car il appréciait mon travail, il m'a ensuite reçu dans les locaux de Tsume pour une rencontre. Il m'a fait comprendre certaines choses par rapport à mon trait, à la vision qu'il avait du milieu et sur ses futurs projets. J'ai adhéré, d'abord parce qu'il sait être convainquant, mais aussi parce que travailler avec un professionnel de ce niveau est une chance inouïe. Il y a eu un bon feeling.

ragnafall-cyril-shizuha.jpg
Cyril Marchiol (Marujirushi) à gauche et Shizuha à droite

Comment travailles-tu ? Depuis chez toi ?

Shizuha : Je viens de temps en temps aux locaux. On en profite pour travailler le storyboard avec Cyril, quand il a le temps car il est très occupé. (rires)
Lorsque ce storyboard est validé, je peux commencer le dessin.

Ragnafall traite de mythologie nordistes et des vikings. C'est un shônen de baston avec beaucoup de batailles. Les 80 premières pages forment une mise en bouche avec énormément d'action. On ressent beaucoup de progression sur le dessin, est-ce que toi-même tu ressens cette évolution ?

Shizuha : Oui, énormément. Cyril est assez dur, il amène beaucoup de remise en question et d'amélioration, il pousse toujours à aller plus loin.

Êtes-vous seuls à travailler sur Ragnafall avec Cyril ?

Shizuha : Cyril s'occupe du scénario. Mais comme il manque de temps, un co-scénariste travaille avec lui. De mon côté, j'ai un assistant sur le dessin histoire d'avancer un peu plus vite. Il pourra travailler sur tout : d'abord sur les décors, puis sur d'autres éléments s'il est à l'aise.

Vous avez prévu trois ou quatre tomes par an à partir de janvier, ce qui est un rythme très soutenu. Vous allez aussi faire de la publication hebdomadaire sur internet, et en plusieurs langues.


Shizuha : Oui, c'est assez incroyable, c'est un projet assez excitant. Je me dis que si le projet doit échouer, j'aurais donné tout ce que j'ai. C'est le discours que Cyril m'a tenu : si on passe à côté de sa chance, on peut le regretter toute sa vie. J'ai saisi cette chance, puis les lecteurs décideront de la suite. De mon côté, je donnerai mon maximum.


Te sens-tu à l'aise avec cet univers nordiste ?

Shizuha : Oui, j'aime énormément les univers de fantasy qui poussent à rêver.

Quelles sont tes inspirations pour ton dessin ?

Shizuha : De toute ce qui existe en ce qui concerne la fiction. Pour l'univers nordique, Vinland Saga m'a beaucoup inspiré. J'ai aussi été influencé par certains mangas comme Dragon Ball, One-Punch Man, My Hero Academia... Ce séries représentent beaucoup d'énergie positive, heureusement qu'elles existent ! J'ai aussi été influencé par Saint Seiya, une série avec laquelle j'ai grandi parce que beaucoup de vieux épisodes étaient diffusés au Gabon quand j'étais enfant.
Vinland propose beaucoup de renseignement sur les architectures et l'univers... Trouver ce genre de référence n'est pas simple sans les bonnes sources. Heureusement que Cyril avait les bons documents. Thorgal m'a aussi beaucoup inspiré, j'adore. Je lisais énormément de franco-belge avant de faire moi-même de la BD. Mais pour en faire, il faut avoir une certaine maturité et un certain "truc" que je n'ai pas. Du coup, je me suis orienté vers le manga.

Dessines-tu plutôt sur papier ou sur ordinateur ?


Shizuha : Sur papier, à l'ancienne. J'ai essayé sur ordinateur, mais je trouve que ça affaiblit le trait.



Comment se déroule ton travail avec Cyril ? Il te soumet le scénario, puis te donne les directives ?

Shizuha : Oui, on travaille d'abord énormément sur les personnages, Cyril est assez strict là-dessus. Puis vient le storyboard, les pages crayonnées, puis encrées, avec validation de Cyril entre chaque étape. Ragnafall est son bébé. Notre co-scénariste se charge plutôt de l'univers de de la mythologie nordiste. Il fait beaucoup de recherches et propose des axes de réflexion. Ensemble, on essaie de contourner certaines problématiques du scénario. On s'inspire de la mythologie nordique, mais on prend quelques libertés sur l'univers sachant qu'il y a des éléments de cette culture assez délicats à retranscrire aujourd'hui, par exemple en ce qui concerne la filiation... On contourne ça en créant des concepts. Un peu façon Saint-Seiya qui est une œuvre avec laquelle j'ai grandi.


Interview réalisée par Reno. Remerciements à Shizuha pour la rencontre.




commentaires

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News