Rencontre avec Arnaud Plumeri pour les 10 ans de Doki Doki- Actus manga
actualité manga - news illustration

Manga Rencontre avec Arnaud Plumeri pour les 10 ans de Doki Doki


Lundi, 15 August 2016 - Source :Rubrique interviews

A l'occasion de Japan Expo, nous avons le plaisir de rencontrer une nouvelle fois Arnaud Plumeri, responsable éditorial chez Doki Doki. Ce label des éditions Bamboo fête ses 10 ans cette année, l'occasion pour nous de revenir avec Arnaud sur l'histoire de Doki Doki, mais aussi faire un premier bilan sur cette année en cours.

Compte rendu !


Manga-News : Bonjour Arnaud ! Doki Doki fête ses dix ans cette année !! Félicitations pour cet anniversaire ! Que représente cet anniversaire pour vous ? Avez-vous un souvenir qui vous  est cher et que vous souhaiteriez partager ?
Arnaud Plumeri : Ces 10 ans représentent beaucoup de travail, beaucoup de séries publiées et de belles rencontres avec nos lecteurs qui nous donnent beaucoup d'enthousiasme. D'ailleurs Japan Expo est vraiment pour nous la concrétisation du rapport entre l'éditeur et ses lecteurs, car c'est le seul moment où on peut les rencontrer.
Si je devais évoquer un souvenir, ça serait la venue de Boichi en 2015. Cette venue était réclamée depuis longtemps par nos lecteurs, et lorsque Boichi est arrivé en France, on a constaté que la rencontre entre lui et les lecteurs de Sun-Ken Rock a été magique. Ça a été un véritable coup de foudre mutuel, et pour nous ça a été une grande fierté d'avoir facilité et rendu possible la rencontre entre ce mangaka et son lectorat... Il faut dire que Boichi est une vraie bête de travail, il n'a pas trop l'habitude de sortir de chez lui et de s'ouvrir au monde, mais il a quand même accepté de venir, et pour nous sa présence à Japan Expo 2015 restera un moment inoubliable !
 
 
Vous avez édité des titres divers et variés depuis le lancement de Doki Doki il y a 10 ans. Si aujourd'hui vous deviez définir en quelques mots votre ligne éditoriale, quels termes utiliseriez-vous ?
Aujourd'hui en grande majorité nous faisons majoritairement du seinen et shonen d'action ou fantastique. Cette tendance ne concerne pas l'ensemble de ce que nous proposons mais c'est ce qui se dégage en premier lorsqu'on jette un œil à notre catalogue actuel.

 
Quel est le titre que vous êtes le plus fier d'avoir publié en France?
C'est vraiment compliqué comme question ! (rires)
Si je ne devais citer qu'une série ... Je dirai Full Ahead ! Coco. C'est une très longue série qu'on a publiée à nos débuts et qui a été un vrai pari éditorial. Le scénario est vraiment bien ficelé et les personnages attachants. Malgré son succès très mitigé, nous sommes contents d'avoir pu publier cette série jusqu'à son terme en France.
 
 
 
 
Vient de paraître en France Dédale, un série survival. Ce genre est de plus en plus populaire en France. Qu'est-ce qui selon vous distingue cette série des autres titres du même genre ?
Comme vous l'avez dit ce genre est vraiment devenu populaire en France, et il l'est depuis plusieurs années au Japon. Très souvent, le genre survival est assez oppressant ou gore... mais avec Dédale les choses sont assez différentes. L'histoire est vraiment bien fichue, et se renouvelle dans le deuxième opus... on ne s'ennuie pas une seule seconde ! On pensait avoir tout vu dans ce style et bien non, Dédale est vraiment un survival positif et intelligent, avec deux héroïnes attachantes, et on ressort rempli de bonne humeur après la lecture des deux volumes.
 
 

 
L'autre nouveauté de Doki Doki a pour titre The Rising of the shield Hero, qui est l'adaptation d'un light novel à succès au Japon. Pouvez-vous nous dire ce qui vous a plu dans cette série et pourquoi vous l'avez choisie ?
Dans notre catalogue nous avons beaucoup de titres de l'éditeur de cette série, à savoir Media Factory. Nous avons donc toujours un œil sur le catalogue de cet éditeur qui est un bon partenaire. Cette série revisite le thème assez courant de l'otaku plongé dans un monde de jeu-vidéo d'heroic fantasy, mais à l'inverse des autres titres du même genre, le protagoniste de The Rising of the shield hero incarne un peu une image d'anti-héros.
Par exemple pour mieux se défendre dans un monde hostile, il va acheter une esclave alors qu'habituellement le héros de ce genre d'histoire trouve ses compagnons par des rencontres, notamment en les sauvant d'un danger. Cette approche est très intéressante et le récit est plus complexe qu'il n'en a l'air de prime abord.
 
 
Plusieurs titres de votre catalogue sont des adaptations de light novel, d'animé ou de jeux vidéo. Est-ce que choisir ce genre de titre est une stratégie pour vous ou ça n'entre pas en ligne de compte dans vos choix ?
Acquérir un titre adapté d'un autre support peut être un bonus, à condition que le support d'origine soit connu en France, ce qui n'est souvent pas le cas. Cependant quand le support d'origine est connu, cela peut donner un coup de pouce à la popularité du manga. Mais ce n'est pas notre critère de sélection numéro 1 lorsqu'on choisit un titre. Nos choix éditoriaux sont d'abord le reflet de nos goûts : nous ne choisissons d'éditer en France que des séries que nous avons appréciées.


Parlons un peu de Sun-Ken Rock. Cette série, qui est votre bestseller, va bientôt s'achever en France. Selon vous quel titre de votre catalogue pourrait prendre le relais de cette série ?
Peut-être Servamp, cette série fonctionnait bien avant le lancement de l'animé, et la diffusion a clairement boosté nos ventes, notamment sur Japan Expo où nous avons été rapidement en rupture du premier tome de la série. Nous avons également beaucoup d'espoir pour Les six destinées, qui sera notre gros lancement de la rentrée. Pour cette série nous avons mis à disposition des petits livrets promotionnels sur notre stand, et ils sont tous partis assez rapidement, ce qui est bon signe !

Pour revenir sur Sun-Ken Rock, tout au long de sa parution cette série a sans cesse recruté de nouveaux lecteurs, on espère donc que sa fin ne signera pas une chute de ses ventes, mais au contraire que ces dernières continueront d'être stables, au moins un certain temps.

 
 
 
L'année dernière pour la venue de Boichi vous avez édité un magnifique artbook aux couleurs de Sun-Ken Rock. Comptez-vous réitérer ce genre d'expérience ?
Fabriquer ce genre d'ouvrage se fait selon nos rencontres et nos coups de cœur. Les contacts que nous avions avec l'auteur avant le lancement de l'artbook étaient très bons et Boichi nous a envoyé des centaines d'illustrations... cela a clairement facilité la création de l'ouvrage ! Nous ne nous interdisons pas de réitérer ce genre d'expérience à l'avenir, à condition que nous ayons de bonnes relations avec l'auteur et que la série soit un succès commercial.



Vous êtes l'éditeur qui a fait connaître Boichi en France. Aujourd'hui cependant, on retrouve beaucoup d’œuvres de cet auteur chez vos concurrents. Vivez-vous cela avec amertume ou avec philosophie ?
Nous avons été un peu déçus de voir que certaines séries de cet auteur; sur lesquelles nous avions fait une offre; ont été éditées par certains de nos concurrents. Néanmoins, les liens très forts que nous avons tissés avec Boichi nous font espérer que nous avons toujours nos chance concernant l'acquisition de ses futures séries.


Quel bilan tirez-vous de ce premier semestre 2016 ? Quels sont vos meilleurs et moins bons lancements ? Comment se porte Hawkwood, un titre lancé cette année et qui a pour particularité d'avoir un scénario qui s'ancre dans l'histoire de France ?
Les six premiers mois de l'année ont été bons pour Doki Doki. Le lancement de Rising of the shield hero a été très bon, le tirage du premier tome a été totalement écoulé et nous avons dû lancer une réimpression. Gurren Five et Black Bullet ont également très bien marché. Lost Seven, sans être un grand succès, n'a pas pour autant été une déception au niveau des ventes. Dédale, qui est sorti il y a quelques jours, est également plutôt bien accueilli, notamment sur Japan Expo où tous nos tomes 1 ont été vendus.

Concernant Hawkwood, je m'attendais à un public plus mature et donc moins vaste pour ce titre, mais finalement les ventes ont été une fois de plus satisfaisantes.
 
   
 
 
En 2017, vous comptez lancer une nouvelle collection qui aura pour nom "Kids". Pouvez-vous nous en dire plus ? Comptez-vous éditer des mangas kodomo ou allez-vous orienter ce label vers la publication d'ouvrage jeunesse hybrides comme le fait nobi nobi par exemple ?
Ça sera clairement du kodomo. Nous souhaitons pour le moment diversifier notre public et essayer d'atteindre une cible plus jeune, tout en profitant de la force de frappe de notre maison-mère Bamboo qui publie beaucoup d'albums pour les plus jeunes. Dans cette optique, les ouvrages de ce nouveau label auront un sens de lecture français et seront en couleurs. Le lancement du premier titre, qui sera réalisé par un auteur qui n'a jamais été publié en France, est prévu pour le premier semestre 2017.


Quel bilan tirez-vous de cette Japan Expo ? Tout au long de l'interview vous m'avez dit que plusieurs de vos titres étaient en rupture donc je pense que le bilan est plutôt positif ?
Le bilan est en effet positif pour nous !


On a pourtant l'impression qu'il y avait moins de visiteurs cette année...
Cette année était assez étrange concernant l'affluence sur le salon. Le stand a été pris d'assaut jeudi, et samedi a aussi été une très bonne journée. Par contre vendredi et dimanche ont été des journées plus calmes pour nous. Peut-être est-ce l'effet de l'Euro de football...


Interview réalisée par shinob. Remerciements à Arnaud Plumeri et à toute l'équipe de Doki Doki pour cet entretien.





Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

Une petite interview sympa ... ça fait déjà 10 ans !! Le temps passe vite !!

Sun Ken Rock va clairement me manquer !!! une série fabuleuse avec des heauts et des tomes WTF?! lol

Mais vraiment aucun regret de l'avoir acheté. J'attends le dernier tome avec impatience.

cicipouce

De cicipouce [2996], le 09 September 2016 à 14h11

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Merci pour cette interview, toujours utile ce genre d'article.

Akuro

De Akuro [2582], le 16 August 2016 à 08h55

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Non, l'éditeur japonais bloque toute négociation.

Philllllllipe de la Villardière

De Philllllllipe de la Villardière, le 15 August 2016 à 21h33

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Esque broken blade va revenir en France ? 

Gallois

De Gallois, le 15 August 2016 à 19h35

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News